Concevoir une cuisine sans barrières

Les gens sont toujours plus nombreux à vivre âgés et à désirer demeurer aussi longtemps que possible chez eux à la maison. Cela nécessite une cuisine adaptée à leur âge, autrement dit sans entraves, d'une grande facilité d'utilisation et d'un entretien facile.

17_Seniorengerechte_Küche_quer

(pg) Dans chaque habitation ou bien immobilier, la cuisine est un lieu privilégié. C'est ici que l'on se tient quotidiennement de nombreuses heures, que l'on prépare ses repas ou que l'on savoure son café. Depuis toujours, et ce pour de nombreuses familles, c'est dans la cuisine que l'on se retrouve pour s'échanger. Dans le vécu des personnes âgées enfin, la cuisine occupe une place spéciale car après la retraite, on a plus de temps pour se mitonner des plats et pour les savourer.

Or, du moins dans les logements anciens, les cuisines sont rarement adaptées aux besoins des séniors. Les entraves aux mouvements, les appareils ou boutons de réglage placés trop haut, le manque de surfaces et d'espaces de rangement, tout cela freine l'ardeur des personnes âgées. A ces déficiences au niveau de l'aménagement se greffe souvent la mobilité réduite du fait de l'âge.

L'habitation adaptée aux séniors est sans entraves

L'agencement d'une cuisine adaptée aux séniors est donc d'une grande importance. Aujourd'hui, lorsqu'une cuisine est renouvelée ou adaptée aux besoins de personnes âgées, les travaux réalisés portent souvent sur l'élimination de toutes les entraves aux mouvements. Car supprimer les entraves, ce n'est pas tout simplement construire de manière adaptée aux handicapés, mais cela implique aussi de planifier et de réaliser les bâtiments et espaces de telle façon que tout le monde puisse les utiliser confortablement et sûrement en toute autonomie.

Agencements de cuisine réglables en hauteur permettant d'y glisser les jambes

Cela présuppose que la cuisinière, l'évier ou la surface de travail soient agencés de façon à être utilisables tant en position assise que debout. La liberté de mouvement pour les jambes s'obtient toutefois également en enlevant le meuble sous l'évier. Enfin, une cuisine peut être personnalisée en aménageant des surfaces de travail à diverses hauteurs.

Autrefois le four était souvent placé sous la surface chauffante alors qu'il est bien plus confortable et plus sain pour le dos d'avoir le four à la hauteur de la surface de travail. Il en est de même pour le réfrigérateur ou le lave-vaisselle, qui, pour une plus grande facilité d'utilisation, peuvent être montés à hauteur d'yeux ou du plan de travail.

Meubles bas à tiroirs à extension totale

Fourrager au fond d'un meuble bas à la recherche de la vaisselle ou de l'ustensile de cuisine adéquat, c'est pénible à mesure qu'on avance en âge. Or, le meuble bas à tiroirs à extension totale, c'est mieux pour le dos, et l'accès et le rangement s'en trouvent facilités. Et enfin, le rangement est d'autant plus aisé et visible à l'œil lorsque les tiroirs ont des plaques en verre.

Les grimpettes casse-cou pour saisir des assiettes, des tasses ou des pâtes, il est préférable de s'en priver, quel que soit l'âge. Les meubles hauts, il est préférable de les accrocher plus bas ou de les équiper d'un système d'abaissement. Quant aux systèmes d'extension et aux tiroirs, il convient – quelle qu'en soit la hauteur – que leur course à l'ouverture et à la fermeture soit facile.

La technologie pour une plus grande sécurité

Pour les cuisines adaptées aux séniors, les aspects suivants sont importants : la sécurité et la protection contre les brûlures et les incendies. C'est ainsi que sur une cuisinière à induction, seule la casserole est chauffée, le plan de cuisson vitrocéramique demeurant froid. En outre, la détection de casserole assure que la zone de cuisson n'est chauffée que lorsque le récipient y repose. Une sécurité complémentaire est assurée par la minuterie qui équipe la plaque chauffante ou le four. Et enfin, il existe même des systèmes avec un afficheur à côté de la porte d'entrée qui permet, juste avant de sortir de l'appartement, de voir si la cuisinière est encore allumée.

La lumière aussi joue un rôle important pour prévenir les accidents. Il convient donc de veiller à un éclairage adéquat et clair, en prenant gare qu'il n'éblouisse pas. Et pour en revenir aux personnes âgées, des poignées robustes ou mains courantes leur offrent un appui supplémentaire lorsqu'elles ont du mal à se tenir debout ou ont des troubles de la circulation. Il convient en outre d'opter pour un revêtement de sol antidérapant.

Toutes ces mesures pour réaliser une cuisine adaptée aux séniors et sans entraves n'ont nullement besoin d'être prises aux dépens du design. La plupart des éléments sont disponibles dans les déclinaisons, matériaux et designs courants.

Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article