Planter correctement les arbres fruitiers

Le printemps est la saison optimale pour planter pommiers, poiriers, pruniers, cerisiers, etc. Un trou assez profond, une terre meuble et un tuteur approprié sont d'importants critères pour la plantation de jeunes arbres fruitiers dans le jardin familial.

Les jeunes arbres fruitiers doivent être plantés de préférence au printemps, de mars à fin mai.
Les jeunes arbres fruitiers doivent être plantés de préférence au printemps, de mars à fin mai.

(sku) Ce sont les perles du jardin : les arbres fruitiers fournissent des fruits, de l'ombre et sont de toute évidence un facteur de qualité de vie. Les jeunes arbres fruitiers doivent être plantés de préférence au printemps, de mars à fin mai. On peut également planter des arbres en automne. On les met alors en terre après la chute des feuilles.

Un trou assez grand, une terre meuble, une éventuelle protection contre les rongeurs, une bonne irrigation et un tuteur approprié : ce sont en bref les plus importants critères à observer lors de la plantation de jeunes arbres. Et cela fonctionne comme ceci :

  • Creuser un trou d'une largeur permettant de recevoir toutes les racines.
  • Extraire une couche de terre (terre cultivable) d'une profondeur de 30 cm env. et la déposer à côté du trou.
  • Retourner le fond du trou d'une profondeur de pelle et enrichir la terre d'un peu de compost afin que les racines puissent immédiatement se développer.
  • Planter le tuteur dans le trou ouvert.
  • Installer correctement l'arbre dans le trou et placer éventuellement une grille de protection contre les rongeurs. Attacher l'arbre, de préférence avec une corde de chanvre, sur le côté du tuteur à l'abri du vent d'ouest.
  • La saillie doit se trouver approximativement à 8-10 cm du sol (largeur d'une main).
  • Entailler légèrement les racines avant de les placer dans la bonne terre.
  • Bien irriguer afin que les racines soient entièrement enveloppées de terre.
  • Former une surface d'arrosage plate. Ceci facilite l'arrosage nécessaire ultérieurement.
  • Recouvrir le sol d'une fine couche de compost ou de fumier pour obtenir un engraissement progressif. Ceci maintient en outre l'humidité du sol.

Doux ou acide ?

Les arbres fruitiers exigent un sol nourrissant, profond et perméable. Ils ne supportent pas une terre constamment mouillée.

Choisir un arbre fruitier n'est pas vraiment simple. Le commerce propose un grand choix d'espèces. Les plus grandes différences entre les variétés résident dans le goût, le moment de maturité et la durée de conservation des fruits. Le lieu d'implantation doit également être pris en considération lors du choix de l'espèce. Dans des conditions rudes, on optera pour des espèces robustes.

Mise en forme

Les arbres fruitiers fraîchement plantés doivent régulièrement être taillés et mis en forme. Une taille correcte aide à la formation et au développement de la cime. Elle permet aussi de fortifier de manière ciblée la consistance du fruit :

  • Le rejeton central, c'est-à-dire le prolongement du tronc, doit être taillé en premier. Après la taille, il peut dépasser légèrement la hauteur des autres branches.
  • Les rejetons concurrents sont à enlever ou à enter sur un autre œil.
  • Rabattre également les branches principales vers un œil (nœud) poussant vers l'extérieur.
  • Idéalement, celles-ci doivent former un angle de 45 degrés par rapport au rejeton central.
  • Les rejetons faibles et poussant vers l'intérieur sont à éliminer.
  • Tailler les rejetons directement sur un œil dirigé vers l'extérieur.

Protection naturelle de l'arbre

Une protection efficace est importante pour le développement de l'arbre fruitier. Des colonies de pucerons lanigères peuvent, par exemple, apparaître. Au printemps, on reconnaît facilement ces insectes à leur membrane de protection blanche. Ils peuvent aisément être détruits au moyen d'une brosse à poils durs et d'eau savonneuse. On peut également enduire le tronc d'une barrière de glu spéciale pour insectes, afin de protéger l'arbre contre les fourmis indésirables et les phalènes d'hiver. Cependant, on écarte aussi des espèces utiles. Intervenir à temps pour éliminer les pointes de rejetons atteintes de mildiou évite de devoir recourir à des produits de traitement des plantes.

Actuellement dans le shop d'infomaison

teaser_shop_schnittschutzhandschuhe_mittel

Gants anti-coupure

Ces gants résistants et universels à cinq doigts vous protègent contre les coupures et les éraflures p.ex. pendant le jardinage.

Commandez ici.

Inforama Oeschberg, FOB Imprimer l'article