Comme chien et chat

Fidèles camarades et compagnons indépendants, les chiens et les chats réjouissent le cœur de leurs détenteurs. Cependant, nos amis à quatre pattes en arrivent parfois à se quereller. Il s'agit alors d'intervenir rapidement.

Si des amis à quatre pattes vivant dans un même ménage en arrivent à se quereller, il s’agit alors d’intervenir rapidement.
Si des amis à quatre pattes vivant dans un même ménage en arrivent à se quereller, il s’agit alors d’intervenir rapidement.

(mei) Lorsque plusieurs chats ou chiens cohabitent dans un même ménage, le ciel n'est pas toujours sans nuages. Ce sont surtout les changements qui créent un potentiel de discorde dans la maison. Le plus souvent, cela se produit lorsqu'un nouvel animal rejoint la communauté. Mais c'est aussi lorsqu'un quadrupède a atteint sa maturité que la paix est perturbée. Par exemple, deux chatons frères ne sont plus des camarades de jeux, mais deviennent des concurrents lorsqu'ils ont atteint leur maturité sexuelle.

Une question de sympathie

Lorsque les chats ou les chiens reçoivent un nouveau compagnon, les jalons en vue d'une cohabitation harmonieuse doivent être posés à l'avance – déjà lors du choix du nouvel animal. Pour que les quadrupèdes se supportent mutuellement, il est important qu'ils soient bien assortis, dixit Thérèse Beutler, soignante vétérinaire au refuge pour animaux d'Oberbottigen : « Des animaux d'âge et de caractère semblables s'entendront mieux que, par exemple, un animal âgé associé à un jeune compagnon turbulent. Lorsqu'on détient un animal qui se comporte en solitaire endurci, il est déconseillé d'introduire un deuxième animal dans la maison. Et finalement, tout comme chez les humains, le facteur sympathie joue également un rôle important chez les chiens et les chats. » Lors de la première confrontation, un certain doigté a aussi son importance. En l'occurrence, des précautions peuvent être prises à l'aide d'un parc à bébé, ou d'une laisse pour les chiens.

Bien observer

Leur première confrontation passée, il convient de bien observer les animaux. Chez les chiens et les chats il n'apparaît pas toujours au premier coup d'œil qu'ils ne sont pas faits pour s'entendre. Devant la nouvelle situation, certains animaux réagissent par un repli sur soi. Selon Thérèse Beutler, il arrive même que des chats vivant en semi-liberté quittent la maison pour aller chercher un nouveau domicile. Une observation attentive aide en outre à reconnaître le trouble-fête. Dans un ménage où cohabitent chiens et chats, il arrive souvent que le chat provoque le chien – et que leur détenteur ne s'en rende pas compte. « Parmi ces provocations il y a le fait de fixer le chien pendant son sommeil ou de passer très près de sa couche. Lorsque le chien réagit à ces provocations, ses détenteurs l'accusent souvent d'être le responsable de la querelle qui s'en suit », dixit Thérèse Beutler.

Recours à l'aide de professionnels

Lorsque l'on constate que les animaux ne s'entendent pas, il s'agit d'intervenir rapidement. « Si l'on s'occupe immédiatement du problème, on a de fortes chances de pouvoir régler le conflit », selon Thérèse Beutler. Pour les chiens et chats sexuellement matures, la castration apporte le plus souvent une solution. Des vétérinaires du comportement ou des psychologues pour animaux sont à même de définir les mesures à prendre en cas de conflits au sein d'une nouvelle cohabitation. Selon notre soignante vétérinaire, il est primordial de s'adresser à des spécialistes très expérimentés. Le genre de diplôme de la personne concernée n'a qu'une importance secondaire. Lorsqu'on a laissé la situation s'envenimer, même les spécialistes ne peuvent être d'aucun secours. Selon Thérèse Beutler, une telle situation est cependant plutôt rare. Les chats et les chiens confiés au refuge d'Oberbottigen proviennent le plus souvent de détenteurs qui n'ont pas suffisamment de temps pour s'en occuper.

Informations additionnelles

ImagePoint Imprimer l'article