Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Conseils pour la recherche de locataire

Avant de se décider pour un locataire, le propriétaire ou la gérance immobilière doit procéder à un grand nombre de vérifications et faire preuve aussi de beaucoup de doigté.

01_mietrecht_mietersuche_quer
Les nouveaux locataires vont-ils bien s'intégrer dans la communauté de locataires ?

(pg) Lorsqu'un appartement se libère, le propriétaire voudrait le relouer le plus vite possible pour éviter des pertes de revenus. En même temps, le changement de locataires représente un facteur d'incertitude : les loyers seront-ils payés régulièrement ? Les nouveaux locataires ont-ils un profil qui leur permettra de bien s'intégrer dans la communauté de locataires ? Sont-ils intéressés à un engagement à long terme ?

La recherche de données est autorisée

Le loueur obtient une première impression au moyen de la demande d'appartement écrite. La recherche de données concernant des personnes intéressées à la location est en principe autorisée par le Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence (PFPDT), toutefois seules les données effectivement nécessaires au choix des locataires adéquats selon des critères objectifs peuvent être exigées.

Les renseignements concernant le revenu mensuel et un extrait du registre des poursuites livrent un aperçu de la situation financière du candidat. Selon le PFPDT, des renseignements concernant le lieu de travail, le loueur actuel et des références peuvent également être demandés, même si ces données sont considérées comme facultatives.

Les nouveaux locataires vont-ils bien s'intégrer dans la communauté de locataires ?

Au plus tard au moment où un sérieux intérêt pour l'objet en location est signalé, que les dates conviennent et que les conditions financières sont remplies, la question de la composition opportune de la communauté de locataires deviendra prioritaire pour le loueur.

« Trouver la composition idéale est très difficile et dépend fortement des candidats », déclare Andreas Schlecht, propriétaire de l'entreprise as immobilien. Il faut tenir compte de critères comme le nombre de personnes qui souhaitent emménager, les besoins des familles ou des locataires individuels, les différentes mœurs des candidats étrangers, mais également les obligations des propriétaires. En fin de compte, ce qui prime pour Andreas Schlecht, c'est l'entretien personnel – sans lequel il ne loue à personne un appartement

En dehors des vérifications minutieuses, le loueur doit donc faire preuve de beaucoup de doigté pour obtenir une composition équilibrée de la communauté de locataires. Finalement les deux parties y gagnent : les locataires profitent d'une qualité de logement satisfaisante et déménagent moins fréquemment, ce qui fait économiser au loueur des frais de changement de locataires.

AIB Imprimer l'article