La répartition de l'espace selon le Feng Shui

Un plan raisonné est le b.a.-ba d'une maison bien construite. En le pensant selon les règles du feng shui, vous pouvez apporter vitalité et harmonie dans votre intérieur.

Lors de la répartition de l'espace selon les règles du feng shui, il est essentiel de prendre en compte le principe du yin et du yang
Lors de la répartition de l'espace selon les règles du feng shui, il est essentiel de prendre en compte le principe du yin et du yang

(mm) Peut-être envisagez-vous de construire la maison de vos rêves ou de rénover un bâtiment existant ? Ou êtes-vous à la recherche d'un appartement en propriété idéal ? Si c'est le cas, vous vous demandez certainement quelle est la répartition de l'espace optimale qui répondra à vos besoins. L'art traditionnel du feng shui donne une réponse : le plan « porte-bonheur » est celui qui laisse harmonieusement circuler l'énergie – aussi appelée « chi » – d'une pièce à l'autre. Comment est-ce possible ? Voici les conseils de notre spécialiste en feng shui :

Equilibre des forces

  • Le yin avec le yin et le yang avec le yang : Lors de la répartition de l'espace selon les règles du feng shui, il est essentiel de prendre en compte le principe du yin et du yang. On entend par là que les deux pôles – le calme féminin et l'actif masculin – doivent s'accorder et varier harmonieusement. Concrètement, on distingue des pièces et des côtés de la maison yin ou yang. Les chambres à coucher p. ex. font parties des espaces calmes (yin) qui apportent la sécurité. Le séjour, en revanche, appartient au groupe des pièces yang, utilisées activement. Souvent, le yin d'un bâtiment se situe côté jardin ou sur la partie arrière où l'on ne trouve ni route ni trafic. Le côté yang est situé vers la porte d'entrée, le chemin d'accès ou la place de parc. « Le principe est simple : les pièces yin se situent idéalement dans la partie yin de la maison et les pièces yang, du côté yang », explique Ute Born, conseillère indépendante en feng shui.

  • Remède en cas de déséquilibre : Si la répartition de l'espace est mélangée (c'est-à-dire si l'on trouve des pièces yin du côté yang de la maison et vice versa), il est recommandé de protéger les pièces yin des regards et du bruit au moyen de rideaux, de jalousies, de vitres teintées ou de verdure. Les pièces yang pourront être animées avec la lumière, en utilisant des couleurs claires et en choisissant un aménagement aéré.

  • Sur plusieurs étages : Dans les appartements et les maisons de plusieurs étages avec entrée au rez-de-chaussée, on applique le principe suivant : pièces « actives » au rez-de-chaussée ; espaces de repos à l'étage, le plus loin possible de l'entrée. Lorsque la maison est construite dans une pente et que l'entrée se trouve au premier étage, les espaces yang seront aménagés à hauteur de l’entrée et les espaces yin s’en trouveront aussi éloignés que possible, dans ce cas à l'étage inférieur. De même, dans les bâtiments à plusieurs étages, il est recommandé de ne pas placer la chambre à coucher directement au-dessus de la cuisinière. A moins que vous ne craigniez pas de voir le proverbe chinois se réaliser et le dormeur être « cuit » dans sa propre maison ?

Espaces yin & yang typiques

Pièces yin Pièces yang
Chambre à coucher
Chambres des enfants (où ils dorment)
Salle de bains
Toilettes
Espace de méditation
Séjour
Salle à manger
Cuisine
Bureau ou atelier
Chambre de jeux
Le milieu de la maison devrait, dans la mesure du possible, rester libre et ouvert.
Le milieu de la maison devrait, dans la mesure du possible, rester libre et ouvert.

Aménagement du centre de la maison

Selon Ute Born, une signification particulière est attribuée au centre du plan de la maison. A ce propos, elle compare ce centre – appelé « taiji » – à une colonne vertébrale qui relie les membres de la famille autour de thèmes communs. Ainsi, le milieu de la maison devrait, dans la mesure du possible, rester libre et ouvert. Les murs ou les piliers ainsi que la salle de bains, les W.-C. et la cuisine n'y trouvent pas un emplacement favorable.

« C'est d'autant plus facile à comprendre lorsqu'on réalise que le centre ne peut que rarement être aérer de façon adéquate. Même avec les technologies modernes, l'eau ou la vapeur d'eau peuvent plus facilement être évacuées lorsqu'il y a une fenêtre ouverte à proximité», souligne Ute Born.

Dans la philosophie du feng shui, les portes sont considérées comme des orifices respiratoires à travers lesquels les pièces respirent le « chi ».
Dans la philosophie du feng shui, les portes sont considérées comme des orifices respiratoires à travers lesquels les pièces respirent le « chi ».

Emplacement de la porte d’entrée

Dans la philosophie du feng shui, les portes sont considérées comme des orifices respiratoires à travers lesquels les pièces respirent le « chi ». Lorsque des portes se trouvent directement l'une en face de l'autre, l'énergie coule à travers la pièce sans pouvoir se répartir harmonieusement dans l'espace. Le même problème est également vrai pour les fenêtres, à moins que des mobiles suspendus au plafond ou des plantes placées vers les fenêtres ne capturent cette précieuse énergie. Une salle de bains ou des W.-C. placés à portée de regard dans l'entrée de la maison produisent le même effet : la chance qui entre par la porte d'entrée est immédiatement rincée. On peut éviter ce désagrément en gardant la porte de la salle de bains fermée. Les seigneurs dans la Chine ancienne avaient leur manière particulière de répondre à ce problème : ils avaient banni la salle de bains et les toilettes de leur domicile et se faisaient apporter ce dont ils avaient besoin par leurs serviteurs.

Ute Born
Ute Born

Le mot de l'expert

« Outre les recommandations ci-dessus, il y a d'autres aspects à prendre en compte lors de la répartition de l'espace dans une maison. Mais en faisant preuve de bon sens, on est déjà proche des principes du feng shui et sur le bon chemin pour avoir un plan optimal. Dans ce sens, je vous souhaite bien du plaisir lors de la planification de la maison de vos rêves », souhaite Ute Born.

Informations additionnelles

infomaison et ldd Imprimer l'article