Protection des données

Les cookies nous aident à mieux adapter notre site web à vos intérêts et à vos besoins. En utilisant ce site web, vous consentez à l'utilisation de cookies et à notre directive sur la protection des données.

Achat d'un logement en propriété : 5 conseils auxquels vous devriez prêter attention

Au cours de ces dernières années, les logements en propriété sont devenus de plus en plus populaires. Avant l'achat, vous devriez toutefois connaître quelques particularités d'une propriété par étage. Nos cinq conseils s'avèrent utiles.

Lorsqu'il achète un appartement, l'acquéreur devient propriétaire d'une partie du terrain et du bâtiment.
Lorsqu'il achète un appartement, l'acquéreur devient propriétaire d'une partie du terrain et du bâtiment.

1. Logement en propriété plus avantageux

L'achat d'un logement en propriété est généralement meilleur marché que l'acquisition d'une maison individuelle. Quand bien même les prix divergent en fonction de la situation et du niveau d'aménagement de l'objet, un logement en propriété coûte souvent moins cher. Par exemple, contrairement à l'achat d'une maison individuelle, l'acheteur ne supporte pas l'intégralité des coûts du bien-fonds, mais il acquiert une participation au terrain. Cette solution permet également aux personnes ayant des fonds propres assez modestes d'accéder à la propriété de leur logement.

2. Forme particulière de copropriété

Une propriété par étages constitue une forme particulière de copropriété. De par l'achat d'un appartement, l'acquéreur ou l'acquéreuse devient propriétaire d'une partie de tout le terrain et du bâtiment. Certaines unités de l'immeuble, telles que le logement, peuvent être exclusivement utilisées et aménagées à l'intérieur. La part de la propriété par étages est indiquée en quote-part ayant un dénominateur commun de la valeur de l'immeuble et elle est inscrite dans le registre foncier.

3. Des droits existent, mais aussi des devoirs

Le copropriétaire jouit d'une entière liberté dans l'utilisation et la gestion de son logement. Il a également le droit d'utiliser des parties communes telles que l'ascenseur, la cave, l'aire de jeux, etc. Il peut par ailleurs participer à l'assemblée des copropriétaires, faire des propositions et voter. L'assemblée des copropriétaires, qui se réunit en général une fois par année, statue sur les affaires importantes. Chaque copropriétaire assume en contrepartie une part des charges communes pour utilisation, entretien et gestion de l'immeuble.

4. S'informer en détail, avant l'achat

Le copropriétaire doit être conscient du fait qu'il est lié à l'ordre communautaire. Il est donc important, avant l'achat d'un logement en propriété, de prendre connaissance du Règlement intérieur et du Règlement communautaire. Il est également judicieux d'examiner les contributions financières annuelles aux frais de la communauté, qui comprennent les taxes, les coûts de l’entretien courant, les primes d'assurance et les dotations au fonds de rénovation. Une réserve financière est constituée dans ce fonds pour des travaux de rénovation

et d’entretien conséquents (rénovation de façade, remplacement d’installations techniques, etc.).

5. Ne convenant pas pour tous

Outre les aspects financiers et juridiques, les paramètres sociaux doivent également être pris en considération lors de l'achat d'une propriété par étages. Le propriétaire appartenant à une communauté doit témoigner de certaines qualités de tolérance, de gestion des conflits ainsi que d'égards et d'intérêt pour les autres membres. Par ailleurs, les décisions de l'assemblée des copropriétaires ne reflètent pas toujours les souhaits de chaque membre. Des conflits qui découlent de ces divergences d'opinions ou d'autres facteurs peuvent affecter la communauté. La propriété par étages peut dès lors plaire aux personnes au caractère conciliant, mais pas forcément aux esprits très individualistes.

Protection contre les séismes

infobox_produktewerbung_terra_orange_mittel

Une assurance contre des séismes prémunit votre habitation contre des dommages et vous protège contre les incidences financières.

Calculer la prime
Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article