Calcul de la capacité financière : la maison de vos rêves est-elle conforme à votre budget ?

Les banques ne prennent pas de risque lorsqu'elles accordent une hypothèque. Grâce au calcul de la capacité financière du logement en propriété, vous découvrirez si vous pouvez vous permettre le financement et donc l'achat du bien. Nous vous expliquons comment.

Grâce au calcul de la capacité financière du logement en propriété, vous découvrirez si vous pouvez vous permettre le financement et donc l’achat du bien.
Grâce au calcul de la capacité financière du logement en propriété, vous découvrirez si vous pouvez vous permettre le financement et donc l'achat du bien.

(rh) Les banques sont devenues prudentes en matière de financement de la propriété du logement. Les taux d'intérêt hypothécaires étant historiquement bas, de plus en plus de personnes veulent réaliser leur rêve d'accession à la propriété, mais toutes ne peuvent pas se le permettre. Les fonds propres (20 % du prix d'achat) constituent le premier obstacle, suivis du calcul de la capacité financière. La capacité financière correspond au rapport entre les frais courants pour la propriété du logement et le revenu.

Taux d'intérêt, amortissement et charges

Les frais courants sont constitués de trois variables : coûts d'intérêts, amortissement ainsi que frais d'entretien et charges. Les banques ne prennent pas de risque lors du calcul de la capacité financière. Leur calcul inclut généralement

  • un taux d'intérêt théorique de 5 % sur l'ensemble de la dette hypothécaire,
  • 1 % de l'ensemble de la dette hypothécaire pour l'amortissement de l'hypothèque en deuxième rang et
  • 1 % du prix d'achat pour les frais d'entretien et les charges.

Les frais courants ne doivent en principe pas dépasser un tiers du revenu brut annuel. Le revenu brut inclut le revenu des conjoints ou concubins (avant déduction des assurances sociales), y compris le 13e mois de salaire. D'autres revenus réguliers peuvent en outre être pris en compte. Les bonus et primes élevés sont considérés comme des éléments de salaire exceptionnels et irréguliers et ne sont pas pris en compte. Selon la situation, certaines banques calculent même la capacité financière sans le revenu de l'épouse.

Prémunissez votre investissement judicieusement

infobox_produktewerbung_gvb_terra_haende_mittel

Quiconque place toute sa fortune dans une maison devrait soigneusement prémunir ces investissements par une assurance contre des séismes.

En savoir plus

Exemple de calcul AVEC amortissement

Revenu brut de l'époux CHF 100 000
Revenu brut de l'épouse CHF 32 000 
Revenu brut CHF 132 000
   
Prix d'achat de la maison individuelle CHF 800 000
Fonds propres CHF 160 000
Hypothèque (80 %) CHF 640 000
   
Coûts d'intérêts (5 % de 640 000) CHF 32 000
Amortissement (1 % de 640 000) CHF 6 400
Charges (1 % de 800 000) CHF 8 000
Frais courants CHF 46 400
   
Capacité financière 35,69 % = NON
   
Charge mensuelle CHF 3 926

Exemple de calcul SANS amortissement

Revenu brut de l'époux CHF 100 000
Revenu brut de l'épouse CHF 32 000 
Revenu brut CHF 132 000
   
Prix d'achat de la maison individuelle CHF 800 000
Fonds propres CHF 280 000
Hypothèque (65 %) CHF 520 000
   
Coûts d'intérêts (5 % de 520 000) CHF 26 000
Charges (1 % de 800 000) CHF 8 000
Frais courants CHF 34 000
   
Capacité financière 25,76 % = OUI
   
Charge mensuelle CHF 2 833

Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article