Feng shui : aménager la chambre d'enfant

Les tout-petits, plus que toutes autres personnes, ont besoin d'espace pour grandir et se développer. Créez à l'aide du feng shui une chambre d'enfant dans laquelle vos bambins pourront s'épanouir et se sentir parfaitement à l'aise.

Les enfants ont besoin de place pour jouer.
Les enfants ont besoin de place pour jouer.

(mm) Les exigences posées à une chambre d'enfant sont élevées : c'est là que les petits se déchaînent avec leur amis, se creusent la tête sur des devoirs de mathématique et dorment comme des anges. Cette pièce doit donc accorder une grande place au jeu, stimuler la concentration et la créativité et rayonner un sentiment de bien-être. Chose à ne pas oublier : elle doit aussi s'adapter à leur croissance et être transformable au bout de quelques années. Ou bien pensez-vous qu'un ado trouve cool d'avoir du patient peint représentant des oursons sur ses murs ? Les principes du feng shui peuvent fournir des impulsions essentielles qui permettront à votre progéniture de se sentir bien dans sa chambre à toutes les phases de sa croissance et de sa vie. Apprenez ce qu'il faut faire pour que le chi, le flux d'énergie positive, puisse circuler harmonieusement.

L'emplacement de la chambre d'enfant

En ce qui concerne le choix de la pièce, Barbara Rüttimann, conseillère feng shui indépendante, trouve que la priorité doit être accordée à l'aire de repos de l'enfant. C'est pourquoi elle préconise que la chambre soit située sur le côté calme du bâtiment. Un autre critère est l'éloignement des flux d'énergie active de la cuisine, de la salle de bain, de l'entrée et du garage. Si la maison possède plusieurs étages, il est donc opportun de prévoir la chambre d'enfant à l'étage supérieur, mais si possible pas directement au-dessus des pièces actives. Il vaut toujours mieux préférer un endroit qui permette une grande liberté de mouvement, laisse bien rentrer la lumière du jour et soit clair.

L'agencement de la chambre d'enfant

Dans ce domaine également, les différentes fonctions jouent un rôle déterminant: il est conseillé de séparer nettement l'espace de jeu, le coin étude et l'aire de repos, chacun exigeant un aménagement différent:

  • Aire de repos : elle bénéficie de la priorité absolue dans la pièce. Elle doit être sereine, protégée et rayonner l'intimité par un aménagement discret. Il est tout aussi déconseillé de ranger des objets ou jouets sous le lit que de placer le lit entre la porte et une fenêtre ou à proximité de la porte. L'idéal est de placer la tête de lit contre un mur et de veiller à ce que l'enfant puisse apercevoir la porte depuis son lit.
  • Espace de jeu : ici, la liberté de mouvement est essentielle. Un grand « terrain de jeu » avec suffisamment de possibilités de rangement pour les jouets fera le bonheur de votre enfant.
  • Le coin étude : dans cette partie de la chambre, tout doit être fait pour favoriser la concentration. « Placez le bureau de sorte que votre enfant ait la fenêtre sur le côté, un mur dans le dos et la vue libre sur la porte. Veillez à ce que le bureau soit bien éclairé et permette à l'enfant d'adopter une bonne posture de travail. La lampe de bureau doit fournir un éclairage homogène et clair qui soutient davantage la concentration », recommande Barbara Rüttimann.

Les possibilités d'aménagement d'une chambre d'enfant

Avec divers motifs actifs, couleurs, matériaux et formes, ce n'est pas sorcier de différencier de manière optimale les trois domaines: jeu, étude et repos.

Motifs et couleurs : en règle générale, des couleurs claires et chaudes ainsi que des motifs discrets constituent un bon choix. Si le fond de la chambre est neutre, des touches de couleurs créeront une agréable distraction et auront un effet stimulant.

Matériaux et formes : optez pour des matériaux naturels et des meubles aux lignes courbes et aux formes rondes. Les matériaux synthétiques et les métaux, tout comme les angles et arêtes bloquent inutilement la circulation du chi et doivent être évités.

Conseils pour l'aménagement de la chambre d'enfant

  • L'ameublement devrait assurer la liberté de mouvement - il est donc indispensable de prévoir suffisamment de place au sol.
  • L'ordre et la propreté contribuent grandement au bien-être. Encouragez vos petits à ranger leur chambre et montrez vous-même le bon exemple.
  • Des jouets abîmés ou cassés sont inutiles, il vaut mieux les jeter d'emblée.
  • Veillez à ce que rien ne soit rangé au-dessous du lit et que rien ne pende au-dessus.
  • Des lits superposés pour dormir en permanence ne sont pas indiqués, car l'enfant peut s'y sentir à l'étroit, soit confiné au sol, soit plaqué contre le plafond.
  • L'éclairage de la chambre d'enfant doit être harmonieux, autrement dit il doit tenir compte des trois zones « repos, jeu, étude ». Un éclairage indirect, projeté de la lampe vers le plafond et réfléchi vers le bas, est idéal.
  • Si l'interrupteur de l'éclairage de plafond se trouve loin du lit, une lampe de chevet enfant constitue une bonne solution. Si votre petit se réveille la nuit, la lumière le calmera et le sécurisera.
  • Travaillez avec des symboles qui stimulent l'imagination (des symboles d'animaux, des figures de contes de fée, des mandalas et des boules, ou des idoles / modèles pour les jeunes). Les images abstraites par contre ne font que désorienter, surtout les petits.
  • Chaque chambre d'enfant devrait posséder un attrape-regard, un mobile à la fenêtre ou un emplacement au mur pour des certificats sportifs ou autres.
  • Une horloge est également utile, elle familiarise l'enfant à la notion de temps.
  • Les meubles et tapis doivent être autant que possible exempts de produits nocifs, car les enfants y sont très sensibles.
  • Des appareils électroniques dans une chambre d'enfant posent problème. S'ils sont indispensables, il faudrait pour le moins les éteindre la nuit. L'idéal est débrancher la fiche et de couper carrément l'alimentation en courant. Si vous utilisez un babyphone, placez-le impérativement à deux mètres au moins du lit.
  • Si plusieurs enfants doivent se partager une même chambre, il est essentiel que chaque enfant ait son espace personnel avec son bureau. Des paravents peuvent créer l'indispensable sphère privée. Dans une situation de ce genre, veillez à l'ordre et à l'organisation des jouets et renoncez à un ameublement abondant, car dans ce cas moins est assurément plus.
Barbara Rüttimann
Barbara Rüttimann

Le mot de la fin de la spécialiste

« Pour que votre enfant se sente bien dans ses quatre murs, il est capital que l'aménagement corresponde à son âge, à son sexe et à sa personnalité. Tenez compte de l'avis de votre fils ou de votre fille avant d'aménager sa chambre. Ensemble, laissez libre cours à votre enthousiasme et à votre imagination ! Dans cet esprit, je vous souhaite beaucoup de plaisir à appliquer le feng shui à l'aménagement de la chambre d'enfant », explique Barbara Rüttimann, elle-même mère d'une fille de dix ans.

Informations additionnelles

ldd, infomaison Imprimer l'article