Protection des données

Les cookies nous aident à mieux adapter notre site web à vos intérêts et à vos besoins. En utilisant ce site web, vous consentez à l'utilisation de cookies et à notre directive sur la protection des données.

Vente immobilière : que faire de l'hypothèque en cours ?

Les hypothèques à taux fixe prévoyant une durée de vie de huit à dix ans ne coûtent pas beaucoup plus que les hypothèques sur deux ou trois ans. Pourtant de nombreux propriétaires ne souhaitent pas s'engager sur une si longue durée – même s'il existe effectivement des solutions pour rester flexible.

Maison
Les choses ne suivent pas toujours leur cours normal. Que faire d'une hypothèque à taux fixe, lorsque l'on souhaite ou doit vendre un logement en propriété ?

(rh) Que vous ayez construit vous-même votre maison ou non : tôt ou tard, il est possible que les besoins et la situation des gens qui y vivent évoluent. Une jeune famille peut devoir déménager pour des raisons professionnelles, un couple de personnes âgées peut souhaiter échanger sa grande maison contre un appartement plus petit, une fois les enfants hors du nid. Le cas échéant, il existe des solutions lorsqu'une hypothèque à taux fixe est encore au cours au moment de la vente. Certes, elles ne sont pas gratuites, en revanche vous bénéficiez à long terme de taux bas si vous conservez votre logement en propriété.

Variante 1 : transférer l'hypothèque sur le nouvel objet

Si vous vendez votre maison ou votre appartement pour acheter un nouvel objet ailleurs, vous pouvez en général transférer l'hypothèque.

Variante 2 : transférer l'hypothèque au nouvel acheteur

Plus un acheteur est intéressé par un objet, plus vous aurez de chances de le motiver à reprendre l'hypothèque en cours. Si la banque donne son aval, cette solution est souvent intéressante pour les deux parties : le vendeur ne paie aucune pénalité de résiliation anticipée et l'acheteur obtient une hypothèque, peut-être même meilleur marché que s'il devait en conclure une nouvelle.

Si les taux d'intérêt actuels sont plus bas que celui de l'hypothèque à taux fixe que vous souhaitez transférer, en tant que vendeur, vous indemnisez équitablement l'acheteur pour ses dépenses supplémentaires (voir variante 3). Si les intérêts du marché sont supérieurs, l'acheteur réalise un gain, autrement dit un bonus, que vous pouvez mettre à profit dans vos négociations.

Prémunissez votre investissement judicieusement

infobox_produktewerbung_gvb_terra_haende_mittel

Quiconque place toute sa fortune dans une maison devrait soigneusement prémunir ces investissements par une assurance contre des séismes.

En savoir plus

Variante 3 : résilier l'hypothèque de manière anticipée

Si ni la variante 1, ni la variante 2 n'entrent en ligne de compte, la plupart des banques vous permettent de résilier votre hypothèque à taux fixe au moment de la vente de l'objet. Important : là également, des délais de résiliation s'appliquent dans de nombreux cas. Lorsqu'une hypothèque à taux fixe est résiliée de manière anticipée, la banque place l'argent ailleurs pour le reste de la durée de l'hypothèque. Si le revenu du placement pour le reste de la durée de l'hypothèque est plus faible que le taux d'intérêt hypothécaire convenu, vous devez indemniser la perte. Si, au contraire, l'argent peut être placé à de meilleures conditions, vous percevez en général une indemnité de dissolution. À l'heure actuelle, vous devrez très certainement indemniser la banque. Et cela peut être très coûteux. C'est pourquoi il vaut la peine de consulter à temps votre conseiller bancaire et de trouver avec lui une solution viable.

Autre possibilité : option sur taux d'intérêt sur hypothèque Saron

Une autre approche serait la souscription d'une hypothèque Saron, que vous sécurisez à long terme au moyen d'une option sur taux d'intérêt. Cette solution, d'apparence compliquée, n'est autre qu'une assurance contre les taux élevés. Moyennant une prime unique, vous obtenez une garantie que le taux n'augmente pas au-delà d'un pourcentage défini pendant la durée de l'hypothèque. Cette forme de sécurisation vous permet de vendre à tout moment votre logement en propriété, en vous départissant de l'hypothèque sans coûts de dissolution élevés. Au contraire : si les intérêts ont augmenté depuis la souscription, vous obtiendrez peut-être même un remboursement.

Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article