Feng shui : comment aménager simplement un jardin

Les jardins d'agrément font partie du passé. Aménagez dans votre jardin une oasis harmonieuse, une véritable invitation à la détente. Les secrets traditionnels du feng shui vous ouvrent la voie.

Ce qui est déterminant dans un jardin feng shui, ce sont des proportions correctes et des lignes légèrement courbes. Image : Jardin de la famille Knecht.
Ce qui est déterminant dans un jardin feng shui, ce sont des proportions correctes et des lignes légèrement courbes. Image : Jardin de la famille Knecht.

(mm) Au commencement, il y avait le jardin, puis la maison. C'est du moins ce qui se disait dans la Chine ancienne, patrie du feng shui, où les maisons étaient construites en fonction de la nature qui les entourait et non pas le contraire. C'est ainsi que le jardin a gagné une place de choix dans l'enseignement oriental du feng shui. Comme la maison, il est considéré comme le prolongement du corps de l'homme. Ses forces vitales, protectrices et apaisantes sont reconnues et influencent les divers domaines de l'existence. Construire un tel lieu présuppose toutefois une condition essentielle : l'énergie positive – le « chi » – doit y circuler sans limitation. Comment est-ce possible ? Voici quelques pistes à suivre :

Qualité du jardin

  • Ordre : L'ordre a une signification centrale dans le feng shui. « Un jardin doit avant tout être soigné et ne pas être stérile. L'aspect naturel ne doit en aucun cas se perdre. Les vieux outils de jardinage rouillés, cassés ou qui traînent inutilement seront mis de côté et les plantes doivent être saines et suffisamment arrosées », explique Barbara Rüttimann, conseillère indépendante en feng shui.
  • Harmonie des lignes et des proportions : Ce qui est déterminant dans un jardin feng shui, ce sont des proportions correctes et des lignes légèrement courbes. Cela signifie que « l'espace habité à ciel ouvert » n'est jamais trop rempli mais qu'il peut paraître vide et abandonné. Les angles, les arêtes ou les droites sont à bannir. Les plantes aux feuilles pointues ou les plates-bandes rectilignes sont également à éviter.
  • Equilibre des forces : Dans le feng shui, on parle du principe du yin et du yang ou de l'existence d'un équilibre des pôles contraires – le féminin, apaisant, et le masculin, stimulant. Dans le jardin, ces pôles devraient se refléter dans les matériaux, les couleurs et les formes. Ainsi, des fleurs dans de fortes couleurs yang, p. ex. rouge, jaune et orange, peuvent être équilibrées par des couleurs yin comme le blanc ou le bleu.

Agencement du jardin

Jardin de la famille Knecht
Jardin de la famille Knecht
  • Emplacement : Imaginez un fauteuil avec un haut dossier, l'accoudoir gauche plus haut que le droit et vous aurez une idée de ce à quoi votre jardin devrait ressembler. En feng shui, l'arrière du jardin est protégé par une colline, une haie, un mur ou des arbres, tandis que l'avant s'ouvre, laissant le regard partir dans le lointain. Sur la gauche, on trouve des plantes hautes et sur la droite, des plantes basses.
  • Arrangement des alentours : Le « Bagua » est une aide facile à appliquer pour utiliser les principes du feng shui, explique Barbara Rüttimann. Ce cadre se compose de neuf zones qui représentent les thèmes principaux de la vie humaine. « En appliquant le Bagua sur le plan de votre jardin, vous pourrez simplement laisser le chi couler et activer concrètement des domaines de la vie », ajoute Barbara Rüttimann.

Le lotus, la pivoine, la rose, le chrysanthème, le camélia ou le jasmin sont des plantes typiques du feng shui.
Le lotus, la pivoine, la rose, le chrysanthème, le camélia ou le jasmin sont des plantes typiques du feng shui.

Eléments de décoration

  • Meubles de jardin et accessoires : Du point de vue des matériaux, le feng shui mise sur les produits naturels. On préfèrera ainsi le bois au plastique, ce dernier pouvant ra-lentir le flux d'énergie. Si vous optez pour des meubles en bois, il est conseillé de cons-truire un équilibre entre les bois durs « yang » (p. ex. chêne) et les bois tendres « yin » (p. ex. rotin, sisal ou coco). L'insertion de verre ou de métal peut amener de la vie ; les plantes et les parasols sont des éléments protecteurs.
  • Plantes : Il y a des plantes typiquement feng shui comme le bambou, les pivoines, les roses, les chrysanthèmes, les camélias ou le jasmin, qui ne devraient manquer dans aucun « paradis vert ». Sans oublier la fleur de lotus, qui unit le yin et le yang et symbolise l'harmonie, l'amitié et la paix.
  • Eau : Dans le feng shui, l'eau symbolise le courant de la vie sous la forme d'un étang, d'une fontaine ou d'une piscine. Comme l'eau est considérée comme l'une des énergies les plus puissantes, les proportions doivent être respectées par rapport à la maison et au jardin. De plus amples détails sont fournis dans le cadre Bagua ou dans la littérature spécialisée.

Barbara Rüttimann
Barbara Rüttimann

Le mot de l'expert

« Le feng shui est un enseignement complet, qui peu s'appliquer à chaque type d'habitation individuel. Pour exploiter les possibilités offertes par cette vieille philosophie, l'aide d’un conseiller est utile. Mais je crois aussi que le feng shui peut s'appliquer « à petite dose ». On peut avoir de bons résultats avec un petit investissement. Dans ce sens, je vous souhaite bien du plaisir dans l'agencement de votre jardin », souhaite Barbara Rüttimann.

Informations additionnelles

Brigitta Knecht, ImagePoint (photocreation-de, Evelyn Kasper, Anna Reinert, Birgit Fischer, Buß Michael, Ruedi, Priska Abbühl) Imprimer l'article