Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Matériaux et équipements d'un jardin d'hiver

Le sol d'un jardin d'hiver doit être facile à entretenir. Des carreaux en céramique ou des sols en pierres naturelles sont l'idéal.
Le sol d'un jardin d'hiver doit être facile à entretenir. Des carreaux en céramique ou des sols en pierres naturelles sont l'idéal.

Avantages et inconvénients des matériaux

  • Aluminium : résiste aux intempéries (forme par oxydation une couche protectrice à la surface ), les profilés séparés ont une couche d'isolation thermique.

  • Acier : permet de grandes envergures et des profilés étroits, mais il n'isole pas et provoque l'égouttement de l'eau de dégel, convient seulement pour les serres.

  • Bois : offre la meilleure protection thermique, mais sensible à l'humidité.

  • Bois à l'intérieur, aluminium à l'extérieur : isolant et résistant aux intempéries.

  • Plastique : limité en matière de hauteur et d'envergure, mais facile d'entretien, résistant à l'humidité et relativement bon marché.

Sol

Le sol d'un jardin d'hiver doit être facile à entretenir. Des carreaux en céramique ou des sols en pierres naturelles sont l'idéal. Les sols en matière plastique sont difficiles parce qu'ils perdent de leur qualité sous l'effet de la lumière intense.

Toit

Un toit transparent n'est pas toujours nécessaire et, parfois, il n'est même pas du tout souhaité. Le toit n'étant pas en verre, on peut y installer une isolation thermique.

Aération

Dans les jardins d'hiver, la chaleur ne tarde pas à s'accumuler et l'eau de condensation à se former, ce qui peut nuire aux plantes, aux meubles et aux sols. Une bonne aération est donc indispensable, soit par des clapets dans le toit vitré, soit par des aérateurs dans les parties latérales, soit par des fentes d'aération permanente. Le jardin d'hiver doit pouvoir s'ouvrir généreusement au moins sur deux côtés. Des parois de séparation mobiles vous donneront de plus l'impression d'être assis en plein air, ou presque.

Ombrage

Un bon ombrage est nécessaire dans le jardin d'hiver pour éviter que la chaleur ne devienne insupportable pendant les mois d'été. Il est possible d'y installer de petits stores, des stores lamelles, des rideaux en tissu reflétant les rayons ou encore des grands pans de tissu le long du plafond ou des côtés. Les marquises sont encore mieux, car elles interceptent les rayons du soleil avant qu'ils n'atteignent le verre. L'autre solution consiste en un vitrage solaire avec cependant l'inconvénient que le jardin d'hiver se réchauffe moins vite en hiver.

Les arbres et arbustes du jardin assurent un ombrage naturel. En hiver, quand l'ombre des arbres n'est plus souhaitée, ces derniers perdent de toute façon leur feuillage.

Dispositif automatique

Un jardin d'hiver automatisé épargne aux utilisateurs beaucoup de travail. Une fois une certaine température atteinte, les clapets d'aération s'ouvrent automatiquement et les volets roulants ou marquises se mettent en route. Un anémomètre veille à ce que l'ombrage extérieur se replie à temps en cas de tempête.

Éclairage

Les systèmes à basse tension sont idéaux étant donné que l'on ne peut souvent pas installer des lampes lourdes au plafond vitré. Les lampadaires constituent une autre solution. Il faut alors veiller lors de la planification qu'il y ait suffisamment de prises électriques.

Plantes

Pour la plantation du jardin d'hiver, les plantes en bacs telles que les palmiers, le laurier sauce, les plantes du genre citrus, le laurier rose, les agrumes, les oléandres, les figuiers ou les plantes en pot telles que la lavande, le romarin ou le jasmin blanc conviennent bien.

Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article