Protection des données

Les cookies nous aident à mieux adapter notre site web à vos intérêts et à vos besoins. En utilisant ce site web, vous consentez à l'utilisation de cookies et à notre directive sur la protection des données.

Aménager une buanderie pratique

Sept étapes pour une buanderie où les tâches s'effectuent facilement. Découvrez ici nos conseils de planification et d'aménagement.

Lors de la planification ou de l’aménagement d’une buanderie, il convient d’accorder une importance particulière à l’ergonomie dans le déroulement du travail.
Lors de la planification ou de l’aménagement d’une buanderie, il convient d’accorder une importance particulière à l’ergonomie dans le déroulement du travail.

Une buanderie parfaite en sept étapes

Étape 1 : imaginer l'aménagement de la buanderie

(mei) Lors de la planification de la buanderie dans un futur habitat, mais aussi en cas de réaménagement d'une buanderie déjà présente, il convient d'imaginer l'aménagement souhaité en fonction des opérations suivantes et de leur ordre d'exécution :

  • Entreposer le linge sale
  • Ranger la lessive, le fer à repasser, etc.
  • Laver (lavage en machine / lavage à la main)
  • Sécher
  • Repasser, plier et éventuellement ranger le linge

Bonus : dévaloir à linge

Pour entreposer le linge sale, il est recommandé d'utiliser des corbeilles en plastique ou en textile ouvertes vers le haut. Celles-ci sont idéalement montées sur roulettes. Si vous planifiez un nouveau domicile, le montage de dévaloirs à linge, qui vont p. ex. de la salle de bains à la buanderie, mérite réflexion. Le linge sale est ainsi rangé de manière élégante, ce qui peut être très utile dans un foyer comptant de nombreux enfants.

Étape 2 : aménager la buanderie de manière ergonomique

  • Si la machine à laver et, le cas échéant, le sèche-linge ne sont pas posés sur le sol, mais sur un socle, vous aurez moins à vous baisser au cours de l'année. De nombreux fabricants proposent des tours de lavage sur lesquelles la machine à laver et le sèche-linge peuvent être placés de manière ergonomique l'un sur l'autre ou côte à côte.

  • Un tiroir se trouve souvent sous les appareils. Celui-ci peut être p. ex. utilisé pour ranger la lessive et d'autres produits.

  • Si la tour de lavage dispose également d'une tablette extractible supplémentaire sous la machine à laver, vous n'avez quasiment plus besoin de soulever le linge hors de la corbeille.

Étape 3 : organiser le lavage

  • Lors de l'achat d'une nouvelle machine à laver, cela vaut la peine de voir grand. De nombreux appareils modernes pèsent le linge avant le lavage et dosent en conséquence l'eau requise, de sorte que le lavage d'une petite quantité de linge dans une grande machine à laver ne consomme pas plus ou à peine plus d'eau et d’électricité que dans une petite machine à laver. En outre, une grande quantité de linge peut être lavée en une seule fois.

  • Qui, malgré les machines à laver les plus modernes, lave encore son linge délicat à la main a de plus besoin d'un lavabo avec un raccordement d’eau chaude et d'eau froide.

Étape 4 : organiser le séchage

  • Le séchage s'organise en fonction de la place disponible : la méthode la plus rapide, même si ce n'est pas la plus douce, est de sécher le linge au sèche-linge.

  • Si vous disposez d'un local de séchage, vous pouvez considérablement accélérer le séchage en utilisant un sèche-linge à air ambiant (p. ex. Secomat). Les sèche-linge à condensation extraient l'humidité du linge et sont considérés comme très économes en énergie.

  • Une armoire de séchage permet de sécher le linge en douceur et rapidement. Le linge y est pendu et séché avec de l'air chaud ou de l'air froid, l'armoire étant fermée. Les armoires de séchage utilisant de l'air chaud consomment beaucoup d'énergie.

  • De tous les accessoires de séchage disponibles, une corde à linge ou un séchoir à linge, p. ex. de Stewi, est l'alternative la plus économe en énergie pour sécher son linge en plein air à la saison chaude.

Étape 5 : faire de la place

Si vous souhaitez réaliser tous les travaux relatifs au linge à un seul endroit, vous devez prévoir un espace pour plier et repasser le linge. Les planches et/ou les tablettes pour linge pliables économisent de la place. Des armoires et surfaces de rangement supplémentaires, comme des étagères et des rayonnages, contribuent à maintenir la buanderie en ordre.

Étape 6 : veiller à une bonne aération

Le taux d'humidité dans la buanderie dépend de l'aération. S'il n'est pas possible d'aérer en ouvrant une fenêtre, une bonne aération doit être impérativement garantie soit par un système de ventilation, soit par un déshumidificateur.

Étape 7 : ne pas oublier l'ambiance

La couleur de la buanderie est une question de goût personnel. La plupart des gens auront tendance à choisir des couleurs claires. Cela vaut également pour l'éclairage : si vous souhaitez créer une belle ambiance dans la buanderie, rien ne vous en empêche, elle doit être cependant lumineuse. Et si vous envisagez d'intégrer p. ex. un système de musique multi-pièce dans le cadre de l'automatisation de la maison, n'oubliez pas la buanderie !

Couverture d'assurance pour votre lave-linge

infobox_produktewerbung_gvb_tech_waschmaschine_mittel

Avec l'assurance de la technique de bâtiment GVB Tech, des dommages à des installations techniques fixes telles que lave-ligne et tumbler sont totalement assurés.

En savoir plus

La buanderie de luxe : la pièce d’utilité

Lors de la planification de l'espace habitable, on a tendance à oublier que l'on ne se contente pas d'y habiter, mais qu'on y travaille également. Il manque souvent de la place pour cuisiner, laver, nettoyer, repasser ou coudre. Alors, pourquoi ne pas planifier une pièce qui offre suffisamment d'espace de rangement ? Dans la pièce d'utilité, autrefois appelée cellier, les provisions et un congélateur, une machine à laver ou à coudre, un balai, un aspirateur ou des outils sont placés de manière ordonnée. Des travaux ménagers peuvent également y être réalisés.

Meilleur emplacement à côté de la cuisine

Une fois que l'on a reconnu les avantages d'une pièce d'utilité, il convient de planifier son emplacement. La réponse est, dans la plupart des cas : à côté de la cuisine. En effet, la cuisine est généralement la pièce centrale d'un foyer, à partir de laquelle la plupart des travaux ménagers sont réalisés. Les avantages sont que vous accédez aux provisions, pouvez surveiller la lessive, balayer le sol et repasser le linge. Vous disposez de plus de place pour ranger les vêtements jusqu’à ce que vous ayez le temps et l'envie de laver ou de repasser. Personne n'en sera incommodé car une pièce d'utilité est à l'abri des regards et peut être fermée.

Planification de la pièce d'utilité

  • Ergonomique : une pièce d'utilité n'a pas besoin d'être grande. Il est important qu'elle soit aménagée de manière ergonomique et qu'elle soit planifiée individuellement pour répondre aux exigences des utilisateurs. D'une manière générale, elle doit permettre de tout ranger, tout doit être à portée de main, les différentes opérations de travail doivent pouvoir être réalisées facilement et à un seul endroit. Il faut prévoir un espace de rangement et une surface de travail suffisante pour exécuter différents travaux.

  • Étagères et armoires sur mesure : de nombreux fournisseurs se sont spécialisés sur des solutions de pièces d'utilité peu encombrantes et ergonomiques. Des armoires et des combinaisons de meubles sur mesure, des surfaces de travail et de rangement supplémentaires pliables, une machine à laver et un sèche-linge idéalement installés à une hauteur de chargement et de déchargement idéale, des rails muraux auxquels une grille de séchage, des cintres, le tube de l'aspirateur et la serpillère sont fixés, sont disponibles. Un bricoleur chevronné peut aménager lui-même la pièce d’utilité et fabriquer les étagères et les armoires selon ses besoins.

  • Raccordement de la pièce : lors de la planification, il faut impérativement penser à l'alimentation électrique pour la machine à laver et le sèche-linge, ainsi que pour de nombreux petits appareils ménagers. Le nombre d'appareils sous tension implique des mesures de sécurité particulières. La pièce d'utilité idéale dispose de plus d'un emplacement de lavage avec des conduites d'eau.

  • Bon éclairage de travail : il ne faut pas négliger un bon éclairage de travail nécessaire pour un grand nombre d'activités diverses.

  • Multimédia : si vous aimez vous divertir lors des travaux ménagers, n'oubliez pas les raccordements pour la radio et la télévision.
Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article