Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Comment s'occuper des rats

Intelligents et sociables, les rats passent pour être des animaux de compagnie idéaux. Pour autant que l'être humain qui s'en occupe prouve qu'il est un propriétaire idéal…

Si l'on s'en occupe régulièrement et avec attention, les rats peuvent développer une relation proche avec leur propriétaire.
Si l'on s'en occupe régulièrement et avec attention, les rats peuvent développer une relation proche avec leur propriétaire.

(mm) Rémy, le petit rat gastronome, personnage principal du film d'animation « Ratatouille », a ravi le cœur des cinéphiles et réussi là où beaucoup d'amis des animaux ont échoué : balayer les préjugés tenaces qui cantonnaient le rat dans le rôle écœurant d'animal sale, vecteur de maladies. Bien mieux : le rongeur a gravi les échelons de la notoriété et figure désormais parmi les animaux de compagnie favoris. Ursula Glatz, du Club suisse des amis des rats – une section de la Protection suisse des animaux (PSA) – observe cette évolution avec des sentiments mitigés : « D'un côté, le regain de popularité des rats nous fait plaisir. Mais comme on a déjà pu l'observer lors d'autres films de ce type présentant des animaux, cela conduit aussi à des achats irréfléchis. » Pour éviter les déconvenues, les fans de rats sont ainsi invités à se renseigner avant d'en acquérir un.

Animal de groupe

Les rats sont des animaux sociaux qui, dans la nature, vivent en groupe au sein d'une grande famille. Si on veut avoir des rats chez soi, il est donc indispensable d'en prendre deux ou, mieux encore, trois et plus. De plus, il faut veiller à choisir des animaux du même sexe ou à faire castrer les mâles. A moins que vous ne voyiez aucun inconvénient à ce que votre maison soit rapidement envahie par une bande de rongeurs ?

Logement

Le mot d'ordre pour l'habitat est simple : plus l'enclos est grand, mieux c'est. L'association Protection suisse des animaux recommande une surface de plusieurs mètres carrés avec de nombreuses cachettes et des perchoirs. Elle déconseille les cages ordinaires, généralement beaucoup trop petites. La « villa pour petits animaux » offre, p.ex., un espace de vie adéquat dans un volume relativement petit, organisé sur plusieurs étages (renseignements directement auprès de la PSA). Le Club des amis des rats recommande en outre les enclos de type « Unidom » ou une armoire que l'on aura aménagée soi-même (information en écrivant à info@rattenclub.ch). Pour l'emplacement, on veillera à mettre l'enclos dans un coin tranquille, à l'abri du soleil direct et des courants d'air.

Equipement 

Un logis riche en cachettes et possibilités de jeu est le b.a.-ba. Pour faire frétiller les moustaches de ses habitants, on y mettra des branches, des perchoirs, un abri où dormir, des boîtes en carton, des bouchons de liège, des échelles, des passerelles, des cordes pour grimper et des minis hamacs. Egalement appréciés : quelques aliments frais à grignoter et des matériaux de construction, p.ex. des rondelles d'écorce. Du papier journal, des linges et de la paille propre constituent une litière optimale. Les rats ont un appareil respiratoire fragile et ne supportent pas le foin et les copeaux.

Liberté et contact avec les gens

Même si la cage est aménagée de manière très variée, les heures de liberté sont indispensables au bien-être de ces animaux très remuants et marqueront le point fort de leur journée. Il est important de ne pas laisser les rats partir seuls à l'aventure et de sécuriser la maison. On veillera en particulier à bien fermer les sorties et à protéger les câbles électriques ainsi que les meubles des attaques des rongeurs. Il peut être utile de mettre à leur disposition un choix de choses à ronger, p.ex. du pain sec ou des branches d'arbres fruitiers, comme alternative. De plus, il faut s'attendre à retrouver de temps en temps des petites marques d'urine et des crottes dans la pièce. En compensation, on pourra observer des animaux heureux qui, si l'on s'en occupe régulièrement, peuvent développer une relation proche avec leur propriétaire et être très câlins.

Nourriture

A côté de l'écuelle ou de la bouteille d'eau fraîche, une mangeoire proposera un choix équilibré de granules de céréales et de fruits et légumes (p.ex. concombre, carotte, maïs, salade, pomme, banane, raisin). Pour varier le menu, la PSA recommande aussi de proposer du pain sec complet, des épis de maïs et des bouts de branches d'arbres non toxiques et dont le bois ne risque pas de provoquer des échardes, p.ex. le bouleau ou le noisetier. Occasionnellement, on mettra à disposition des noisettes ou des noix.

 

Informations additionnelles

Fressnapf / Harald Brendel Imprimer l'article