Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Conseils pour l'éclairage extérieur

Un éclairage extérieur bien étudié ne procure pas seulement une sécurité antichute dans l'obscurité et protège dans une certaine mesure contre une effraction, mais il agrandit l'espace habitable de manière attrayante.

Un éclairage à l'entrée de la maison permet, dans l'obscurité, de repérer le chemin d'accès et constitue une sécurité pour le propriétaire.
Un éclairage à l'entrée de la maison permet, dans l'obscurité, de repérer le chemin d'accès et constitue une sécurité pour le propriétaire.

(ves) La lumière rayonnée par un luminaire doit toujours pointer dans la même direction que le regard pour éviter toute gêne due à l'éblouissement. Les contrastes clarté / obscurité mettent bien en valeur les zones éclairées.

Le bon éclairage au bon endroit

  • Entrée de la maison

    Un éclairage à l'entrée de la maison permet de repérer dans l'obscurité le chemin d'accès et constitue une sécurité pour le propriétaire qui sait d'emblée qui se trouve sur le pas de la porte. En l'absence d'auvent, on installera de préférence des encastrés muraux à trois quarts de hauteur de la porte d'entrée. On peut envisager aussi des mâts d'éclairage jusqu'à deux mètres de hauteur, placés directement près de la porte. Si la porte est surmontée d'un auvent, des projecteurs apparents peuvent être fixés sous le toit.
  • Chemins et escaliers

    Tous les chemins autour de la maison doivent être bien éclairés quand il fait nuit. Il importe surtout d'éclairer les chemins qui mènent à la porte d'entrée, au garage et à la cave, ainsi que les marches des escaliers. La lumière doit permettre de distinguer les différences de niveau et des obstacles. Les contrastes entre la clarté et l'obscurité sont à éviter. Pour bien distinguer les marches, le mieux est de les éclairer d'en haut. Des spots montés sur les côtés augmentent également la sécurité.

    Les luminaires équipés de capteurs infrarouges sont pratiques pour éclairer les chemins souvent empruntés. Ils assurent également un bon éclairage de l'entrée d'une maison ou de l'accès au garage. 

  • Balcons et terrasses

    Lorsque les balcons et les terrasses bénéficient d'un éclairage adéquat en été, ils représentent un agrandissement de la surface habitable qui peut également être utilisée à la tombée de la nuit. Il est conseillé de mêler judicieusement éclairages mobile et fixe. Cela permet d'éclairer les balcons et terrasses qui sont les endroits préférés des habitants de la maison.
  • Jardin

    Parterres de fleurs bariolés, feuillages intéressants ou objets d'art : mis en valeur par un éclairage artificiel, ils constituent un point de mire dans le jardin. Pour éclairer les arbres et les arbustes d'un certain angle, il est conseillé d'installer des encastrés de sol. Les plans d'eau illuminés font beaucoup d'effet dans un jardin obscur. Des mâts ou des bornes d'éclairage se prêtent aussi parfaitement à l'éclairage de cours d'eau et de mares. Et pourquoi pas un éclairage du plan d'eau par le fond. D'ailleurs, plus l'environnement est sombre, plus l'effet produit par les projecteurs sous l'eau est exceptionnel.

Installation

Pour l'éclairage extérieur, il faut des prises et des câbles électriques. Le plus simple est d'enfouir les câbles dans le jardin et de faire installer des prises sur le mur extérieur de la maison durant des travaux de rénovation ou de transformation. L'installation peut aussi se faire après coup. Comme les câbles au ras du sol représentent toujours un risque de trébuchement, il vaut mieux les poser à 60-80 cm sous terre, en sachant qu'il convient d'utiliser des câbles résistant aux intempéries. Pour une sécurité accrue, les câbles sous terre seront protégés par des gaines. Alors que l'on peut réaliser soi-même l'enfouissement des câbles, leur raccordement au secteur doit être confié à un électricien.

Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article