Architecture : Habiter avec le soleil

Un lotissement solaire de la localité soleuroise de Riedholz montre la diversité des moyens mis en œuvre pour tirer profit de la force du soleil : une construction sobre et écologique, conforme au standard Minergie-P.

Un lotissement solaire de la localité soleuroise de Riedholz montre la diversité des moyens mis en oeuvre pour tirer profit de la force du soleil : une construction sobre et écologique, conforme au standard Minergie-P.
Un lotissement solaire de la localité soleuroise de Riedholz montre la diversité des moyens mis en œuvre pour tirer profit de la force du soleil : une construction sobre et écologique, conforme au standard Minergie-P.

(mei) La silhouette élancée du lotissement solaire Bodenrain de Riedholz se distingue de loin : deux bâtiments allongés arborent de grandes baies vitrées sur quatre étages côté sud, alors que la façade nord présente des dimensions beaucoup plus modestes. C'est là l'un des points essentiels des bâtiments solaires et l'une des caractéristiques du quatrième lotissement réalisé par le cabinet d'architecture Aarplan au pied sud du Jura : l'emplacement sur un versant sud.

Des zones tampons pour réguler la température

Les jardins d'hiver côté sud servent de zones tampons.
Les jardins d'hiver côté sud servent de zones tampons.

L'emplacement sur un versant est le préalable d'une autre caractéristique de ces bâtiments, indispensable pour assurer une température ambiante équilibrée : la création d'une zone tampon comportant deux côtés opposés, des jardins d'hiver côté sud et des caves naturelles côté nord. « En hiver, ces jardins fournissent la chaleur nécessaire par leurs baies vitrées et, en été, les caves naturelles dégagent un air aussi frais que celui d'une climatisation », explique Ronald Huber d'Aarplan, présentant son concept. Et pour que ce concept fonctionne, il faut avoir une aération qui, selon la saison et le moment de la journée, aspire l'air du jardin d'hiver ou de la cave naturelle et le répande dans toute la maison. Il convient aussi de veiller à un bon assombrissement en été et à l'utilisation de matériaux de construction capables d'emmagasiner la chaleur. « Nos maisons solaires sont des constructions massives en béton avec des chapes de sol à base de ciment », précise Ronald Huber en expliquant ce système, lancé en 1993, qui s'est encore développé depuis.

Si, un jour, on a besoin d'un peu plus de chaleur, il suffit d'allumer un poêle à gaz qui augmente la température de la pièce de quelques degrés en une demi-heure.
Si, un jour, on a besoin d’un peu plus de chaleur, il suffit d'allumer un poêle à gaz qui augmente la température de la pièce de quelques degrés en une demi-heure.

Chauffage, électricité, eau chaude

Grâce à ce concept sophistiqué, le bâtiment certifié Minergie-P est d'une température agréable, même à la saison froide lorsque la lumière est diffuse. Toutefois, pull-overs et chaussettes sont ici de mise. Cette formule est certes judicieuse sur le plan écologique, mais pas toujours ressentie comme un élément de confort suffisant. C'est pourquoi deux étages disposent d'un poêle à gaz, qui dégage directement de la chaleur dans la pièce et fait augmenter la température de quelques degrés en une demi-heure. Dans une maison solaire, l'utilisation de l'énergie du soleil ne se limite pas au chauffage des pièces : une installation photovoltaïque sur le toit produit environ un tiers de l'énergie électrique nécessaire. Le chauffage de l'eau est assuré à environ 70 % par des collecteurs solaires.

Massif, mais chaleureux

Choix de tons doux, pour une ambiance chaleureuse.
Choix de tons doux, pour une ambiance chaleureuse.

Dans les maisons solaires, l'aménagement intérieur est réalisé selon les désirs du maître d'ouvrage, et peut donc être entièrement personnalisé. En utilisant les matériaux et les couleurs à bon escient, il est possible d'adoucir l'aspect général du bâtiment, notamment son look gris rugueux né de la combinaison du béton et des chapes de sol, grises elles aussi, et d'agrémenter la simplicité de la réalisation, que l'on note en particulier au niveau des prises électriques. Cette douceur peut être voulue et parfaitement ciblée : la maîtresse d'ouvrage et propriétaire de l'une des maisons solaires, par exemple, a un faible pour les ambiances naturelles aux tonalités douces et chaleureuses, qui confèrent au bâtiment un caractère très « terre ». Ce constat est le résultat du test « Colorisa » développé par Lisa Freiburghaus, spécialisée dans les couleurs, la composition et le design. Dans le test, elle note tous les désirs de ses clients : elle les inscrit dans un code de couleurs et trouve, par le biais de règles précises, la forme et le style des matériaux à appliquer. C'est le fil rouge de son aménagement.

Un bois de chêne lessivé, huilé blanc, à l'aspect « usé par les intempéries », finalise l'aménagement intérieur.
Un bois de chêne lessivé, huilé blanc, à l'aspect « usé par les intempéries », finalise l'aménagement intérieur.

L'instrument Colorisa utilisé pour l'aménagement intérieur s'inspire des images et ambiances choisies par la maîtresse d'ouvrage pour conférer à chaque pièce l'atmosphère souhaitée. Ainsi l'espace ouvert cuisine-séjour se propose-t-il de créer une sensation de bien-être et de convivialité que l'on retrouve dans de douces teintes rouges et jaunes.

Salle de bains et cuisine
Salle de bains et cuisine

Dans la chambre au contraire, l'atmosphère est plus légère, avec ses nuances de vert et de bleu plutôt froides, mais toujours tendres et délicates. La visite de ce bâtiment de quatre étages révèle un changement permanent des couleurs et des intensités, qui forment néanmoins un ensemble homogène, grâce au talent de Lisa Freiburghaus. Cette impression d'unité tient aussi au fait que certains matériaux reviennent régulièrement, tels que le chêne lessivé et huilé blanc dont l'aspect « usé par les intempéries » complète avantageusement l'aménagement intérieur. La maîtresse d'ouvrage se félicite de cette collaboration : « Cette analyse a été pour moi un excellent repère. Elle m'a permis de décider rapidement face à la multitude des options possibles. »

Informations additionnelles

infomaion Imprimer l'article