Protection des données

Les cookies nous aident à mieux adapter notre site web à vos intérêts et à vos besoins. En utilisant ce site web, vous consentez à l'utilisation de cookies et à notre directive sur la protection des données.

Partage d'hypothèque : Est-ce que ça en vaut la peine ?

Si vous prenez plus d'une hypothèque, vous réduisez le risque d'une mauvaise décision au moment du renouvellement. Pour ce faire, vous devrez vivre avec des dépenses plus volatiles et ne serez pas en mesure de planifier de façon aussi sûre qu'avec une hypothèque à taux fixe et à plus long terme.

Taux hypothécaires
Si vous prenez plus d'une hypothèque, vous réduisez le risque d'une mauvaise décision au moment du renouvellement.

(mei/rh) Le partage d'une hypothèque en tranches de durées variées, le splitting des hypothèques, permet au preneur de crédit ou à la preneuse de crédit de ne pas devoir prolonger d'un coup l'hypothèque entière et de faire des économies, si le renouvellement devait tomber sur une période où les intérêts sont à la hausse. Le splitting n'est cependant pas conseillé dans tous les cas. Pour des montants hypothécaires inférieurs à 250'000 francs, les experts ont tendance à déconseiller le partage. Le splitting n'est pas judicieux si la propriété doit être vendue dans un avenir proche.

Durée restante moyenne

La question de savoir combien de tranches une hypothèque doit comporter dépend de sa valeur totale. Les experts recommandent, pour un montant compris entre 250'000 et 600'000 francs, un partage en deux tranches, voire en trois tranches pour des montants plus élevés. La planification de la durée restante moyenne de l'ensemble des hypothèques est au moins aussi importante que le nombre de tranches. En présence, par exemple, de deux tranches hypothécaires identiques d'une durée de 2 et de 6 ans, la durée restante moyenne est de quatre ans. En raison des intérêts historiquement bas, les experts recommandent une durée résiduelle moyenne de cinq ans ou plus. Beaucoup de spécialistes recommandent par conséquent de contracter des hypothèques à taux fixe d'une durée d'au moins sept ans. 

Les plus grands avantages et inconvénients du partage d'hypothèque 

Si une seule tranche doit être renouvelée au lieu de l'hypothèque entière,  la décision relative au choix de la forme hypothécaire adaptée et de la durée est répartie sur plusieurs échéances. Celui qui se méprend sur l'évolution des taux d'intérêts devra moins en supporter les frais et profite ainsi du fractionnement. Le temps consacré au fractionnement n'est pas particulièrement long et vaut la peine. L'emprunteur n'a affaire au marché hypothécaire que tous les deux ou trois ans. L'inconvénient du fractionnement est que la charge budgétaire fluctue plus souvent avec un renouvellement par étapes de l’hypothèque et qu'elle est plus difficile à planifier à long terme qu'avec une hypothèque fixe à dix ans. 

Lors du fractionnement, les tranches sont toutes conclues auprès de la même banque. Si un changement de banque est imminent, les tranches suivantes doivent également être prolongées auprès de la nouvelle banque, après leur expiration. 

Prémunissez votre investissement judicieusement

infobox_produktewerbung_gvb_terra_haende_mittel

Quiconque place toute sa fortune dans une maison devrait soigneusement prémunir ces investissements par une assurance contre des séismes.

En savoir plus
Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article