Habitat avec des couleurs : l'influence des couleurs sur l'habitat

Sachez utiliser la force des couleurs pour vous aménager un domicile qui respire le bien-être et l’harmonie.

Chaque couleur possède son propre spectre électromagnétique et une longueur d'onde spécifique qui déclenche certaines réactions dans l'organisme humain.
Chaque couleur possède son propre spectre électromagnétique et une longueur d'onde spécifique qui déclenche certaines réactions dans l'organisme humain.

(mm) Saviez-vous que la couleur rouge peut faire monter la tension artérielle ou accélérer le pouls des personnes qui la regardent ou que le bleu peut améliorer la capacité de concentration ? Ainsi, chaque couleur a ses effets. Autrement dit, chaque couleur possède son propre spectre électromagnétique et une longueur d'onde spécifique qui déclenche certaines réactions dans l'organisme humain. Même si chaque individu le ressent différemment, il existe néanmoins quelques parallèles dans la manière dont les êtres humains appréhendent les couleurs et surtout dans la manière dont les couleurs agissent sur eux.

Plongez dans l'univers fascinant des couleurs et apprenez à jouer avec elles chez vous, à la maison. Que ce soit au niveau des murs, des meubles, des tissus ou des accessoires, les possibilités d'agencement sont très variées, et leur potentiel de générer le bien-être énorme. À condition de connaître l'effet des couleurs. Notre petit « ABC des couleurs » vous aidera à « annoncer la couleur ».

Le petit ABC des couleurs

Jaune : Chaleur - sérénité - stimulation

Le jaune est la couleur la plus proche de celle du soleil, ce qui lui vaut de pouvoir réchauffer les pièces froides et éclairer les pièces sombres sans peine. Le jaune a le don de créer, comme par magie, une atmosphère gaie et accueillante. Il peut même faciliter le réveil du matin. En outre, il rayonne d'optimisme et stimule la pensée.

Par conséquent, si vous avez une activité intellectuelle, cette couleur est en général ce qu'il vous faut. Par contre, le jaune doit être utilisé avec parcimonie quand il est combiné avec une lumière flavescente, car il risque de stimuler le système nerveux à l'excès.

Orange : Vivacité - créativité - convivialité

L'orange est une couleur entraînante et exaltante. Elle déborde de vitalité et d'énergie. Mais, elle a encore d'autres atouts, comme par exemple de pouvoir réchauffer une pièce, de stimuler la créativité ou de créer une atmosphère conviviale. En outre, on dit de cette couleur qu'elle a un effet positif sur la digestion.

Par conséquent, en plaçant une touche d'orange dans le coin salle à manger, vous ferez en général un choix excellent. Par contre, un excès d'orange peut surmener les sens et susciter de la nervosité.

Rouge : Attention - vitalité - sensualité

Le rouge est une couleur qui ne passe vraiment pas inaperçue. Elle saute aux yeux, attire l'attention et stimule. La chaleur du rouge active le corps et l'esprit, et donne à un intérieur un aspect vivant et dynamique, raison de plus pour utiliser ce coloris de préférence dans des locaux froids ou très passants comme par exemple, le vestibule, la cuisine et la salle de jeux. Par ailleurs, le rouge apporte une touche de sensualité – ce n'est pas sans raison la couleur de l'amour.

Son utilisation excessive peut être ressentie comme oppressante ou agressive. Par conséquent, il vaut mieux ne pas en abuser.

Violet : Élégance - concentration - inspiration

C'est la couleur mystérieuse par excellence. Le violet suggère l'extravagance, le luxe et l'élégance. Utilisée avec parcimonie et de manière ciblée, cette couleur confère à une pièce un « petit je ne sais quoi ». De plus, le violet encourage le calme et le recueillement, il peut être une source d'inspiration et stimuler la créativité, les sens et la spiritualité.

Cette couleur nécessite aussi de trouver la juste mesure, car il n'est pas rare que son intensité et sa force surmènent nos sens.

Bleu : Fraîcheur - calme - harmonie

Quand vous connaîtrez tous les attributs de la couleur bleue, vous en serez tout « bleus ». Elle peut refroidir les pièces chaudes, étouffantes, faire paraître plus grandes les pièces petites, et incarner la fraîcheur et la propreté. De surcroît, le bleu est la couleur du calme, de la détente et de l'harmonie. Après une journée stressante, rien ne vaut l'effet apaisant du bleu et ce, d'autant plus, si vous souffrez d'insomnies et de problèmes de concentration.

Le revers de la médaille, il peut donner une impression de froideur et de stérilité, surtout lorsqu'il est uniquement associé à des couleurs froides.

Vert : Polyvalence - nature - détente

Avec cette couleur, tout ou presque est « dans le vert ». En raison de sa polyvalence, le vert convient à toutes les pièces et peut se combiner avec presque tous les coloris. Symbole de la nature, le vert suscite par ailleurs un sentiment de bien-être, de calme et d'immensité, ainsi qu'une sensation d'espace et de temps pour respirer. Le moyen le plus évident d'intégrer cette couleur naturelle dans son intérieur, c'est de recourir à des plantes. Celles-ci n'ont pas seulement l'avantage d'être belles et vivantes, elles font en plus du bien à votre santé.

Toutefois, il est conseillé d'être prudent avec le vert foncé, car il peut avoir un effet pesant sur une pièce. De même, le vert, utilisé seul, peut souvent laisser une impression de froideur et de neutralité.

Brun : Terre - sécurité - stabilité

Le brun est la couleur de la terre. Ce coloris chaud suscite une impression de sécurité, de protection et de stabilité. Le brun est donc idéal pour l'aménagement d'un lieu de refuge personnel et pour créer une atmosphère de confort.

Si vous accordez davantage d'importance à l'aspect stimulation et vitalité, il vaut mieux que vous ayez recours à une autre palette de couleurs.

Noir : Contraste - accroche-regards - inspiration

Quand on utilise du noir, la règle d'or consiste à ne pas en abuser et à s'en servir avec parcimonie. En effet, ce coloris peut être très dur et froid, favoriser les idées négatives (les idées « noires ») et soustraire de l'énergie. D'un autre côté, le noir est une source d'inspiration et il souligne l'effet des autres couleurs.

De petits objets noirs confèrent à une pièce la profondeur et le caractère dont elle a besoin. En Chine, le noir est même considéré comme un porte-bonheur et on l'utilise de préférence en combinaison avec un rouge vif. Les Japonais aussi utilisent cette couleur pour attirer l'attention, en la combinant avec des matériaux naturels chauds dans des nuances marron et dorées. Il n'y a donc aucune raison ici de « voir tout en noir ».

Blanc : Contraste - clarté - franchise

Avez-vous déjà séjourné dans des pièces totalement blanches ? Elles sont aussi angoissantes ou presque que des pièces entièrement noires. Un excès de blanc ou de nuances bleutées suscite une impression de propreté clinique et de distanciation. Par conséquent, si vous utilisez un blanc pur, veillez à ce qu'il soit en contraste avec d'autres couleurs. Dans ces conditions, c'est une couleur idéale par ex. pour la peinture des portes et des fenêtres lorsque les murs sont colorés.

Vous pouvez aussi teinter légèrement le blanc, ce qui donnera à votre pièce une impression de fraîcheur et de clarté (sans pour cela produire un effet stérile) tout en suscitant un sentiment d'espace. Si vous avez besoin d'un endroit idéal pour méditer, le blanc vous procurera souvent la dose de liberté et d'ouverture d'esprit dont vous aurez besoin.

Conseils pour une utilisation intelligente des couleurs

  • Avant de vous lancer dans des travaux de peinture, demandez-vous à quelle fin la pièce que vous souhaitez peindre va servir et quelles personnes y séjourneront. Ces dernières ont-elles des problèmes que certaines couleurs pourraient atténuer ou risqueraient d'aggraver ? Ou bien existe-t-il des effets positifs susceptibles d'être renforcés ?

  • N'oubliez pas d'inclure les sols, les meubles et les étoffes dans vos projets d'aménagement, car il est souvent plus facile et surtout plus économique de repeindre une pièce ultérieurement que de remplacer des meubles onéreux ou des tapis de grande valeur.

  • Par ailleurs, il est conseillé, avant de choisir un coloris, de tenir compte des dimensions et de la luminosité de la pièce : des pièces sombres et de dimensions modestes paraissent notamment plus spacieuses lorsqu'elles sont peintes dans un seul coloris clair. De manière générale, plus la couleur est intense, plus la pièce donnera l'impression d'être exiguë. Par ailleurs, toutes les peintures resplendissent plus intensément sur de grandes surfaces que sur des surfaces restreintes. Ainsi, un grand mur peint dans un coloris très soutenu ne tardera pas à paraître oppressant et troublant.

  • La forme d'une pièce constitue un autre critère important. En effet, celle-ci peut être perçue différemment selon la peinture utilisée. Pour baisser par ex. un plafond, il faut le peindre dans une teinte foncée, un coloris clair l'élargira optiquement parlant.

  • L'harmonie de la couleur et de la lumière peut être également utilisée. Si vous souhaitez par exemple repeindre une pièce en blanc, pensez à vérifier au préalable la luminosité de la pièce au grand jour. En effet, un excès de blanc dans une pièce déjà claire peut avoir un effet déprimant et fatiguer les yeux. Par contre, les coloris foncés seront le mieux mis en valeur en association avec la lumière du soleil. En revanche, le soir, à la lumière artificielle, ils paraîtront nettement plus foncés.

  • Vous désirez apporter une touche de couleur à une pièce et repeindre l'un des murs dans une autre couleur ? Alors, choisissez si possible un mur qui n'a ni portes ni fenêtres, car un mur uniforme retient l'énergie de la couleur sans la disperser.

  • En dehors de tous ces conseils et recommandations, il y a une chose que vous ne devez surtout pas oublier : sachez expérimenter avec les couleurs et prenez-y goût ! En effet, le choix d'une couleur n'est jamais définitif et vous pouvez repeindre un mur quasiment aussi souvent que le vous le voulez.

 

Informations additionnelles

ImagePoint (Marina Horvat, foto-begsteiger.com) Imprimer l'article