Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Quelques conseils pour le bien-être des souris domestiques

C'est bien connu : il suffit d'un bout de fromage pour attraper une souris ! Mais ces petits rongeurs ont aussi d'autres exigences que leur propriétaire devrait connaître.

Un large choix s'offre à celui qui décide de prendre des gerbilles ou des souris domestiques comme animaux de compagnie.
Un large choix s'offre à celui qui décide de prendre des gerbilles ou des souris domestiques comme animaux de compagnie.

(mm) La palette de choix qui s'offre à celui qui décide de prendre des gerbilles ou des souris domestiques comme animaux de compagnie est vraiment importante. Talentueux et rusés architectes d'intérieur, ces drôles de petits rongeurs sont surprenants. Inlassablement, ils embellissent leur nid et construisent de nouvelles galeries. Ils séduisent aussi par leur esprit de camaraderie et n'hésitent à s'entraider en se nettoyant la fourrure tout en se blottissant les uns contre les autres. Les gerbilles et les souris sont aussi des colocataires confiants qui, avec un peu de patience, viendront même manger dans la main de leur propriétaire. Pour autant, bien sûr, que ce dernier respecte quelques consignes en ce qui concerne les soins à leur apporter.

Dans la nature, les gerbilles et les souris domestiques vivent en groupes familiaux et en grandes colonies. Il est donc primordial d'assurer un contact entre congénères.
Dans la nature, les gerbilles et les souris domestiques vivent en groupes familiaux et en grandes colonies. Il est donc primordial d'assurer un contact entre congénères.

Seul ou en groupe ? 

Dans la nature, les gerbilles et les souris domestiques vivent en groupes familiaux et en grandes colonies. Pour assurer le bien-être de ces animaux, il est donc primordial d'assurer un contact avec leurs congénères. Ainsi, il faut garder au moins deux ou trois souris ensemble. L'idéal est d'avoir un groupe de femelles pour les souris domestique et un groupe composé d'un père et de ses fils ou d'une mère et de ses filles pour les gerbilles, estime Eva Waiblinger, de la Protection suisse des animaux (PSA). Des animaux adultes de nichées différentes ne s'adapteront que très difficilement les uns aux autres. « Ce n'est pas pour rien qu'on appelle la gerbille « Meriones unguiculatus », ce qui signifie quelque chose comme le « petit combattant griffu ». Dans la nature, les bagarres sont programmées d'avance. Dans de tels cas, il ne reste plus qu'à séparer les belligérants en les mettant dans des cages séparées. Sinon, un combat peut avoir une issue fatale », avertit Eva Waiblinger.

Les terrariums ou les aquariums en verre ou en plexiglas sont particulièrement indiqués pour héberger ces petits farfouilleurs, afin qu'ils ne puissent pas semer leur litière à tous vents.
Les terrariums ou les aquariums en verre ou en plexiglas sont particulièrement indiqués pour héberger ces petits farfouilleurs, afin qu'ils ne puissent pas semer leur litière à tous vents.

Logement

Triste, mais vrai : les cages à souris sont toujours conçues selon les normes en vigueur dans les laboratoires. Pour un groupe de deux à trois animaux, la PSA conseille de mettre à disposition des gerbilles un espace minimum de 1 m de long, 50 cm de large et 50 cm de haut. Pour les souris domestiques, la surface devrait être d'au moins un demi mètre carré et la hauteur de 60 cm, mais il devrait y avoir plusieurs petites cages reliées entre elles par des tuyaux. Les terrariums ou les aquariums en verre ou en plexiglas sont particulièrement indiqués pour héberger ces petits farfouilleurs, afin qu'ils ne puissent pas semer leur litière à tous vents. Quant à l'emplacement, il doit répondre aux critères suivants : pas de courant d'air, mais de l'air frais en abondance. Pour les souris domestiques, qui sont actives au crépuscule, il faut prévoir une pièce calme et plutôt sombre. Les gerbilles, en revanche, sont diurnes et apprécient de pouvoir s'ébattre à la chaleur du soleil.

Des branches et des petites échelles pour grimper, des abris en bois, en liège ou en carton pour se cacher : voilà quelques accessoires qui compléteront le nouveau foyer de vos souris afin qu'elles ne s'ennuient pas.
Des branches et des petites échelles pour grimper, des abris en bois, en liège ou en carton pour se cacher : voilà quelques accessoires qui compléteront le nouveau foyer de vos souris afin qu'elles ne s'ennuient pas.

Equipement

Pour les gerbilles, le sol de la cage sera recouvert d'un mélange de gros copeaux, de foin et de paille, sur une épaisseur d'au moins 40 cm ; pour les souris domestiques, 20 à 30 cm suffisent. Pour que ces constructeurs passionnés puissent aménager leur réseau de tunnels et de cachettes, ils ont besoin de beaucoup de matériaux frais, p. ex. du foin ou du papier de ménage non coloré. De plus, divers accessoires compléteront le nouveau foyer de vos souris afin qu'elles ne s'ennuient pas, p. ex. des branches et des petites échelles pour grimper, des abris en bois, en liège ou en carton pour se cacher. Une bouteille pour boire, un bain de sable ainsi que des petits morceaux de céramique ou de pierre pour s'user les griffes font également partie de l'aménagement de la cage.

Afin d'éviter que vos curieux fouineurs ne se fassent écraser, pensez à placer tous ces éléments de manière stable sur le sol. La cage des gerbilles ne doit être nettoyée que tous les uns à trois mois, car ces petits animaux n'urinent que de très petites quantités. Pour les souris domestiques par contre, les nettoyages seront plus fréquents, car elles ont l'habitude de marquer leur territoire d'un jet d'urine.

Nourriture

Près de la bouteille d'eau attachée à l'une des parois de la cage, on déposera, directement dans la cage, une cuillère à café par jour et par souris d'un mélange de graines. Des fruits et légumes (p. ex. des pommes, des carottes, des concombres), des protéines (p. ex. du séré ou du cottage cheese), des graines ou des germes fraîches, de l'herbe à chat et de l'avoine font également partie du menu. Comme il s'agit de rongeurs, la PSA recommande également de leur donner des petites branches d'arbres fruitiers non traités ou de buissons non toxiques ainsi que, de temps en temps, un morceau de pain complet sec.

Les souris et les enfants

Leur air tout mignon est trompeur : les gerbilles et les souris domestiques ne sont adaptées aux enfants que sous certaines conditions. Les animaux apprivoisés prennent la nourriture dans la main, mais ils n'aiment pas du tout être portés. Mais si l'enfant a plaisir à observer les comportements de cette joyeuse bande, ces rongeurs sont un choix intéressant.

Informations additionnelles

PSA Imprimer l'article