Des lits au label de qualité suisse

Comme on fait son lit, on se couche. Huit interprétations suisses du lit qui promettent de doux rêves et bien plus encore.

«Broc» de Atelier Pfister
«Broc» de Atelier Pfister

Archaïque

On peut dire que les deux designers Cédric Decroux et Yves Fidalgo de Fulguro ont réinventé la roue lorsqu'ils on créé un lit pour Atelier Pfister. Qu'est-ce qu'un lit, se sont-ils demandé, et où place-t-on ses livres et journaux, et où la lampe de chevet, et comment aère-t-on un duvet ? Leurs réponses sont données par le lit « Broc » : hutte, caverne et refuge face au quotidien, tout en un. Sur le cadre du lit, des accessoires peuvent être fixés facilement et sans visserie.

« Perfo » de Röthlisberger Kollektion
« Perfo » de Röthlisberger Kollektion

Aéré

Une surface de couchage perforée revêtue d'un feutrage à aiguilles est la caractéristique du lit « Perfo » de Röthlisberger Kollektion établie à Gümligen. Le résultat doit consister en une bonne aération du matelas. Celui qui désire de la pure nature, choisira pour le cadre de lit en bois de rose des pieds du même matériau. Le cas échéant, des pieds en métal chromé sont également disponibles. L'ensemble du projet a été réalisé par le célèbre Hans Eichenberger.

« Simple Double Deux » de Drexler Guinand Jauslin Architects
« Simple Double Deux » de Drexler Guinand Jauslin Architects

Flexible

L'histoire du lit « Simple Double Deux » a commencé lors de la construction dune villa familiale à Pigniu dans les Grisons. Du fait qu'avec la maison, le maître d'oeuvre voulait aussi un lit, les architectes du bureau suisse Drexler Guinand Jauslin ont créé un prototype. Celui-ci a été présenté dans un reportage de la revue d'architecture « Raum und Wohnen » ce qui a déclenché un déluge inattendu de demandes qui affluent encore aujourd'hui : ce lit en contreplaqué façonné de hêtre et de noyer est depuis lors fabriqué en série. Le meilleur du lit « Simple Double Deux » : il peut être déployé en lit simple, lit double ou en deux lits simples – d'où son nom.

« Ile » de Stahlblau
« Ile » de Stahlblau

Harmonieux

Le lit « Ile » projeté par le designer de meubles bernois Martin Blaser, l'homme de la maison Stahlblau, fait partie d'une série de meubles qu'il a développée avec un langage uniformisé. A sa base se trouve un profil en demi-cercle qui, avec ses bords sinueux procure un sentiment de douceur, d'enveloppement et de chaleur ainsi qu'une ambiance harmonieuse. Et qui suscite des associations avec l'eau : sur « Ile » on se sent comme sur une île au milieu d'une mer dormante.

«Edo» von Tossa
«Edo» von Tossa

En suspension

Simple, léger, donnant presque l'impression de planer, c'est le lit « Edo » du fabricant de meubles de Suisse orientale Tossa. Parmi ses spécialités on compte des meubles en bois massif d'Europe ce qui est aussi le cas pour ce lit : « Edo » est disponible en dix sortes de bois différentes. Le vide laissé sur une partie du côté, entre le sommier et le matelas, accentue l'esthétique de ce lit. Le polyvalent duo Stefan Meile et Matthias Noger est le responsable du design. Avec sa firme Eigen il est actif dans tout le spectre de l'architecture, décoration d'intérieur et design industriel.

« Anana » de Kuno Nüssli
« Anana » de Kuno Nüssli

Déménager devient un plaisir

En 1997, le designer de meubles Kuno Nüssli a décidé de concevoir un lit facile à démonter. Il s'est dit que si un lit était une table, il aurait deux mètres de longueur. Mais comme une nappe – pensez matelas – doit encore être mise dessus, il devrait aussi être possible de placer, l'une à côté de l'autre, deux tables d'un mètre de long. Et puisque les petites structures supportent statiquement mieux les charges, elles pourraient être exécutées en fins profils d'acier sans que leur stabilité en soit diminuée. De cette idée est né le filigrane du lit « Anana », disponible en différentes teintes, dont les deux moitiés peuvent être rassemblées par un double pied. En cas de déménagement, non seulement il ne pose aucun problème, mais il permet encore de gagner de la place pour les nombreux cartons de bananes – c'est ce que son nom veut sous-entendre.

« Calmo » de Team by Wellis
« Calmo » de Team by Wellis

Rembourré

Dormir comme sur un nuage – c'est ce qu promet le lit rembourré « Calmo » de Team by Wellis. Bien que l'esthétique ne soit pas l'essentiel, le designer Kurt Erni s'en est tout de même laissé inspirer : ce lit rembourré est doté d'une tête de lit conique subtilement reliée au cadre. Au milieu du lit, une couture de séparation à fermeture éclair permet retirer le revêtement de tissus pour son nettoyage. Et si l'on désire utiliser le lit comme meuble de salon, on sera bien servi grâce à un élément de tête surélevé. Autre particularité de « Calmo » : le raccordement MP3 intégré avec haut-parleurs.

« DS-1165 » de de Sede
« DS-1165 » de de Sede

Transformable

Ce que l'on apprécie chez un canapé doit aussi avoir du succès ailleurs. C'est ce qu’a imaginé de Sede lorsqu'il a lancé « DS-1165 », un lit qui redéfinit le dossier ajustable : il ne va plus seulement d'avant en arrière, mais aussi de gauche à droite – si souhaité, jusqu'au bout du pied. Dès lors, le lit n'est plus simplement un lit, mais également un genre de lounge-sofa, un coin où l'on aime se prélasser.

Franceso Carrascosa et ldd Imprimer l'article