Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Magic Cleaning : déblayer de fond en comble

Ranger peut vraiment procurer du plaisir ! Dans notre série en 12 parties « Magic Cleaning de Marie Kondo », nous vous présentons un système de rangement qui a fait ses preuves dans la pratique. Dans la 2e partie, découvrez comment déblayer de fond en comble votre logis.

Tout d’abord, on prend tous les objets de la même catégorie – indépendamment de la pièce dans laquelle ils se trouvent – et on forme un seul tas.
Tout d'abord, on prend tous les objets de la même catégorie – indépendamment de la pièce dans laquelle ils se trouvent – et on forme un seul tas.

(mei) Avant de commencer à déblayer, interrogez-vous sur votre motivation profonde : pourquoi voulez-vous un logement mieux ordonné ? Comment voulez-vous profiter du nouvel ordre dans votre maison ? Déterminez clairement ce que vous souhaitez faire concrètement dans l'appartement. C'est seulement quand vous aurez trouvé les réponses à ces questions que vous pourrez commencer à déblayer.

Procéder dans le bon ordre

S'il était simple de déblayer, les gens n'auraient pas autant de peine à le faire. Marie Kondo recommande donc de débuter par les objets les plus simples : tout d'abord, on trie les habits, ensuite les livres, les documents, les petits objets et les souvenirs personnels. Se débarrasser des habits est plus simple, car la plupart d'entre nous en possèdent beaucoup. En revanche, les souvenirs comme les photos sont plus rares et surtout beaucoup plus personnels. C'est pourquoi il ne faut s'en occuper qu'au moment où l'on a déjà acquis un peu d'expérience.

Le premier choc salutaire

Tout d'abord, on prend tous les objets de la même catégorie – indépendamment de la pièce dans laquelle ils se trouvent – et on forme un seul tas. « Sur le moment, la plupart des gens qui déblaient sont assez choqués », écrit Marie Kondo. En effet, beaucoup ne se rendent pas compte de la quantité d'objets d'une seule catégorie qu'ils possèdent.

Conserver ce qui nous rend heureux

« Si vous ne pensez qu'à jeter lorsque vous déblayez, vous ne vous rendez pas service. Pour quelle raison ? Parce qu'en premier lieu, on ne doit pas chercher ce qu'il faut jeter, mais ce que l'on aimerait garder », conseille Marie Kondo. Le seul critère pour savoir ce qui nous rend heureux est de prendre l'objet dans ses mains. Le plaisir tactile est ici prépondérant. Cela signifie qu'il faut vraiment prendre chaque objet dans ses mains. Ce critère du bonheur est au centre de la méthode KonMari. Cela est aussi lié au fait que l'on entreprend de déblayer parce qu'on aimerait devenir plus heureux. Et qu'est-ce qui pourrait rendre quelqu'un plus heureux qu'être entouré de choses qu'il aime ?

Le deuxième choc salutaire

Marie Kondo propose de ranger le plus rapidement possible. « En une fois et sur une courte période », recommande-t-elle. Par courte période, elle veut dire six mois maximum. La raison d'un processus expéditif est que l'on subit ainsi un « choc de l'ordre salutaire ». Celui-ci devrait être d'une ampleur telle que par la suite, on ne reproduise plus ses anciens modèles de comportement.

Jeter en toute bonne conscience

Marie Kondo a par ailleurs aussi un conseil pour ceux qui ont mauvaise conscience parce qu'ils pensent qu'ils n'ont pas évalué à leur juste valeur certains de leurs objets : « Je crois fermement que déblayer est une libération aussi bien pour les humains que pour les objets. » Et garder des objets dont on a oublié l'existence depuis longtemps ne signifie pas avoir de l'estime pour eux. Pour cette raison, ce qui ne rend pas heureux doit être jeté !

Aperçu des principes

  1. Visualisez aussi concrètement que possible votre vie dans le logement débarrassé et rangé.

  2. Débarrassez-vous tout d'abord des vêtements, ensuite des livres, des documents, des petits objets et des souvenirs.

  3. Mettez tous les objets d'une seule catégorie sur un seul tas.

  4. Prenez chaque objet dans vos mains et ne le conservez que s'il vous rend heureux.

  5. Déblayez tout sur une période de six mois maximum.
19_wohnen_aufraeumspezial_kleidung_teaser_kl

Pour aller plus loin

Découvrez maintenant comment ranger vos vêtements.

En savoir plus

19_wohnen_aufraeumspezial_buch_1_rahmen_mittel

Choix de lecture

Source : Marie Kondo, « Magic Cleaning. La magie du rangement. »

Traduction de l'anglais par Christophe Billon

Copyright © 2011 Marie Kondo; 2015 Éditions First, Paris

Retour à l'aperçu « Magic Cleaning »

Informations additionnelles

ImagePoint Imprimer l'article