Meuble pour enfants

Les enfants ont la bougeotte : ils grandissent, partent à la conquête du monde, se créent leur propre univers. Les exigences auxquelles les meubles doivent se soumettre sont donc élevées.

« Maxbox » de Maxinthebox
« Maxbox » de Maxinthebox

(msc) Du point de vue d'un enfant, toutes les choses sont animées. Une simple poupée devient une princesse, la baignoire représente la mer et la table se transforme en deux temps trois mouvements en un château fort. De plus, les enfants aiment remuer et ils grandissent vite. Les meubles d'enfants doivent donc satisfaire aux exigences les plus élémentaires comme la stabilité, la sûreté et l'absence de matériaux toxiques. Sur le plan pratique, ils sont facilement modulables et s'adaptent aux besoins de l'enfant en phase de croissance. Un meuble convertible comme le « Maxbox » de Maxinthebox (voir l'image) peut y contribuer.

« Ole » de Pinolino
« Ole » de Pinolino

Le lit grandit avec l'enfant

Déjà l'achat d'un lit d'enfant nous place devant un dilemme : faut-il choisir un modèle tout simple et bon marché ou opter d'emblée pour un lit dont on peut régler la taille au fur et à mesure que l'enfant grandit, qui est peut-être un peu plus stable de construction mais coûte en revanche un peu plus ? Le modèle « Ole » de Pinolino, qui possède un sommier à lattes réglable en hauteur et qui peut se convertir en sofa, sert dès le début de lit d'enfant pendant des années tout en remplissant de multiples autres fonctions.

Des normes de sécurité

Dans le domaine des meubles d'enfant, mais surtout des lits, l'aspect sécurité joue un grand rôle. En principe, les coins et les arêtes doivent présenter des profils de protection arrondis. Il est inacceptable que ces meubles aient des parties saillantes ou des fentes. Le matelas doit reposer de préférence sur un sommier à lattes (réglable). Dans un lit de bébé, l'écartement des barreaux doit être compris entre 4,5 et 6,5 centimètres pour que l'enfant ne puisse pas se coincer quelque chose ni passer à travers les barreaux. Des barreaux amovibles lui permettront plus tard de grimper lui-même dans son lit ou d'en sortir.

« Varietta » de Paidi Ce sont les lits superposés ou surélevés qui sont le plus souvent à l'origine d'accidents : chez les moins de huit ans, un millier d'enfants sont chaque année victimes de chutes. Le Bureau suisse de prévention des accidents (bpa) conseille donc aux parents de ne pas laisser d'enfants de moins de six ans dormir dans le lit supérieur. Veillez en outre lors de l'achat d'un lit superposé - comme ici « Varietta » de Paidi - à ce qu'il porte la norme EN 747 ou le sigle GS.
« Varietta » de Paidi

Ce sont les lits superposés ou surélevés qui sont le plus souvent à l'origine d'accidents : chez les moins de huit ans, un millier d'enfants sont chaque année victimes de chutes. Le Bureau suisse de prévention des accidents (bpa) conseille donc aux parents de ne pas laisser d'enfants de moins de six ans dormir dans le lit supérieur. Veillez en outre lors de l'achat d'un lit superposé – comme ici « Varietta » de Paidi – à ce qu'il porte la norme EN 747 ou le sigle GS.

Système d'armoire et d'étagères de De Breuyn
Système d'armoire et d'étagères de De Breuyn

Essayer facilite le choix

Pour acheter une chaise haute, un bureau et des chaises, il est préférable d'avoir l'enfant avec soi. En essayant un meuble, on voit tout de suite s'il est adapté à sa taille ou pas. L'achat de tables et de chaises ergonomiques adaptées à leur utilisateur assure une bonne posture et favorise la concentration. Les meubles modulables et réglables répondent à cette exigence. Les meubles de rangement, à savoir les armoires, caisses et étagères, existent aussi en systèmes modulables. Le système d'armoire et d'étagères de De Breuyn permet avec quelques gestes de réaliser une multitude de formes. En outre, il existe un grand nombre d'articles divers pour l'aménagement.

« Trioli » de Eero Aarnio
« Trioli » de Eero Aarnio

Le meuble est un jouet

Les meubles ludiques répondent à l'énorme besoin de bouger des enfants tout en ayant une fonction pratique. Ils se distinguent en particulier par leur stabilité et souvent aussi par une certaine sobriété qui laisse libre place à l'imagination. Des meubles ludiques comme « Trioli » de Eero Aarnio se transforment en un tour de main, une fois utilisés comme chaise pour dessiner, en cheval d'Indien docile ou en bateau à vapeur en haute mer. En dehors des meubles ludiques de conception simple, on peut acquérir des aménagements complets de chambres d'enfants où les lits et les armoires ont l'allure de châteaux forts, de navires ou de paysage imaginaire.

ldd Imprimer l'article