Des cochons d'Inde heureux : des conseils pour les élever

Ils grognent, gloussent, sifflent et sont extrêmement vivants - tant qu'on ne les confond pas avec des peluches et qu'on prend leurs besoins au sérieux.

Cochons d'Inde
Cochons d'Inde

(mm) Comment ne pas résister à l'envie de caresser cette fourrure cotonneuse à travers laquelle percent de grands yeux ronds ? Cette jolie boule de poils se laisse faire, stoïque, quand l'homme s'amuse à la maltraiter. On ignore généralement que, dans ces moments-là, les cochons d'Inde sont tout simplement paralysés par la peur, et que, s'ils ne se défendent pas, c'est parce qu'ils ne sont pas « programmés » pour. Afin d'éviter tout malentendu, il est recommandé de s'informer avant d'acquérir un cochon d'Inde.

Élevage en groupe

Les cochons d'Inde sont des compagnons sociables, qui peuvent néanmoins devenir dépressifs, voire léthargiques s'ils vivent seuls. Selon la Protection Suisse des Animaux (PSA), le plus simple est d'avoir un « mini harem » composé de deux femelles et d'un mâle castré. Dans un enclos suffisamment grand doté d'abris en nombre suffisant, il est aussi possible de garder des mâles castrés sans femelles. Contrairement à l'avis général, la vie commune avec un lapin nain n'est pas une bonne solution. Même si les deux quadrupèdes s'entendent bien, ils ne peuvent cependant pas remplacer leurs congénères. C'est également ce qui ressort de la révision de l'ordonnance sur la protection des animaux du 1er septembre 2008, qui interdit désormais de garder ensemble un cochon d'Inde et un lapin nain sans autre congénère.

Habitat

Les cochons d'Inde ont besoin d'une grande cage pour se sentir bien.
Les cochons d'Inde ont besoin d'une grande cage pour se sentir bien.

Dans la maison ou dans l'appartement :

pour le cochon d'Inde il n'y a rien de plus beau que de pouvoir s'ébattre avec ses congénères. Les cages traditionnelles ont donc en commun d'être toutes trop petites et inadaptées à l'animal. Eva Waiblinger de la PSA estime qu'une surface de plusieurs mètres carrés est optimale : « Dans certains bons magasins zoologiques, on trouve des cages modernes d'au moins 1,5 à 2 mètres carrés. Or, ces cages devraient toujours être équipées d'un second étage, d'une rampe et d'une maisonnette pour que la surface utile de la cage atteigne deux mètres carrés. » Bien sûr, il est possible, avec un peu d'imagination et à moindres frais, de construire soi-même une cage convenable. En même temps, il faut prendre soin de placer la cage dans un endroit calme, clair et aéré, à l'abri des rayons du soleil et des courants d'air.

La garde de cochons d'Inde à l'extérieur toute l'année demande de l'habileté et exige que les animaux soient en pleine santé.
La garde de cochons d'Inde à l'extérieur toute l'année demande de l'habileté et exige que les animaux soient en pleine santé.

En plein air :

en raison de leur capacité d'adaptation, les cochons d'Inde peuvent très bien vivre toute l'année dehors. L'idéal est d'avoir un enclos d'au moins quatre mètres carrés anti-renard, anti-martre, protégé du soleil et possédant au moins une maisonnette bien isolée résistant aux intempéries. La garde de cochons d'Inde en plein air requiert néanmoins une certaine habileté et ne convient qu'aux animaux en parfaite santé.

L'équipement de la cage doit être varié.
L'équipement de la cage doit être varié.

L'équipement de la cage / de l'enclos

Le cochon d'Inde étant un animal craintif, il faut qu'il dispose de possibilités de refuge variées. Il faut compter au moins un abri par animal. Les petites maisons de bois, les troncs d'arbre creux, les écorces en liège, les branches de sapin, les souches, les cageots ou les tubes de béton d'un diamètre d'au moins 20 cm sont des cachettes prédestinées. Pour une cage en appartement, il est absolument indispensable d'avoir un sol synthétique recouvert d'une litière appropriée telle que de la paille hachée ou des rondelles d'écorce propres. Du matériel à ronger tel que des branches d'arbres non traités et non toxiques comme le hêtre, le noisetier ou l'épicéa feront le bonheur de votre boule de poils.

Nourriture

Saviez-vous que les cochons d'Inde possèdent un intestin grêle de 2,2 m de longueur et que ce dernier est extrêmement sensible ? C'est pour cela qu'il faut veiller à éviter les changements de nourriture trop brusques et apporter en permanence de l'eau fraîche et du foin de bonne qualité. Selon Eva Waiblinger de la PSA, la nourriture devrait être enrichie avec du fourrage vert tel que des légumes et notamment de la salade, des carottes, du trèfle ou du pissenlit. « Les cochons d'Inde sont les seuls animaux incapables de synthétiser eux-mêmes leur vitamine C. C'est pourquoi ils ont besoin de la vitamine C contenue dans des aliments comme les légumes verts. Chose étonnante, ils aiment aussi le chou vitaminé comme le brocoli, le chou blanc et le chou frisé. Il faut néanmoins veiller à doser leurs rations au début puis à augmenter la quantité progressivement. »

Les enfants et les cochons d'Inde.

Les cochons d'Inde ne sont pas des peluches. Ils sont sujets au stress lorsqu'ils sont attrapés, soulevés, portés ou caressés. Nos enfants doivent comprendre la nécessité de traiter ces créatures adorables avec égard et de respecter leurs besoins. C'est à ce niveau qu'interviennent les adultes. Les enfants doivent être surveillés et apprendre à manipuler ces animaux correctement, à moins que vous ne souhaitiez, sans y prendre garde, qu'ils fassent peur sans le vouloir à vos cochons d'Inde ou qu'ils les maltraitent ?

Eva Waiblinger, Protection Suisse des animaux PSA Imprimer l'article