Solutions déco pour les pièces mansardées

Habiter sous les toits, c'est formidable, et aménager ce genre de pièces ne semble difficile qu'au premier abord. Diverses astuces simples vous permettront de tirer le meilleur parti de ces coins et recoins, sans aucune difficulté.

Les pièces aménagées dans les combles ont incontestablement un charme particulier et, dans la plupart des cas, des formes originales.
Les pièces aménagées dans les combles ont incontestablement un charme particulier et, dans la plupart des cas, des formes originales.

(mm) Quoi de plus romantique qu'une nuit passée sous les poutres du toit ? En particulier lors-qu'on a la chance, avant de s'endormir, de voir briller les étoiles à travers la fenêtre. Ou que diriez-vous d'un petit déjeuner dominical sur la terrasse avec vue sur un vaste panorama, au-delà de tous les toits des environs ? Les pièces sous les toits possèdent incontestablement un charme particulier et, dans la plupart des cas aussi, des formes spéciales. De plus, et ce n'est pas là le moindre de leurs avantages, les pans du toit constituent un défi inhabituel en ce qui concerne l'utilisation de l'espace et la création de rangements. Il n'est pas sorcier cependant de concilier tous ces aspects et de tirer pleinement profit de chaque coin et recoin :

Règles fondamentales

Aussi peu de cloisons que possible – c'est ainsi que s'énonce l'une des règles de base de l'aménagement des chambres sous les combles. Car les murs restreignent l'espace et absorbent la lumière. Et il serait dommage de gaspiller l'espace que délimite si généreusement le faîte du toit.

Par contre, il convient de ne pas lésiner avec l'isolation thermique de tout le toit. Ou préférez-vous jeter immédiatement dehors à travers le toit une énergie coûteuse ? Sans compter qu'une bonne isolation joue un rôle important en été également, lorsque le soleil darde ses rayons brûlants directement sur « la petite pièce du haut ».

Le mobilier

Le mot magique est ici travail sur mesure. Sous le toit, en effet, il n'y a tout simplement pas de place pour des armoires massives fabriquées en série. L'idéal, c'est d'intégrer des placards réalisés sur mesure dans les pans du toit. On ne peut que recommander ici de placer un élément muni de roulettes au milieu de cet alignement d'armoires. Il sera ainsi toujours possible de le sortir facilement et, par exemple, de ranger des objets encombrants derrière l'alignement de placards.

Une autre solution consiste à opter pour des portes coulissantes. Ces armoires offriront des espaces de rangement pratiques et ouvriront et fermeront sans peine, la porte glissant simplement sur son rail. On trouve dans le commerce un grand choix de systèmes et de matériaux. Les portes à miroir, en particulier, sont une option intéressante car elles agrandissent la pièce, par un simple effet d'optique.

Vous aimeriez ne pas devoir renoncer à l'encombrante armoire que vous aimez tant ? Un meuble unique, placé dans la pièce, peut également déployer tout son charme sous les toits et peut-être même servir d'élégante cloison de séparation.

La lumière

Les grandes fenêtres pour mansardes habitées, les élégantes verrières pour faîtes de toits et aussi les tuiles en verre laissent passer un large flot de lumière naturelle générateur de bonne humeur. Bien sûr, il faut veiller dans ce cas à une protection contre le soleil, sous forme de stores, par exemple. Car c'est précisément en été que la chaleur peut devenir insupportable dans les mansardes.

En ce qui concerne l'éclairage artificiel, la situation est plus délicate : les spots encastrés peuvent avoir tendance à être aveuglants, selon les circonstances. Quant aux suspen-sions, il faut trouver le bon endroit au plafond et ce n'est souvent pas possible dans l'enchevêtrement des poutres. Dans les pièces basses de plafond, les éclairages au ras du sol sont par conséquent la seule solution qui convienne parfaitement. Ils fournissent de la lumière dans les coins et les recoins et, en plus, éclairent indirectement les pans du toit. Dans les espaces plus hauts de plafond, les lampadaires qui diffusent la lumière vers le haut font un très bel effet et mettent en valeur le plafond.

Les couleurs

L'astuce, c'est ici des murs et des plafonds clairs ainsi que les poutres du toit peintes dans des teintes claires qui donneront l'illusion d'une pièce plus haute et plus vaste. Quant à la couleur, le blanc est particulièrement indiqué. De plus, quand on l'utilise sur de grandes surfaces – des plafonds jusqu'aux meubles, par exemple – il crée une impression de luxe absolu. Par ailleurs, une autre façon de mettre un accent puissant, c'est de laisser les poutres nues, qu'elles soient peintes ou dans leur état d'origine.

En ce qui concerne le choix des couleurs, la question qui se pose en outre est celle de l'atmosphère que l'on souhaite créer. Une couleur de base claire combinée avec des teintes naturelles engendre le calme, alors que la combinaison de couleurs contrastées s'accompagne d'une dramaturgie et d'une tension. Pour ce qui est des sols, vous pouvez par contre plaider en faveur de couleurs foncées – elles donneront à votre étage sous les toits assise et aplomb.

Les matériaux

Sous le toit, moins c'est mieux. Un mélange délirant de matériaux fatiguerait inutilement l'œil. Par contre, des matériaux en petit nombre, mais utilisés de manière systématique, agrandissent merveilleusement l'espace. C'est ainsi, par exemple, que des étoffes douces et des meubles rembourrés, et aussi des tapis en fibres naturelles atténuent la présence massive des murs et des poutres.

Béatrice Ruef
Béatrice Ruef

L'avis de l'experte pour terminer

Habiter sous les toits est aussi l'un des thèmes de l'interview que nous a accordée Béatrice Ruef. La psychologue de l'habitat jette un coup d'œil dans la

« caisse aux astuces d'aménagement » et donne de précieux conseils pour les pièces aménagées sous les pans du toit :

Madame Ruef, on dit que les mansardes ont un charme particulier. A quoi cela-tient-il ?

Une pièce sous un toit rappelle une tente, un tipi. Cet habitat typique du Far West suscite des associations d'idées avec la vie des Indiens, l'aventure, les vacances, tout un univers bien éloigné de la vie quotidienne. De plus, dans les combles règne une atmosphère extrêmement créative et, finalement, habiter tout en haut d'une maison permet de prendre une certaine hauteur, d'avoir une meilleure vue d'ensemble et de développer une certaine sagacité. Evidemment, chacun se fait sa propre idée.

Vous avez évoqué la forme de « la tente » que rappellent les combles. Qu'implique ce caractère au niveau de l'ameublement ?

Dans la plupart des cas, la luminosité créée par la lumière du jour diffusée par les lucarnes et les fenêtres est rendue plus attrayante par la forme triangulaire de l'espace. C'est pourquoi je veille à ce que l'ameublement soit simple et élégant – je recommande de disposer quelques objets seulement, mais qui auront été choisis avec soin et qui seront au service des fonctions que doit remplir la pièce. Il s'agit, globalement, de souligner le charme de la pièce et de laisser agir sa forme.

On utilise volontiers les mansardes comme chambres à coucher. A qui faut-il veiller lorsqu'on les aménage ?

Les poutres apparentes constituent un aspect important. Contrairement à ce que l'on fait, la plupart du temps, il serait préférable de ne pas placer le lit parallèlement ou perpendiculairement aux poutres dans la mesure du possible. Pour rectifier, on peut installer un baldaquin avec des bambous et des panneaux d'étoffe.

La position du lit est un autre point qu'il ne faut pas négliger. L'idéal est de placer la tête du lit dans la partie la plus élevée de la pièce. La partie basse – la jambette – offrira de la place pour une armoire faite sur mesure qui comprendra tous les tiroirs et les compartiments que l'on pourra désirer.

Madame Ruef, merci beaucoup pour ces conseils intéressants et ces précieuses suggestions.

Informations additionnelles

ImagePoint (Karen Kaspar), idd Imprimer l'article