Que faire de Fido et de Félix pendant les vacances ?

Vous sentez-vous pris d'une soudaine envie de prendre le large ? C'est le temps des vacances et vous cherchez une solution d'hébergement pour votre chat ou votre chien ?

Beaucoup de temps pour de nombreuses promenades et ses maîtres toujours avec lui : voilà un programme de rêve pour Fido. La meilleure solution est donc de prendre votre chien avec vous en vacances !
Beaucoup de temps pour de nombreuses promenades et ses maîtres toujours avec lui : voilà un programme de rêve pour Fido. La meilleure solution est donc de prendre votre chien avec vous en vacances !

(mm/mei) Trauriger Hundeblick, grosser Katzenjammer – es ist wieder Ferienzeit und Herrchen packt die Koffer. Während der Mensch die schönsten Wochen des Jahres herbeisehnt, ist dessen tierischer Hausgenosse meist alles andere als «urlaubsreif». Doch des Zweibeiners' Freud muss nicht zwingend des Vierbeiners' Leid sein: Es gibt durchaus geeignete Lösungen für Bello und Mietzi.

Chats – des animaux casaniers

Ils aiment être dans leur environnement familier et se sentent le mieux à la maison. La solution de vacances pour nos compagnons à pattes de velours s'impose d'elle-même : le mieux est de laisser le chat chez lui et de demander à des amis ou à des connaissances de passer chaque jour pour le nourrir, lui faire quelques caresses et jouer avec lui. Le cat-sitter est une variante professionnalisée de ce service. De plus, il vide la boîte aux lettres et arrose les fleurs. Les coûts se situent en général aux alentours de 20 à 25 francs par jour, indemnisation de déplacement non comprise. Demandez à votre vétérinaire s'il connaît des adresses de nanny pour chats dans votre région. Et, avant votre départ, assurez-vous de présenter Félix à la personne qui en prendra soin pendant vos vacances.

Le refuge peut être une option alternative, du moins pour les chats d'appartement. Votre chat sera pris en pension pour env. 15 à 20 francs par jour. Pour Eva Waiblinger, de la Protection suisse des animaux PSA, cette solution n'est toutefois pas toujours idéale : « Cela dépend beaucoup de l'animal. Certains s'acclimatent très bien, mais pour d'autres, ce séjour est une source de stress importante. Deux ou trois jours d'essai au préalable peuvent permettre de voir si votre tigre d'appartement est prêt pour cette variante. », explique-t-elle. Il est aussi important de comparer plusieurs refuges et de se faire sur place une idée personnelle de la qualité de l'hébergement.

Chiens – parfaits compagnons de voyage

Beaucoup de temps pour de nombreuses promenades et ses maîtres toujours avec lui : voilà un programme de rêve pour Fido. La meilleure solution est donc de prendre votre chien avec vous en vacances ! Du moins lorsque la destination peut être atteinte en voiture. Si vous envisagez cette possibilité, informez-vous afin de savoir quelles sont les conditions pour entrer avec un chien dans le pays en question, comment préparer votre pharmacie de voyage et comment faire en sorte que le voyage soit adapté à l'animal. L'hébergement est un autre point important. Ne réservez que dans un établissement où les chiens sont explicitement bienvenus. Il doit aussi y avoir de l'espace pour se débattre et se dégourdir les pattes à proximité de l'hôtel. Lorsqu'on part dans des pays chauds, il est recommandé d'emmener Fido chez le coiffeur avant le voyage. Mais attention : le pelage ne doit pas être trop court. Sinon, la peau fragile de votre toutou risque d'attraper des coups de soleil.

Si vous ne voulez pas ou ne pouvez pas emmener votre chien avec vous en vacances, la meilleure alternative est de demander à des amis ou à des voisins de le garder. « Ce serait mieux de le mettre en pension chez des gens qu'il connaît déjà et qui connaissent ses habitudes », souligne Eva Waiblinger. Un refuge de qualité peut être une autre solution. Comme pour les chats, il est important de planifier des jours d'essai avant le départ et de choisir le refuge avec un peu de bon sens. Selon la grandeur du chien, il faut compter de 20 à 30 francs par jour.

rsqu'un animal reste à la maison, vous devriez laisser, pour les cas d'urgence, votre numéro de portable et éventuellement celui d'une personne de contact en Suisse, le numéro de téléphone de votre vétérinaire ainsi que de l'argent pour un traitement. Si des médicaments doivent être administrés, en laisser en quantité suffisante, il convient par ailleurs de montrer au préalable comment les administrer. Ne pas oublier les informations détaillées sur l'alimentation et les habitudes spéciales de votre animal à quatre pattes préféré, ainsi que des conseils de sécurité, tels que d'éviter de laisser les fenêtres en position basculée, si vous voulez planifier vos vacances en faisant preuve d'un grand sens des responsabilités.

infomaison et ImagePoint (Beate Zoellner) Imprimer l'article