Habiter à la campagne ou en ville ?

Si certains préfèrent vivre en plein centre-ville, d'autres n'aspirent qu'à s'en éloigner le plus possible. Ce qui paraît une situation de rêve pour certains, représente un cauchemar pour d'autres. Où vous sentez-vous le mieux et vraiment chez vous ?

12_wohnort_quer
La décision « ville ou campagne » repose souvent sur des motifs financiers.

(rh) Le poète allemand Christian Morgenstern (1871 à 1914) livre une approche relativisée sur l'importance du lieu de domicile : « La patrie n'est pas là où tu habites, mais là où tu es compris ». Pour se sentir chez nous et à l'aise, nous devons donc trouver l'endroit où vivent les gens qui sauront nous comprendre. Mais où est-ce ? C'est justement ce que tout un chacun doit découvrir par lui-même puisque nous sommes tous différents. Heureusement ! Sinon, tout le monde voudrait vivre au même endroit.

Les grandes villes n'en finissent plus de croître

À la fin de l'année 2010, près de 7,9 millions de personnes* résidaient en Suisse. 26 % d'entre elles vivaient dans des régions rurales, contre 74 % en régions urbaines – la plupart dans les agglomérations de Zurich (1'188'600), Genève (526'400), Bâle (497'700), Berne (353'300) et Lausanne (336'400). Depuis 1998, nos villes et agglomérations croissent plus vite, car il y a plus de gens qui quittent la campagne pour la ville qu'inversement. Ceci s'applique en particulier aux trois métropoles Zurich, Genève et Lausanne ainsi qu'à la plupart des villes autour de Zurich. Depuis 1990, la population de Winterthour est passée de 88'100 à 105'100 habitants** (plus 19,3 %), ce qui la hisse aujourd'hui au rang de grande ville.

Les familles à la campagne, les célibataires en ville

Les principales raisons de la croissance de nos villes sont notre travail et notre style de vie. D'une part, de plus en plus d'entreprises vont s'installer en ville ou dans les communes limitrophes, y amenant des emplois. D'autre part, la vie urbaine attire surtout les jeunes ou les personnes intéressés par la vie culturelle. Pourtant, on distingue également une réaction inverse : les familles et les gens en quête de tranquillité après le travail, s'installent de plus en plus à la campagne. Ils y trouvent l'espace et le calme recherchés.

Prémunissez votre habitation judicieusement

infobox_produktewerbung_gvb_terra_haende_mittel

Quiconque place toute sa fortune dans une maison devrait soigneusement prémunir ces investissements par une assurance contre des séismes.

En savoir plus

Quelle est la valeur réelle de votre temps ?

La décision « ville ou campagne » repose souvent sur des motifs financiers. A la campagne, les logements en propriété coûtent moins cher qu'en ville ou dans les agglomérations. Mais nombreux sont ceux qui oublient la nécessité de posséder une seconde voiture, car le hameau idyllique choisi est isolé et ne possède ni école, ni épicerie. Sans oublier les deux heures qu'il faut investir chaque jour pour se rendre au travail. En 2010, la Banque Cantonale de Zurich a capitalisé les frais de déplacement quotidiens – temps plus abonnement aux transports publics ou voiture. Résultat : les longs trajets pour se rendre au travail ne sont pas payants. En effet, les coûts élevés qu'ils entraînent pèsent plus lourd dans la balance que les prix d'achat plus bas. De plus, les avantages fiscaux, acquis en général au travers des prix de terrain plus élevés, ne font la différence qu'à partir d'un revenu imposable de fr. 120'000.-. A vous de déterminer et de calculer (sincèrement) si la vie à la campagne est réellement plus avantageuse pour vous.

Ville ou campagne ?

La situation n'est pas déterminante uniquement pour le prix d'achat. Elle joue également un rôle sur votre bien-être réel à domicile. Dites-vous que s'il est possible d'échanger le tapis de la chambre à coucher ou le four de la cuisine lorsqu'ils ne vous plaisent plus – la situation, elle, est un facteur immuable ! Cela vaut donc la peine de réfléchir mûrement avant d'acheter. Les réponses aux questions suivantes vous y aideront :

  • Quelle sera la durée de mon trajet pour me rendre au travail, porte-à-porte ?
  • Puis-je emprunter les transports publics pour me rendre au travail ou devrais-je prendre la voiture ?
  • A quelle distance se trouvent l'école enfantine et l'école ?
  • Le chemin de l'école est-il sûr pour les enfants ?
  • Les enfants peuvent-ils se rendre seuls à l'école – à pied, en vélo ou avec les transports publics ?
  • Existe-t-il une prise en charge des enfants, par exemple un groupe de jeux ou une garderie ?
  • Y a-t-il une épicerie ou un supermarché dans la localité – ou dois-je m'y rendre en voiture ?
  • Y a-t-il une pharmacie, des médecins ou un hôpital à proximité ?
  • Quelle est la qualité des transports publics pendant la journée, en soirée et le week-end ?
  • Quelle est la qualité de l'offre culturelle dans la région ?
  • Y a-t-il des clubs pour les enfants et les parents à proximité ?

Le mieux est de parler avec les gens qui habitent là où vous souhaitez vous installer. Ils sont assurément les mieux placés pour connaître les avantages et les inconvénients du lieu.

* Office fédéral de la statistique (www.bfs.admin.ch)

** Ville de Winterthour (www.statistik.winterthur.ch)

ImagePoint Imprimer l'article