Protection des données

Les cookies nous aident à mieux adapter notre site web à vos intérêts et à vos besoins. En utilisant ce site web, vous consentez à l'utilisation de cookies et à notre directive sur la protection des données.

Architecture : Assainissement d'une habitation en propriété dans le quartier d'Elsässli à Derendingen

Achat immobilier complexe : après qu'un couple a acquis pour ses trois enfants et eux-mêmes une maison individuelle jouissant d'un vaste terrain, il leur a été interdit d'utiliser le jardin. Pour résoudre le problème, un assainissement coûteux a été nécessaire.

Maison dans le quartier d'Elsässli
Un couple de maîtres d'ouvrage a acheté et assaini avec soin une ancienne maison ouvrière dans le quartier d'Elsässli, dans la commune soleuroise de Derendingen.

(mei) Le quartier tranquille d'Elsässli dans la commune soleuroise de Derendingen est idyllique pour les familles : ce lotissement comprend 27 anciennes maisons ouvrières, construites entre 1873 et 1890. Ces bâtisses étaient jadis chacune habitées par quatre ménages. Il s'agissait de travailleurs alsaciens, engagés par l'ancienne filature de laine peignée Lang & Koch. Plus tard, la commune de Derendingen a racheté les bâtiments, qu'elle a utilisés comme logements sociaux. Un courtier les a peu à peu mis en vente. En 2013, un couple avec trois enfants a acheté une de ces maisons. Les deux parents avaient grandi dans la région. Ils ont décidé de revenir s'y installer, constatant qu'il ne leur était pas possible de s'offrir une habitation en propriété à Berne, où ils avaient fondé leur famille.

Escalier
Dans le cadre de la rénovation, l'escalier original menant aux combes a été conservé, tandis que celui entre le rez-de-chaussée et le premier étage a été remplacé.

Le service des monuments classés intervient

Comme les anciennes maisons ouvrières du quartier d'Elsässli sont classées monuments protégés, les maîtres d'ouvrage ont dû se soumettre à de nombreuses exigences dans le cadre de l'assainissement. Les fenêtres pouvaient être dotées d'un double vitrage uniquement et il fallait préserver la cheminée, bien qu'elle soit devenue superflue. Même la sortie d'air de la ventilation contrôlée devait satisfaire aux prescriptions de la protection des monuments. À l'extérieur, une clôture en bois, une bonne visibilité dans le jardin ainsi que le choix d'une végétation indigène étaient prescrits. Interdiction également d'apposer une protection solaire fixe. Toutefois, la collaboration avec le service de protection des monuments présentait aussi des aspects positifs : étant donné que lors de l'assainissement, les maîtres d'ouvrage ont conservé une grande partie de la substance originale, notamment les plafonds, ils ont obtenu une contribution financière substantielle du service de protection des monuments.

Aanciens extraits de journaux
Les planchers avaient été réalisés en mâchefer, qui contenait d’anciens extraits de journaux.

Le mâchefer contenait d'anciens extraits de journaux

Le couple de maîtres d'ouvrage n'a toutefois pas pu conserver toutes les parties de construction originales. Lors des rénovations, ils ont notamment remplacé les planchers, réalisés en mâchefer. Les voisins avaient rapporté que chez eux, une masse noire grumeleuse inesthétique s'échappait du plafond du rez-de-chaussée – une expérience que la famille préférait s'épargner. Lors du démontage du plancher, les maîtres d'ouvrage ont retrouvé dans le mâchefer des extraits de journaux datant de 1890 et pris le soin d'en nettoyer quelques-uns pour les conserver. Ils ont en grande partie effectué eux-mêmes la démolition des différents éléments de construction – dans l'ensemble, ils ont évacué 50 tonnes de gravats. Le remplacement du plancher présentait encore un autre avantage : la possibilité d'installer un chauffage au sol. Comme leur maison n'est qu'en partie dotée d'un sous-sol, le plancher serait particulièrement froid. Pendant la saison froide, ils jouiront ainsi d'un bien meilleur confort d'habitat.

Salon
Dans le cadre de l'aménagement du plan et du choix des matériaux, les maîtres d'ouvrage ont collaboré avec Anita Kaderli, architecte d'intérieur.

Expertes en aménagement d'intérieur  

Les maîtres d'ouvrage ont planifié et réalisé la rénovation de leur maison conjointement avec le cabinet d'architecture Graf Stampfli Jenni. Pour le choix des matériaux à l'intérieur, ils ont consulté Anita Kaderli, une architecte d'intérieur qui utilise le système Collia. Les maîtres d'ouvrage ont longtemps réfléchi au préalable à la manière dont ils voulaient vivre dans leur maison et à l'ambiance qu'ils souhaitaient obtenir. Ils ont ainsi gagné beaucoup de temps dans le choix des matériaux. Anita Kaderli leur a également prodigué des conseils en matière d'aménagement du plan, au niveau des « voies de circulation », et du choix des couleurs. Bettina Mark s'est quant à elle chargée de la planification de l'éclairage. Les maîtres d'ouvrage sont unanimes : « La collaboration avec les deux spécialistes a été un plein succès. Nous avons pu prendre des décisions rapides et sommes plus que satisfaits du résultat. »

Jardin
Le vaste jardin était contaminé et a nécessité un assainissement coûteux.

Mauvaise surprise dans le jardin

Après l'achat, le département de la construction et de la justice du canton de Soleure a porté au registre foncier une restriction d'utilisation en raison de la contamination du sol dans le quartier : l'accès au jardin était interdit aux enfants de moins de douze ans. Un coup dur pour le couple de maîtres d'ouvrage, qui avait justement choisi le quartier d'Elsässli pour ses enfants et se réjouissait de leur offrir ce vaste jardin de 723 mètres carré. Il a donc mandaté un géologue réputé afin de déterminer la nature exacte du risque pour ses enfants. Ce dernier a levé l'alerte. Toutefois, pour compenser la moins-value résultant de l'inscription inattendue au registre foncier, les maîtres d'ouvrage ont fait retirer la couche supérieure de 40 centimètres, laquelle a été transportée dans une décharge. Coûts de l'opération : 70 000 francs. Une partie de ces frais a été prise en charge par la commune de Derendingen. L'inscription au registre foncier a pu être radiée après cette mesure d'assainissement. Le couple de maîtres d'ouvrage est ravi que les rénovations soient enfin terminées. La famille peut désormais s'adonner à ce dont ils rêvaient depuis le début : profiter de la maison et du jardin avec les enfants.

Vidéos concernant l'architecture

01_AR_videos_teaser_kl

Nous vous présentons des reportages remarquables sur l'architecture, avec de belles photos et vidéos. Laissez-vous inspirer !

Vers les vidéos

infomaison Imprimer l'article