Protection des données

Les cookies nous aident à mieux adapter notre site web à vos intérêts et à vos besoins. En utilisant ce site web, vous consentez à l'utilisation de cookies et à notre directive sur la protection des données.

Feng shui : comment aménager sa cuisine

La cuisine de notre époque s'est métamorphosée en garante d'un véritable art de vivre. En particulier lorsque son aménagement répond aux principes du feng shui.

Une cuisine doit être propre, claire et ordonnée.
Une cuisine doit être propre, claire et ordonnée.

mm) Qu'y a-t-il de plus beau qu'un repas préparé en prenant tout son temps ? Pour ce plaisir, il y a une chose nécessaire : l'atmosphère calme et reposante de la cuisine qui, à elle seule, suffirait presque à donner des ailes aux gourmets. Si, au contraire, le chaos règne, la qualité du repas s'en ressentira, car l'énergie vivifiante que l'on tire de la nourriture diminue. Une cuisine doit ainsi être propre, claire et ordonnée. Elle doit offrir suffisamment de place. Traduit en feng shui, cela signifie que l'énergie – ou le chi – doit pouvoir couler harmonieusement.

 L'emplacement de la cuisine

Saviez-vous qu'une cuisine aménagée trop près de la porte d'entrée a le désavantage non seulement d'attirer immédiatement le regard, mais aussi celui de pousser à trop manger ? A cela s'ajoute le fait qu'il est désagréable d'être enveloppé d'odeurs et de vapeurs lorsqu'on entre dans la maison. Une cuisine placée au milieu de la maison est tout aussi défavorable, car les possibilités d'aération y sont réduites. Avec le feng shui, on admet que l'emplacement de la cuisine peut avoir un impact sur la vie familiale. « Si la cuisine n'est pas correctement intégrée dans l'habitat et se trouve à l'extérieur du plan – p. ex. dans une annexe –, cela peut conduire à une perte de l'envie de cuisiner. Le résultat est que les habitants prennent de plus en plus leurs repas à l'extérieur », explique Ute Born, conseillère indépendante en feng shui.

Une des clés de l'harmonie dans la cuisine est l'emplacement de la cuisinière par rapport à l'évier et au réfrigérateur. Concrètement, les trois éléments ne devraient pas, dans la mesure du possible, se trouver directement l'un à côté de l'autre.
Une des clés de l'harmonie dans la cuisine est l'emplacement de la cuisinière par rapport à l'évier et au réfrigérateur. Concrètement, les trois éléments ne devraient pas, dans la mesure du possible, se trouver directement l'un à côté de l'autre.

L'agencement de la cuisine

  • Cuisinière, évier et réfrigérateur : Une des clés de l'harmonie dans la cuisine est l'emplacement de la cuisinière par rapport à l'évier et au réfrigérateur. Concrètement, les trois éléments ne devraient pas, dans la mesure du possible, se trouver directement l'un à côté de l'autre. Non seulement cela amoindrirait l'efficacité énergétique, mais le feu (cuisinière), l'eau (évier) et le froid (réfrigérateur) entreraient en concurrence. Si l'évier se trouve immédiatement près de la cuisinière, l'élément bois peut servir de séparation symbolique entre les signes opposés de l'eau et du feu, p. ex. sous la forme de planches ou de spatules en bois posées entre les deux. Le mieux est toutefois d'avoir au moins un bloc de placards placé entre la cuisinière, l'évier et le réfrigérateur.

  • Vue sur la porte : Idéalement, le cuisinier devrait toujours avoir la porte dans son champ de vision. Cela permet de garantir qu'il ne sera pas distrait par ce qui se passe derrière son dos. Si le cuisinier tourne quand même le dos à la porte, un toaster réfléchissant ou un miroir peuvent remédier à la situation.

  • Ne pas mettre la cuisinière sous la fenêtre : Selon les principes du feng shui, la place de la cuisinière n'est pas sous la fenêtre, car dans ce cas, beaucoup d'énergie s'échapperait à travers la vitre. De plus, un courant d'air au-dessus d'une cuisinière à gaz accroît le risque d'incendie. Ute Born conseille d'appliquer la devise suivante : « Bien isoler, garder la fenêtre fermée pendant que l'on cuisine et déposer les ustensiles inflammables hors de portée. »

  • La table dans la cuisine : Il s'agit d'une combinaison idéale, car la table où l'on se retrouve pour manger placée dans la cuisine favorise la cohésion familiale. Ainsi, les membres de la famille se réunissent souvent déjà pendant la préparation du repas. La cuisine devient le point central et le lieu de rendez-vous du quotidien.

La décoration de la cuisine

  • Beaucoup de lumière et des couleurs claires : Les tubes de néon scintillants tout comme les couleurs sombres sont à bannir. Pour une note de fraîcheur, on préférera une lumière chaude et des couleurs claires comme p. ex. un blanc cassé ou un jaune combiné à des couleurs terre.

  • Des matériaux naturels et des formes arrondies : Des armoires en bois naturel ou des surfaces de travail p. ex. en marbre accroissent plus le sentiment de bien-être que les surfaces brillantes, métalliques ou laminées. Les coins arrondis permettent à l'énergie de couler doucement et harmonieusement. Les angles pointus peuvent être adoucis avec des plantes tombantes ou une nappe. Les couteaux aiguisés seront rangés dans un tiroir ou dans le bloc prévu à cet effet.
Ute Born
Ute Born

Le mot de l'expert

« La cuisine ouvre un large champ d'application aux principes du feng shui. Ici comme ailleurs, la priorité doit être accordée au bon sens. Les objets qui sont facilement sales, rayés ou qui gardent les empreintes digitales sont une source de travail inutile et doivent par conséquent être évités à la cuisine. De même, les robinets qui gouttent seront réparés, le réfrigérateur sera vidé des aliments périmés et la poubelle sera sortie régulièrement. En appliquant ces principes, vous aurez du plaisir à cuisiner sans vous retrouver sur le gril », conclut Ute Born avec un clin d'œil.

Informations additionnelles

Idd, zeyko et infomaison Imprimer l'article