Protection des données

Les cookies nous aident à mieux adapter notre site web à vos intérêts et à vos besoins. En utilisant ce site web, vous consentez à l'utilisation de cookies et à notre directive sur la protection des données.

Analysez vos besoins avant d'acheter un logement en propriété

Pour la plupart d'entre nous, l'achat d'une maison ou d'un appartement constitue la décision financière la plus importante de notre vie. Il vaut donc la peine d'investir un peu de temps pour l'analyse des besoins et de bien réfléchir à ce que vous voulez et à ce dont vous avez besoin surtout.

Analyse de besoins
Souhaitez-vous profiter du panorama depuis votre balcon ou terrasse ? Ou attachez-vous plus d'importance à un jardin verdoyant ?

(rh) Chacun est différent et formule des attentes différentes envers son logement. Vous devriez y penser avant de dépenser de l'argent pour une maison ou un appartement. Pour vous aider à réaliser une analyse de vos besoins, nous avons réuni pour vous des questions abordant trois thèmes importants : vos habitudes, l'objet et la question de savoir si vous souhaitez vivre en ville ou à la campagne. Les réponses vous aideront à choisir l'objet qui vous convient.

Posez-vous les questions suivantes au sujet de vos habitudes

  • Combien de personnes vivront dans votre nouvelle maison ou votre nouvel appartement ? Vous ? Vous et votre partenaire ? Vos enfants ?

  • Avez-vous ou votre partenaire a-t-il/elle des enfants qui pourraient vivre ultérieurement chez vous ?

  • Combien de temps avez-vous l'intention de vivre dans la maison ou l'appartement ? Avez-vous des enfants qui quitteront la maison ? Voulez-vous alors vendre votre logement ou continuer d'y vivre ?

  • Aimez-vous accueillir des hôtes et recevoir de nombreuses visites ? Avez-vous besoin d'un vaste séjour, d'une chambre d'amis ou d'une salle de bains pour les invités ?

  • Une personne de la famille travaille-t-elle à la maison ? Avez-vous besoin d'un bureau ?

  • Une personne de la famille s'adonne-t-elle à un passe-temps à l'intérieur de la maison, par exemple le bricolage, la musique ou le vélo d'appartement ?

  • Souhaitez-vous avoir votre propre cave à vin ?

  • Souhaitez-vous un jardin d'hiver ?

  • Aimez-vous travailler au jardin ou préféreriez-vous un jardin facile d'entretien ?

  • Où préférez-vous manger : dans la cuisine ou dans une vaste salle à manger et séjour ?

  • Avez-vous des animaux domestiques ? Si oui, réservez-leur suffisamment d'espace.

  • Vos habitudes sont-elles adaptées à la situation ? Souhaitez-vous profiter du soleil du soir lorsque vous rentrez chez vous ou n'est-ce pas indispensable ?

  • Faut-il que la maison ou l'appartement soit adapté/e aux personnes âgées et handicapées ? Cela implique l'habitat sur un étage, un accès sans barrière et un ascenseur ou un monte-rampe d'escalier.

Posez-vous les questions suivantes au sujet de l'objet

  • Quelle est la distance jusqu'au lieu de travail ou à l'école ?

  • Une personne de la famille doit-elle prendre les transports publics ? Quelle est la qualité des correspondances ?

  • Les axes de circulation sont-ils adaptés si une personne de la famille change de poste de travail ou d'école ?

  • Pourrez-vous encore facilement vous consacrer à vos hobbies ou devrez-vous faire de longs trajets à cet effet ?

  • Avec quelle facilité pourrez-vous rejoindre vos commerces habituels, notamment les magasins spécialisés, les médecins, le coiffeur ou l'esthéticienne ? Y aurait-il des alternatives plus proches ?

  • Quelle importance votre famille attache-t-elle à une infrastructure urbaine, avec des théâtres, cinémas, restaurants – et à quelle distance se situe la ville la plus proche ?

  • À quelle distance vos proches, amis et connaissances vivent-ils et dans quelle mesure sont-ils accessibles ?

  • Quelle importance attachez-vous à une situation ensoleillée ? Dans le fond de la vallée, la durée d'ensoleillement est nettement plus courte que sur les versants.

  • Souhaitez-vous profiter du panorama depuis votre balcon ou terrasse ? Ou attachez-vous plus d'importance à un jardin verdoyant ?

  • Des facteurs perturbateurs, comme des bâtiments industriels, des routes très fréquentées ou d'autres sources de bruit ou d'odeurs se trouvent-ils à proximité du bâtiment ?

  • Le nombre de pièces correspond-il aux besoins que vous avez formulés sous « Vos habitudes »?

  • Quelle taille les différentes pièces doivent-elles avoir ?

  • Quelles pièces doivent se situer à quel étage ?

  • Quelle pièce doit se situer à côté de quelle autre pièce ? Réfléchissez à la manière de passer d’une pièce à l'autre et aux personnes que vous pourriez déranger. Il est par exemple judicieux de ne pas disposer le séjour à côté de la chambre à coucher.

  • Quelles pièces doivent être orientées du côté de l'ensoleillement et quelles pièces doivent jouir du plus beau panorama ? Tenez compte des points cardinaux :
    • les pièces peu ensoleillées, au nord, sont de préférence des endroits où vous vous tenez rarement, par exemple la salle de bains, la cage d'escalier ou le garage.
    • Le séjour et la salle à manger sont de préférence orientés au sud, en raison de l'ensoleillement dont ils jouissent.
    • L'ouest et l'est sont idéaux pour les chambres à coucher.
  • Les plans originaux font de votre maison ou de votre appartement un objet d'amateur, que vous aurez sans doute plus de peine à vendre ultérieurement.

  • Évitez les pièces enfermées, accessibles uniquement en traversant une autre pièce et les pièces intérieures qui ne sont pas alignées à la façade extérieure au moins sur un côté.

Habiter en ville ou à la campagne ?

Fin 2018, plus de 8,5 millions de personnes résidaient en Suisse. Un quart d'entre elles vivent dans les zones rurales et trois quarts dans les régions urbaines. Depuis 1998, nos villes et agglomérations croissent plus vite, car il y a plus de gens qui quittent la campagne pour la ville qu'inversement. Ceci s'applique en particulier aux trois métropoles Zurich, Genève et Lausanne ainsi qu'à la plupart des villes autour de Zurich. Les principales raisons de la croissance de nos villes sont notre travail et notre style de vie. D'une part, de plus en plus d'entreprises vont s'installer en ville ou dans les communes limitrophes, y amenant des emplois. D'autre part, la vie urbaine attire surtout les jeunes ou les personnes intéressées par la vie culturelle. Pourtant, il existe également une réaction inverse : les familles et les gens en quête de tranquillité après le travail s'installent de plus en plus à la campagne.

Quelle est à vos yeux la valeur réelle de votre temps ?

La décision « ville ou campagne » repose souvent sur des motifs financiers. À la campagne, les logements en propriété coûtent moins cher qu'en ville ou dans les agglomérations. Mais nombreux sont ceux qui oublient la nécessité de posséder une seconde voiture, car le hameau idyllique choisi est isolé et ne possède ni école, ni épicerie. Sans oublier les deux heures qu'il faut investir chaque jour pour se rendre au travail. En capitalisant les frais de déplacement quotidiens – temps, plus abonnement des TP ou voiture – on se rend vite compte que les longs trajets pour se rendre au travail ne sont pas rentables, car les frais de déplacement quotidiens dépassent l'avantage lié aux prix d’achat plus faibles. De plus, les avantages fiscaux, acquis en général au travers des prix de terrain plus élevés, ne font la différence qu'à partir d'un revenu imposable de 120 000 francs. À vous de déterminer et de calculer (honnêtement) si la vie à la campagne est réellement plus avantageuse pour vous.

Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article