Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Architecture : Transformation d'une maison à colombages : alliage de bois, pierre et argile

A Herbligen, une ancienne maison à colombages s'est transformée en un véritable bijou artisanal. L'initiateur de ce projet est Tom Eisenhut, un charpentier passionné. Il a créé pour sa famille une maison en bois, pierre et argile, qui n'a point à craindre la comparaison avec un petit paradis.

Cette maison à colombages réunit ancien et nouveau. Dans une première étape de transformation, le maître d’ouvrage Tom Eisenhut a rénové le vaste appartement de 5 pièces ainsi que des parties de la façade. Deux autres étapes devraient permettre la création d’un autre appartement, ainsi que la rénovation d’un petit appartement existant et le remplacement de la toiture.
Cette maison à colombages réunit ancien et nouveau. Dans une première étape de transformation, le maître d'ouvrage Tom Eisenhut a rénové le vaste appartement de 5 pièces ainsi que des parties de la façade. Deux autres étapes devraient permettre la création d'un autre appartement, ainsi que la rénovation d'un petit appartement existant et le remplacement de la toiture.

(mei) Deux font la paire. Ce binôme est d'une part formé par une maison à colombages, située à Herbligen, dans la partie bernoise de la vallée de l'Aar. Ce bâtiment, construit autour de 1860, a servi de menuiserie pendant plusieurs générations, avant qu'une fabrique de fenêtres familiale s'y installe. L'ancien atelier de menuiserie avait toutefois été conservé. La famille n'ayant pas pu trouver de repreneur, la maison avec ses nombreuses annexes et son vaste terrain bordant la rivière, a été mise en vente sur Internet. 

Gauche : Le cadre du lit et l'échelle sont en bois d'arole, les piliers en pierres de la rivière et la barrière en bois flotté : Tom Eisenhut a fabriqué pour ses deux enfants un lit en matériaux naturels, aux doux effluves de bois d'arole. Droite : Dans la salle de bains, réalisée par Tom Eisenhut, ses matériaux favoris sont mis en scène : le bois, la pierre et l'argile. Une paroi arrondie masque la vue sur les toilettes depuis la porte.
Gauche : Le cadre du lit et l'échelle sont en bois d'arole, les piliers en pierres de la rivière et la barrière en bois flotté : Tom Eisenhut a fabriqué pour ses deux enfants un lit en matériaux naturels, aux doux effluves de bois d'arole. Droite : Dans la salle de bains, réalisée par Tom Eisenhut, ses matériaux favoris sont mis en scène : le bois, la pierre et l'argile. Une paroi arrondie masque la vue sur les toilettes depuis la porte.

Tout s'accordait

La seconde partie du binôme n'est autre que la famille Eisenhut. La menuiserie du maître d'ouvrage était en sous-location, si bien que ce dernier devait effectuer les trajets entre son domicile et son entreprise. Avec son épouse Monika, il était donc à la recherche d'une alternative plus confortable. Soudain, tout a été très vite : Monika Eisenhut a découvert dans l'internet l'annonce concernant la maison à colombages et le couple l'a visitée encore le jour même. On ne peut pas dire que la maîtresse d'ouvrage ait eu le coup de foudre : elle ne pouvait pas s'imaginer vivre un jour dans cette ancienne bâtisse, si vétuste et sale. Son mari, ayant reconnu le potentiel de la propriété, a toutefois su la convaincre. Le financement aussi était assuré, si bien que la maison à colombages est passée aux mains de ses nouveaux propriétaires en octobre 2010. 

Les murs et plafonds sont recouverts d’un crépi en argile au ton naturel. Le lit a été réalisé par Tom Eisenhut.
Les murs et plafonds sont recouverts d’un crépi en argile au ton naturel. Le lit a été réalisé par Tom Eisenhut.
Le poêle à accumulation de chaleur au rez-de-chaussée chauffe le bâtiment grâce aux déchets de la menuiserie et à des pellets de bois achetés en complément.
Le poêle à accumulation de chaleur au rez-de-chaussée chauffe le bâtiment grâce aux déchets de la menuiserie et à des pellets de bois achetés en complément.

Pratiquement tout a été réalisé en régie propre

La famille Eisenhut a commencé par emménager dans l'appartement du deuxième étage, tandis que le maître d'ouvrage installait sa menuiserie au rez-de-chaussée. Jusqu'en 2013, ce dernier a rénové et agrandi l'appartement du premier étage, évacuant dans la foulée 17 bennes de gravats. Le maître d'ouvrage a endossé les rôles de l'architecte, du chef de chantier et de l'ouvrier, réalisant pratiquement l'entier des travaux en régie propre, durant son temps libre. Il s'agissait en particulier de l'aménagement intérieur, comprenant les sols, les plafonds et les salles de bains. Le maître d'ouvrage a même réalisé les murs en argile, en apprenant de façon autodidacte, par la pratique. Il a fait appel à des spécialistes pour ce qui a trait à la statique du séjour-salle à manger ouvert ainsi qu'aux installations sanitaires, tandis que son beau-père était responsable de la partie électrique. Le bâtiment est chauffé à l'aide d'un ancien poêle à accumulation de chaleur servant à brûler les déchets de la menuiserie. Ce dernier transforme dont à nouveau désormais en chaleur l'ensemble des déchets de bois ainsi que des pellets achetés en complément. Pour ce faire, il doit être achalandé manuellement tous les deux jours.

Le bois domine aussi dans la cuisine. On le retrouve en effet dans les poutres, le parquet en chêne ainsi que le plan de travail de la cuisine, provenant du bois d’un imposant olivier que Tom Eisenhut a pu acquérir grâce à ses relations.
Le bois domine aussi dans la cuisine. On le retrouve en effet dans les poutres, le parquet en chêne ainsi que le plan de travail de la cuisine, provenant du bois d'un imposant olivier que Tom Eisenhut a pu acquérir grâce à ses relations.

Aménagement intérieur hors du commun

Au cours des trois années qu'ont duré les travaux, un apparemment de 5 pièces, unique en son genre, a vu le jour sur une surface habitable nette de 185 mètres carrés. Parmi ses particularités, on compte une entrée arrondie, laquelle a coûté au maître d'ouvrage de nombreuses heures de travail supplémentaires, un mur en pierres sèches fabriqué avec des pierres du Gurnigel, un plan de travail en bois d'olivier, un parquet en bois d'un seul tenant dans le séjour et la cuisine, un lit superposé en bois d'arolle pour ses deux filles, avec des piliers en pierres de rivière et une barrière en bois flotté, ainsi qu'une salle de bains dotée d'un mur d'agrément qui dissimule les toilettes. « L'aménagement de la salle de bains, qui allie bois et pierre, est une caractéristique typique de mon style de travail et d'aménagement » déclare Tom Eisenhut. Hormis son agencement unique, la propriété présente aussi de nombreux atouts extérieurs : jardin potager, pergola de roses, enclos à tortues et un accès direct à la rivière privé : un véritable petit paradis. Depuis son emménagement en 2013, la famille Eisenhut ne saurait imaginer vivre ailleurs. 

Tom Eisenhut est particulièrement fier du mur en pierres sèches dans le séjour. Le nouvel habillage boisé s’intègre parfaitement à la structure en bois existante.
Tom Eisenhut est particulièrement fier du mur en pierres sèches dans le séjour. Le nouvel habillage boisé s'intègre parfaitement à la structure en bois existante.

Vidéos concernant l'architecture

01_AR_videos_teaser_kl

Nous vous présentons des reportages remarquables sur l'architecture, avec de belles photos et vidéos. Laissez-vous inspirer !

Vers les vidéos
Informations additionnelles

Martin Opladen et infomaison Imprimer l'article