Glossaire Valeur

Termes de la branche immobilière concernant valeur et estimations brièvement expliqués.

Glossaire

Coûts de construction Somme des coûts de construction et des frais secondaires requis.
Dévalorisation par vieillissement La dévalorisation par vieillissement est la perte de valeur d'un bâtiment par vieillissement, usure et désagrégation. La valeur ainsi évaluée doit permettre d'établir un état à neuf, sans amélioration de la substance.
Taux de capitalisation Le taux de capitalisation est le rapport permettant de calculer la valeur de rendement à partir de la valeur locative.
Valeur absolue du terrain La valeur absolue du terrain correspond aux prix effectivement acquittés pour des terrains comparables. Elle est définie par la méthode comparative.
Valeur actuelle La valeur actuelle est la somme, après escompte, de tous les rendements réalisables à l'avenir.
Valeur à neuf La valeur à neuf correspond au montant des coûts nécessaires à la construction d'un bâtiment similaire, offrant les mêmes possibilités d'utilisation et disposant de caractéristiques de construction identiques à celles de l'objet à estimer. Cette valeur s'entend sans éléments de construction neutres en termes d'utilisation et de loyer, qui n'ont pas d'impact sur la valeur relative du terrain.
Valeur globale Valeur globale de l'installation, valeur du terrain comprise.
Valeur intrinsèque

La valeur intrinsèque correspond à la valeur à neuf de bâtiments ou de constructions érigées (frais secondaires inclus, valeur du terrain exclue), minorée de la dévalorisation par vieillissement.

Elle englobe:

  • la dévalorisation technique, le vieillissement naturel, la désagrégation, la destruction due aux intempéries, l'usure, le manque d'entretien et de maintenance, pris en compte sous forme de pourcentage de déduction
  • d'autres minorations et dommages, pris en compte sous forme de déduction forfaitaire ou détaillée.

Valeur locative La valeur locative correspond au loyer annuel maximal de bâtiments et constructions, pouvant être considéré comme réalisable d'après l'objet de l'évaluation et les conditions juridiques.
Valeur mixte La valeur mixte est déterminée à partir de la valeur de rendement et de la valeur réelle, affectées d'une pondération différente. Cette méthode est considérée comme dépassée et ne doit plus être utilisée.
Valeur réelle La valeur réelle est la somme des valeurs intrinsèques (valeur actuelles) de toutes les constructions érigées, équipement, travaux de préparation et d'aménagement extérieur, frais secondaires et valeur du terrain compris. L'impact du marché n'est pas pris en compte. La valeur réelle n'est donc pas adaptée au calcul de la valeur vénale.
Valeur relative du terrain La valeur relative du terrain est déterminée par rapport à son utilisation, actuelle ou prévue, à des fins de construction. Elle dépend de la classe de situation du terrain.
Valeur de rendement La valeur de rendement correspond au revenu capitalisé (valeur locative) d’un immeuble. Il s'agit de la valeur pour laquelle les coûts et les gains sont couverts régulièrement et durablement par les rendements réalisables.
Valeur résiduelle La valeur résiduelle est la valeur de rendement après escompte.
Valeur vénale Par valeur vénale, on entend le prix auquel sont vendus, dans des conditions normales, des immeubles de taille, de situation et de nature identiques ou similaires dans la région concernée.
Informations additionnelles

Imprimer l'article