Protection des données

Les cookies nous aident à mieux adapter notre site web à vos intérêts et à vos besoins. En utilisant ce site web, vous consentez à l'utilisation de cookies et à notre directive sur la protection des données.

Canapé tendance 2019 : les meilleures idées pour votre salon

En 2019, les meubles s'arrondissent et deviennent plus sensuels : les canapés prennent des formes organiques et se parent de tissus à reliefs, y compris en extérieur.

Le canapé « Ipanema » de ligne roset
Le canapé « Ipanema » de ligne roset.

Tendance canapé 1 : les formes arrondies

(mei) Nous travaillons dans des bureaux, en déplacement, en home office et même au jardin. À eux seuls, ces lieux de travail reflètent notre mode de vie de plus en plus mobile. Les limites qui s'estompent laissent place à des formes plus douces, plus rondes et plus organiques. Cette évolution est visible dans l'ameublement de manière générale, mais aussi au niveau des salons et des tout derniers canapés. À titre d'exemple, le canapé « Ipanema » de ligne roset est inspiré de la promenade éponyme de Rio de Janeiro, qui est parée de carreaux en céramique aux motifs arrondis.

Le canapé « airy » de Brühl
Le canapé « airy » de Brühl.
Le canapé « Prado » de ligne roset
Le canapé « Prado » de ligne roset.

Tendance canapé 2 : les canapés multifonction

Les fonctions de certains objets deviennent elles aussi modulables. Le canapé « airy » de Brühl donne le ton avec son dossier mobile, qui permet de s'y assoir comme de s'y allonger. Une fonction qui fait de lui le canapé idéal pour toutes les personnes qui vivent seules dans un petit appartement : lorsqu'elles ont de la visite, elles peuvent rapidement convertir le canapé en lit et le salon devient chambre d'ami. Le canapé « Prado » de ligne roset est tout aussi polyvalent. Grâce à ses coussins amovibles et à sa grande profondeur d'assise, il sert à la fois de canapé, de lit et de terrain de jeux pour les enfants.

Le canapé « Dune » de Gloster
Le canapé « Dune » de Gloster.

Tendance canapé 3 : le confort en extérieur

Intérieur et extérieur, eux aussi, ne font plus qu'un. S'il n'y a rien de nouveau à cela, l'innovation réside dans l'amélioration de l'esthétique et du confort d'assise. Là où on devait auparavant s’assoir sur un banc en bois, on peut aujourd'hui se blottir sur un canapé qui semble tout droit venu du salon. Revêtu de tissus à reliefs, le canapé « Dune » conçu par Sebastian Herkner pour Gloster pourrait tout aussi bien être utilisé à l'intérieur. De quoi s'accorder un moment de farniente à l'air libre, confortablement installé !

Le canapé « Surpierre » de l’Atelier Pfister
Le canapé « Surpierre » de l'Atelier Pfister.

Tendance canapé 4 : des housses agréables au toucher

Alors que nos vies perdent en relief avec l'omniprésence du numérique, les matières se font de plus en plus confortables et incitent au toucher. C'est le cas par exemple des housses matelassées, comme celle du canapé « Surpierre » de l'Atelier Pfister, et des housses en velours. Difficile de ne pas toucher aux coussins en forme de traversin et au motif patchwork du canapé « DS-1088 » du fabricant de Sede, d'autant plus qu'ils ne sont pas fixés au canapé et peuvent donc être disposés de mille et une manières, au gré des humeurs. N'oublions pas non plus les coussins décoratifs à franges, avec lesquels les moments passés sur le canapé prennent une dimension sensorielle.

Le canapé « DS-1088 » du fabricant de Sede
Le canapé « DS-1088 » du fabricant de Sede.

Tendance canapé 5 : un artisanat de qualité

On achète, on utilise, on jette : à l'époque des déchets plastiques, ce mode de consommation totalement dénué de sens repousse de plus en plus de monde. L'artisanat en ressort gagnant et fait son grand retour depuis quelques années déjà. Les finitions de grande qualité, nécessitant un important savoir-faire plutôt qu'une production de masse, sont particulièrement demandées. Une fois encore, le canapé « DS-1088 » de de Sede fait figure d'exemple : ses pièces en cuir de veau minutieusement assemblées pour former un motif patchwork se patinent de manière unique avec le temps. Un autre bon exemple ? Le canapé « Merwyn » conçu par Sebastian Herkner pour Wittmann, dont les housses peuvent être remplacées si jamais elles viennent un jour à être trop usées.

Informations additionnelles

ldd Imprimer l'article