Oreiller : c'est important pour un bon sommeil

La qualité du sommeil ne dépend pas uniquement du matelas et du mode de vie : seul dormira d’un sommeil heureux dans le pays des rêves, qui aura choisi l’oreiller adéquat.

Seul dormira d’un sommeil heureux dans le pays des rêves, qui aura choisi l’oreiller adéquat.
Seul dormira d'un sommeil heureux dans le pays des rêves, qui aura choisi l'oreiller adéquat.

(mei) Qui ne les connaît pas, ces innombrables spots télévisés pour matelas qui vantent les mérites du parfait sommeil ? Or, on n’en oublie que trop facilement que d'autres facteurs aussi interviennent pour bénéficier d'un sommeil réparateur. Il y a par exemple l'oreiller, souvent considéré comme quantité négligeable, alors qu'il a son rôle à jouer si l'on veut adopter une position adéquate favorable au sommeil.

Large éventail

Pour les oreillers, on a l'embarras du choix puisqu'ils se déclinent de toutes les manières possibles et imaginables : il y a les gros et les petits, ceux avec duvet, laine vierge, fibres de marque ou de bambous ou encore à la balle d'épeautre (pour ne nommer que quelques garnitures) ; il y a aussi les mous et les durs. Sans parler de ceux dont la composition est complexe, avec plusieurs compartiments par exemple, ou ceux qui comportent un noyau qui soutient la tête et dont l'enveloppe est souple. Comme on peut l'imaginer les prix se situent dans une fourchette très large. Pour qui achète chez Interio, il faut compter de 39.90 à 199 francs, et chez billerbeck et Dauny les prix pratiqués se situent entre 39 et 249 francs.

Avant de passer à l'achat, essayer le matelas et l‘oreiller

Le choix de l'oreiller adéquat dépend à la fois de la position de sommeil et de la dureté du matelas. Pour qui dort sur le côté, il est tout indiqué de choisir un oreiller où les vertèbres cervicales sont alignées bien droit. Quant aux personnes qui dorment sur le dos, l'oreiller qui leur convient le mieux préservera la forme naturelle en S des vertèbres cervicales. Par contre, pour ceux qui dorment sur le ventre ou dans un lit d'eau, ils pourront se contenter d'un oreiller plat ou s'en passer totalement. Les personnes ayant des soucis avec la nuque trouveront la solution optimale en optant pour l’oreiller appui-nuque. C'est pourquoi il est tout indiqué de faire un essai avant de passer à l'achat et de vérifier au cas par cas et en compagnie d'un vendeur qualifié comment sont alignés les vertèbres cervicales. De manière générale on retiendra : pour les matelas mous dans lesquels on s'enfonce un peu, les oreillers minces conviennent particulièrement bien. Inversement, pour les matelas durs on choisira des oreillers épais.

Le rembourrage adéquat

Dans le choix d'un oreiller interviennent par ailleurs aussi des préférences au niveau du rembourrage. Les oreillers de plumes – qu'ils contiennent ou non une part de duvet – sont certes mous, mais cela ne les empêche pas d'offrir un bon appui. En plus d'un confort élevé, ils se caractérisent par un climat de couchage optimal, raison pour laquelle ils sont appréciés depuis fort longtemps. Pour ceux qui transpirent abondamment, l'oreiller de laine vierge fera très bien l'affaire. Il peut en effet absorber jusqu'à 30 % de son poids propre en humidité, sans qu'on ait la sensation qu’il soit moite, voire mouillé. Autre atout non négligeable : son pouvoir de neutraliser les odeurs. Quant aux oreillers à la balle d’épeautre, ils sont connus pour bien emmagasiner la chaleur et pour leur action légèrement massante. Et enfin, les personnes touchées par une allergie ont besoin d'un oreiller de fibres facile d'entretien et lavable à 95 °C.

Bien entretenir et remplacer fréquemment

Dans la literie, les oreillers sont selon billerbeck les pièces les plus sollicitées. Ils doivent en effet porter la tête qui pèse quelque 4,7 kilogrammes, et en plus, ils absorbent une partie du demi-litre environ de transpiration que dégage un adulte chaque nuit. C'est pourquoi il est conseillé de laver l'oreiller au plus tard après un an dans le lave-linge, en respectant les consignes de soin ; ou de laisser le soin de cette opération à un professionnel du lavage. Chez billerbeck ce service de nettoyage à l'eau est proposé à 39 francs. Seule exception à la règle : les oreillers aux poils naturels tels que ceux en laine vierge. Pour ceux-ci, il convient en revanche de les aérer chaque jour à une fenêtre ouverte. Toutefois, même en les entourant des meilleurs soins, les oreillers ont une durée de vie limitée et, pour des raisons d'hygiène, il convient de les remplacer tous les deux ou trois ans.

Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article