Aménagement pratique d'une buanderie

Même si de nos jours la lessive n’est plus la même corvée qu'il y a quelques décennies, il s'agit, malgré tout, d'accorder une importance particulière à l'ergonomie dans le déroulement du travail.

Lors de la planification ou de l’aménagement d’une buanderie, il convient d’accorder une importance particulière à l’ergonomie dans le déroulement du travail.
Lors de la planification ou de l’aménagement d’une buanderie, il convient d’accorder une importance particulière à l’ergonomie dans le déroulement du travail.

(stö) Avant la planification de la buanderie de sa future habitation, tout comme avant la rénovation d‘une buanderie existante, il convient de se faire une idée de l'aménagement souhaité en fonction des activités ci-dessous et de l’ordre dans lequel elles sont à effectuer :

  • Entreposage du linge sale

  • Rangement des produits de lessive, du fer à repasser etc.

  • Lavage (machine / manuel)

  • Séchage

  • Repassage du linge, pliage et éventuellement rangement

Réduit à linge sale : hors de la vue, mais pas de l'esprit

Pour le stockage du linge sale, on recommande des paniers en osier ou en plastic ouverts sur le haut. Idéalement, ils devraient être montés sur roulettes. Si vous planifiez votre nouvelle habitation, l'aménagement d'un réduit à linge, par exemple, entre la salle de bain et la buanderie mérite bien une réflexion. Cette solution permet de ranger élégamment le linge sale à l'écart de l'appartement, ce qui peut être d'une grande utilité pour les ménages avec de nombreux enfants.

Un socle pour éviter de trop se baisser

Si vous installez le lave-linge ou éventuellement le tumbler sur un socle, vous éviterez de vous baisser un bon nombre de fois au cours d'une année. De nombreux fabricants proposent des tours de lavage sur lesquelles le lave-linge et le tumbler sont disposés de manière ergonomique, en hauteur ou côte-à-côte. Sous les appareils se trouve souvent un tiroir qui peut, par exemple, servir à ranger les produits de lessive ou autres objets. Lorsque la tour de lavage comporte encore un deuxième tiroir en dessous de la machine, vous n'aurez plus à soulever depuis le sol le linge sale de la corbeille.

« Think big »

Lors de l'achat d'un nouveau lave-linge il vaut la peine de voir grand. Les appareils modernes pèsent le linge avant le processus de lavage et dosent la quantité d'eau nécessaire, de sorte qu’une petite lessive dans une grande machine ne consommera pratiquement pas plus d'eau et de courant que dans une machine plus petite. Par ailleurs, une grande machine permet d'effectuer une grosse lessive en une seule fois.

Malgré les machines les plus modernes, la possibilité d'effectuer une lessive manuellement ne doit pas être négligée ; donc, prévoir un bassin de lavage avec eau chaude et froide.

Tumbler, Secomat ou armoire de séchage ?

Le procédé de séchage peut s'organiser en fonction de la place : le tumbler sèche le plus vite, mais ne ménage pas le linge au mieux. Si vous disposez d’un local adéquat, vous pouvez accélérer nettement le processus de séchage avec un sèche-linge (p. ex. Secomat). Ce type d'appareils appelés sèche-linges à condensation retirent l'humidité du linge et s'avèrent très efficients en énergie.

Une autre possibilité de sécher le linge rapidement et avec ménagement consiste en une armoire de séchage. Dans une telle armoire fermée, le linge est suspendu et séché à l'air chaud ou froid. Utilisées avec de l'air chaud, ces armoires ne s'avèrent cependant pas efficientes en énergie.

Parmi tous les moyens de séchage, une corde à linge ou un support d'étendage, comme p. ex. Stewi, utilisés en plein durant la saison chaude, constituent le moyen de séchage le plus efficient en énergie.

Créer des espaces

Si vous désirez effectuer toutes les tâches relatives à la lessive au même endroit, vous devez prévoir un espace pour le repassage et le pliage du linge. Des planches ou tables de repassage rabattables vous permettent de gagner beaucoup de place. Des armoires et surfaces de rangement, tels que des étagères ou des tréteaux, permettent en outre de maintenir de l'ordre dans la buanderie.

Veiller à une bonne aération

L'humidité ambiante de la buanderie se réduit moyennant une bonne aération. Lorsque cette aération n’est pas possible par une fenêtre, il faut absolument veiller à bien ventiler et sécher le local, soit par un appareil de ventilation ou un dessiccateur.

L'organisation des couleurs dans la buanderie est laissée au goût de chacun ; en général, la tendance est aux teintes claires. Ceci vaut aussi pour l'éclairage : rien ne vous empêche de créer une certaine ambiance dans votre buanderie ; la clarté est cependant importante. Et si vous optez pour une automatisation domestique, p. ex. un système Multi-Room avec de la musique dans toutes les pièces, n'oubliez pas la buanderie !

Couverture d'assurance pour votre lave-linge

infobox_produktewerbung_gvb_tech_waschmaschine_mittel

Avec l'assurance de la technique de bâtiment GVB Tech, des dommages à des installations techniques fixes telles que lave-ligne et tumbler sont totalement assurés.

En savoir plus
Informations additionnelles

ImagePoint Imprimer l'article