Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Architecture : Un hexagone dans le village solaire

Des coins et arêtes à profusion : une nouvelle maison particulière à Hessigkofen dans la commune de Soleure séduit par sa forme inhabituelle caractérisée par deux hexagones. Faisons un petit tour.

Une nouvelle maison particulière à Hessigkofen dans la commune de Soleure séduit par sa forme inhabituelle caractérisée par deux hexagones.
Une nouvelle maison particulière à Hessigkofen dans la commune de Soleure séduit par sa forme inhabituelle caractérisée par deux hexagones.

(mei) En 2008, la commune de Hessigkofen a décidé de ne pas investir la somme de 100'000 francs dans la baisse du prix de l'électricité, mais dans la promotion de l'énergie solaire. Depuis, plus de 500 mètres carrés de modules solaires ont été installés dans ce petit village dont même l'éclairage public est alimenté via une installation photovoltaïque. Cette clairvoyance a été honorée et la commune s'est vue décerner en 2010 le Prix Solaire Suisse 2010 pour son projet « village solaire Hessigkofen ».

Double hexagone

Pour découper les lattes en bois pour le plafond, il a fallu travailler avec précision.
Pour découper les lattes en bois pour le plafond, il a fallu travailler avec précision.

L'un des bâtiments, dont le toit est équipé de modules solaires, a un aspect tout particulier : il est composé de deux hexagones accolés. Cette idée est venue au maître d'ouvrage, un technicien constructeur bois, quand il est tombé en feuilletant un album consacré à l'architecture sur un type de bâtiment en forme de nid d'abeilles composé de plusieurs hexagones. Celle idée ne l'a plus quitté et au moment de faire les plans de sa nouvelle maison pour sa petite famille avec son père, un architecte à la retraite, il a opté lui aussi pour l'hexagone. Du point de vue de la construction, un hexagone n'était pas vraiment plus compliqué à réaliser qu'une forme traditionnelle, nous a dit le maître d'ouvrage qui est enthousiasmé par cette forme : « Si la lumière peut entrer dans la maison sur six cotés, le guidage de la lumière diffère complètement de celui d'une maison rectangulaire ». La vue sur les arbres alentour, sur les pâturages à chevaux et sur le paysage vallonné du Bucheggberg est également fantastique. Afin qu'on puisse en profiter pleinement, les fenêtres panoramiques vont du plafond au plancher.

Soleil, bois et air

Terrasse privée avec vue : on y accède  en passant par la chambre des parents. La surface des modules solaires sur le toit est de 16 mètres carrés.
Terrasse privée avec vue : on y accède en passant par la chambre des parents. La surface des modules solaires sur le toit est de 16 mètres carrés.

Bien évidemment, l'efficacité énergétique est primordiale dans un village solaire. Mais, la fierté professionnelle du maître d'ouvrage employé de la société Holzbau Moosmann sise dans le Seeland, qui a été chargée de l'exécution des travaux, se devait aussi d'être satisfaite. Par conséquent, le bâtiment est certifié Minergie-P. La production d'eau chaude est assurée – bien évidemment – par une installation solaire de 16 mètres carrés sur le toit, l'appoint pour les journées pendant les mois d'hiver où il fait moins beau étant apporté par un corps de chauffe électrique dans le chauffe-eau.

En plus de l'installation solaire, l'air est chauffé par un  poêle scandinave et un chauffage par le sol qui, tout comme le chauffe-eau, sont raccordés sur un réservoir tampon afin que les pertes d'énergie soient minimes. Ainsi, le poêle scandinave ne transmet-il que 30 % de la chaleur directement à la pièce tandis que les 70 % restants sont distribués dans tout le bâtiment via le réservoir tampon et le chauffage par le sol. La récupération de chaleur qui est assurée par le système d'aération douce contribue également à un climat ambiant agréablement tempéré. Et parce que  – contrairement aux maisons typiques certifiées Minergie-P – cette maison ne dispose pas d'une grande surface vitrée au sud, l'ombrage en été ne constitue aucun problème.

Quelques touches de couleur

L'orange et le noir dominent la cuisine ouverte.
L'orange et le noir dominent la cuisine ouverte.

Grâce au bois qui domine la maison réalisée en éléments préfabriqués, l'intérieur et l'extérieur donnent une impression harmonieuse. Pour la façade et les revêtements de terrasse, on a utilisé du bois de mélèze. Les murs et les plafonds ont été réalisés en bois d'épicéa qui a été traité avec un produit de protection contre les rayons UV pour éviter son noircissement, tandis que le revêtement de sol est en chêne ciré ou bien en liège. Cette coloration monochrome est brisée par la cuisine ouverte au rez-de-chaussée qui a été réalisée en panneaux MDF noirs et orange criard.

Angle aigu dans la toilette visiteurs au rez-de-chaussée.
Angle aigu dans la toilette visiteurs au rez-de-chaussée.

Les portes peintes en bleu, vert, jaune et orange qui donnent dans les différentes pièces à l'étage, ainsi que la porte d'entrée qui anticipe sur le bleu criard utilisé à l'étage, animent également la maison. Dans les salles de bain, on trouve encore d'autres notes de couleur : dans la salle de bains spacieuse à l'étage – équipée d'une baignoire biseautée – on retrouve différentes nuances de bleu tandis que le vert olive de la toilette visiteurs au rez-de-chaussée paraîtrait discret s’il n’y avait pas une serviette violette.

Informations additionnelles

infomaison Imprimer l'article