Avantages et désavantages de l'hypothèque à taux fixe

Les hypothèques fixes n'ont jamais eu autant le vent en poupe qu'actuellement. D'une part parce que les intérêts hypothécaires sont bas, et d'autre part parce que, nous autres Suisses, préférons planifier sur des données fixes plutôt que subir les hauts et les bas des marchés monétaires et des capitaux. De quoi devez-vous tenir compte au moment de conclure une hypothèque fixe ? Et quels sont ses principaux avantages et inconvénients ?

Si vous calculez prudemment la capacité financière et préférez répartir le montant de l'emprunt, la solution de l'hypothèque fixe a de grandes chances de vous satisfaire.
Si vous calculez prudemment la capacité financière et préférez répartir le montant de l'emprunt, la solution de l'hypothèque fixe a de grandes chances de vous satisfaire.

(rh) Les modèles hypothécaires les plus connus en Suisse sont l'hypothèque fixe, l'hypothèque variable et l'hypothèque monétaire ou LIBOR. Actuellement, les hypothèques fixes sont particulièrement demandées : trois quart de l'ensemble des nouveaux crédits hypothécaires sont conclus à taux fixe. Les banques proposent des hypothèques fixes d'une durée de 2 à 10 ans, sur demande aussi pour un an seulement ou jusqu'à 20 ans. Autrefois, les hypothèques sur 3 à 5 ans étaient les plus populaires. Depuis que les intérêts hypothécaires sont aussi bas, les débiteurs hypothécaires préfèrent opter pour une durée plus longue.

Vue d'ensemble de ses avantages majeurs

  • Le débiteur hypothécaire sait, à la conclusion du contrat, à combien s'élèveront les frais de financement et quel sera le montant de la charge mensuelle. Cela lui permet de planifier et de faire son budget de manière plus sûre. Un argument de taille pour beaucoup de Suissesses et de Suisses.

  • Les débiteurs hypothécaires qui partent du principe que les taux d'intérêt sur les marchés monétaires et des capitaux augmenteront, s'assurent des taux bas en concluant une hypothèque fixe. Cela est aussi un argument pour beaucoup de clients – l'hypothèque fixe est une assurance contre la hausse des taux d'intérêt.

Prémunissez votre investissement judicieusement

infobox_produktewerbung_gvb_terra_haende_mittel

Quiconque place toute sa fortune dans une maison devrait soigneusement prémunir ces investissements par une assurance contre des séismes.

En savoir plus

Vue d'ensemble de ses inconvénients majeurs

  • Le débiteur hypothécaire doit conclure une nouvelle hypothèque lorsque l'hypothèque fixe arrive à échéance. En cas de hausse des intérêts pendant la durée de son hypothèque fixe, la charge d'intérêts augmente et remet éventuellement en question le calcul de la capacité financière.

  • Les débiteurs hypothécaires qui veulent résilier une hypothèque fixe ou la convertir en hypothèque variable doivent s'attendre à payer des taux de pénalisation ou des frais. Quelques banques excluent par principe la résiliation anticipée de leurs contrats de crédit.

Deux conseils pour minimiser les risques

Comme chaque médaille a son revers, l'hypothèque fixe a deux côtés : il faut donc peser le pour et le contre. Les inconvénients ou risques ne peuvent pas être entièrement exclus, mais minimisés.

  • Jouez la prudence si vous financez un logement en propriété, et vous pourrez suivre les fluctuations du taux d'intérêt avec sérénité. Ne calculez pas la capacité financière sur la base des taux d'intérêt bas actuels, mais sur la base de 5 % du montant de l'emprunt plus 1 % du prix d'achat pour les frais accessoires et 1 % pour l'amortissement. La somme ne devrait pas dépasser un tiers de votre revenu annuel brut.

  • Répartissez le montant du crédit en tranches et échelonnez les échéances. Cela vous rend un peu plus indépendant des fluctuations du taux d'intérêt qu'avec une seule hypothèque fixe et votre budget sera plus sûr qu'avec une hypothèque variable. En outre, vous minimisez le risque de devoir conclure un nouveau crédit en période de taux d'intérêt élevé.

Êtes-vous du genre à avoir un partenaire fixe ?

Il n'y a pas de sécurité absolue. Si vous calculez prudemment la capacité financière et préférez répartir le montant de l'emprunt, la solution de l'hypothèque fixe a de grandes chances de vous satisfaire. Il y a une chose que vous ne devez jamais faire : vous énerver d'être lié par un contrat lorsque le taux Libor baisse en dessous d'un certain taux de base et que vous auriez pu peut-être mieux tirer votre épingle du jeu.

Informations additionnelles

ImagePoint (ImagePoint) Imprimer l'article