Avantages de l'amortissement indirect d'hypothèques

L'amortissement indirect peut offrir une alternative fiscalement avantageuse au remboursement d'une hypothèque par échelonnements annuels (amortissement direct).

Avec l'amortissement indirect, l'endettement reste constant et les intérêts à payer peuvent être déduits chaque année dans leur intégralité.
Avec l'amortissement indirect, l'endettement reste constant et les intérêts à payer peuvent être déduits chaque année dans leur intégralité.

(mei) Dans le système de l'amortissement direct, le prêt hypothécaire est remboursé par versements annuels. La charge de l'emprunt se réduit donc progressivement pour le propriétaire. En marge de cet atout psychologique, l'amortissement direct comporte toutefois un inconvénient fiscal : du fait de la diminution constante des intérêts à payer, le montant fiscalement déductible s'amenuise également. En d'autres termes, la charge fiscale augmente chaque année.

Le système de l'amortissement indirect est tout autre. Il s'agit d'une forme d'amortissement d'un prêt hypothécaire, réalisée en général au moyen de la prévoyance professionnelle liée (3e pilier a). Le compte du pilier 3 a est nanti au profit du créancier hypothécaire que reçoit le capital accumulé, lorsque l'hypothèque en 2e rang vient à échéance. Ainsi, l'endettement reste constant et les intérêts à payer peuvent être portés en déduction chaque année dans leur intégralité. De plus, les montants du 3e pilier a peuvent également être déduites des revenus imposables. Les revenus du capital de prévoyance, de même que le capital lui-même, sont par ailleurs exonérés d'impôts.

Prémunissez votre investissement judicieusement

infobox_produktewerbung_gvb_terra_haende_mittel

Quiconque place toute sa fortune dans une maison devrait soigneusement prémunir ces investissements par une assurance contre des séismes.

En savoir plus

Amortissement indirect par la prévoyance professionnelle liée (3e pilier a)

L'amortissement indirect peut uniquement servir au financement d'un bien que le propriétaire occupe personnellement. Il est lié à la personne inscrite au registre foncier comme propriétaire ou copropriétaire. Les versements annuels sont en outre plafonnés. Pour l'exercice 2009, la déduction peut atteindre au maximum les montants suivants :

  • Contribuables affiliés au 2e pilier : Fr. 6'566.-
  • Contribuables non affiliés au 2e pilier : Fr. 32'832.-

Amortissement indirect par la prévoyance libre (3e pilier b)

Les montants versés dans le 3e pilier b (compte d'épargne, etc.) ne peuvent pas être déduits fiscalement. Cette forme d'amortissement indirect est donc moins attrayante. Une assurance-vie (assurance épargne mixte), ne convient aussi que sous réserve à l'amortissement indirect - indépendamment du fait que l'assurance ait été conclue dans le pilier 3a ou 3b. L'assurance épargne offre néanmoins une certaine sécurité aux familles, car le montant de l'assurance couvre le prèt hypothécaire en cas de décès du preneur d'assurance. Mais le rendement d'assurances épargne mixtes est bas.

Lors de bonnes années boursières, les rendements d'assurances liées à un fonds sonst toutefois plus élevés que pour des asssurances épargne mixtes. Etant donné que le montant épargné est investi dans des fonds de placement en actions et que la valeur fluctue ainsi, il existe toutefois le risque que le montant nécessité ne soit pas disponible au moment de l'amortissement et que des fonds additionnels doivent être versés pour cette raison.

Conseil

  • Définissez clairement votre objectif principal. Si vous souhaitez surtout optimiser votre situation fiscale, l'amortissement indirect avec un compte 3a est intéressant. Si vous recherchez essentiellement la sécurité, l'amortissement indirect par une assurance-vie 3a peut être un choix judicieux.
  • Il vaut toujours la peine de comparer les offres de différents organismes.
  • Les compagnies d'assurance et les conseillers préconisent souvent la conclusion d'une assurance-vie. Ne vous laissez pas embobiner.

Adrian Wenger, directeur du secteur « Conseil pour les hypothèques » du Vermögenszentrum
Adrian Wenger, directeur du secteur « Conseil pour les hypothèques » du Vermögenszentrum

Le conseil du VZ pour éviter les pertes

L'avantage fiscal de l'amortissement indirect s'amenuise, d'autant plus longtemps que l'argent reste dans le pilier 3a. Cela tient au fait que le taux d'intérêt pour l'avoir du pilier 3a est généralement plus bas que l'intérêt hypothécaire.

Le rendement de l'avoir du pilier 3a peut être amélioré à long terme, en épuisant la part maximale d'actions de 50 %. Cela signifie toutefois un risque plus élevé, car les cours des actions fluctuent énormément. C'est pourquoi, de tels comptes de titres dans le pilier 3a sont seulement recommandés si le capital ne sera perçu que dans plusieurs années.

Retirer l'avoir du pilier 3a

Il vaut donc la peine de retirer régulièrement les avoirs du pilier 3a sur les comptes bancaires et de réduire ainsi l'hypothèque. Des retraits de l'avoir du compte 3a sont permis tous les cinq ans. Dans le cas de l'amortissement indirect par l'intermédiaire d'une assurance-vie, cette pratique de retraits réguliers ne vaut pas la peine. Adrian Wenger, VermögensZentrum

Informations additionnelles

AIB et ldd Imprimer l'article