Aménager la chambre des enfants

Dans beaucoup de familles, plusieurs frères et sœurs se partagent une chambre, ce qui impose des exigences strictes en termes d'aménagement et de répartition de l'espace. Ce à quoi il faut veiller pour que les enfants se sentent bien.

672419588
Ce à quoi il faut veiller pour que les enfants se sentent bien.

(mei) Les esprits divergent sur la question de savoir si chaque enfant doit avoir sa chambre ou s'il vaut mieux qu'il y ait plusieurs enfants par chambre. Fondamentalement, le partage fonctionne mieux lorsque les enfants ont sensiblement le même âge. Néanmoins, une faible différence d'âge peut aussi mettre en péril la paix familiale, en particulier à la puberté. Mais dans certaines familles, la question ne se pose même pas : elles n'ont tout simplement pas suffisamment de place ou de moyens financiers pour aménager une chambre par enfant.

Quelle chambre pourra être partagée ? 

Commencez par réfléchir à la pièce qui conviendra pour aménager une chambre pour deux enfants. Les enfants passent beaucoup de temps dans leur chambre. Qui plus est, ils ont besoin de pouvoir se retirer pour satisfaire leur besoin d'intimité. Sans compter qu'une chambre d'enfants doit, la plupart du temps, remplir plusieurs fonctions et servir d'espace pour dormir, jouer et travailler. Les parents peuvent donc avoir intérêt à choisir une chambre plus petite pour eux et à laisser la plus grande à leur progéniture. 

Des solutions intelligentes 

En fait, une chambre que doivent se partager plusieurs frères et sœurs n'est jamais assez grande. Il peut donc s'avérer utile de déplacer certaines fonctions. Car moins la chambre aura de fonctions, plus il y aura de place pour le reste.

  • Peut-être la maison ou l'appartement comporte-t-il une espèce de demi-chambre où l'on peut aménager des « postes de travail » ? Ou la table de la salle à manger est peut-être suffisamment grande pour que les enfants puissent y dessiner et y faire leurs devoirs? 

  • Qu'en est-il du séjour : peut-on y aménager un coin jeux ?

  • Le logement a peut-être un couloir suffisamment large pour y loger des penderies ? Ou bien il est possible de stocker une grande partie des vêtements – dont on n'a pas besoin en fonction de la saison – à la cave ou au grenier ?

Un tout ou ... 

Si les enfants coexistent en bonne harmonie ou ont des goûts similaires, on peut aménager la chambre des enfants comme un grand tout. Dans ce cas, la séparation de la chambre s'effectuera par fonction et non par enfant : on prévoira des lits superposés pour dormir – le mieux est d'en choisir qui pourront se séparer en deux lits individuels stables –, un espace pour jouer et un espace pour bricoler et étudier.

Les séparations comme des étagères ou des bancs permettront de délimiter optiquement les différents espaces. Avec cette solution, la personnalisation pourra s'effectuer par le linge de lit et l'aménagement des bureaux. 

... deux moitiés ? 

Si les enfants ont peu de points communs, il est recommandé de séparer la chambre pour que chacun ait son propre espace. Pour ce faire, il faut que l'espace puisse être divisé de manière sensiblement équitable le long d'une ligne porte-fenêtre. Les espaces des enfants doivent clairement se distinguer les uns des autres : différentes couleurs pour les murs et l'aménagement ainsi que des séparations habilement placées matérialiseront le domaine de chacun. Un exemple d'option gain de place pour la solution des deux moitiés : un lit superposé avec bureau intégré.

Conseils d'aménagement

  • Veillez à l'ordre : moins la chambre sera en désordre, plus l'espace paraîtra calme. Prévoyez des armoires, des coffres et des boîtes. 

  • Utilisez tout l'espace, y compris les coins et les pentes du toit. 

  • Optez pour la couleur : une couleur par enfant dans les espaces partagés et par espace en cas de tout commun. Intégrez vos enfants dans le choix des couleurs. 

  • Créez de l'intimité à l'aide de rideaux, de séparateurs ou en plaçant judicieusement les meubles. Aucun enfant ne devrait voir le lit de l'autre ou des autres. 
Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article