Effectuer correctement la taille hivernale d'arbres fruitiers

Non taillés, les houppiers des arbres fruitiers donnent l'impression en l'espace de quelques années d'avoir été négligés. Si l'on veut pouvoir profiter un jour d'une récolte abondante, la taille d'hiver est indispensable, en particulier pour les jeunes arbres. Lisez nos 5 conseils concernant le thème de la taille hivernale d'arbres fruitiers.

Tailler des arbres fruitiers les jours d’hiver où les températures se situent au-dessus de zéro.
Tailler des arbres fruitiers les jours d'hiver où les températures se situent au-dessus de zéro.

(sku/ted) Une taille correcte d'arbres fruitiers ne permet pas seulement de former la couronne, mais influence aussi le développement sélectif et vigoureux des branches à fruits, ce qui se répercute au niveau de la récolte. De même, la taille d'hiver permet d'équilibrer la croissance des pousses et la production. Dans le cas de jeunes arbres, la formation du houppier revêt une importance primordiale. Pour les arbres plus âgés, la taille d'hiver permet d'assurer l'aération de la couronne et d'y apporter de la luminosité. Lisez nos 5 conseils concernant le thème de la taille des arbres fruitiers

  1. La fin de l'automne ou l'hiver sont les meilleurs moments pour tailler des feuillus et des arbres fruitiers. Pour ce faire, il vaut mieux choisir une journée sans gelée. Peu importe si les travaux ont lieu en janvier ou en mars, l'important est qu'ils soient terminés vers la fin mars parce que les plantes commencent à bourgeonner dès que les températures montent.

  2. Il est important de couper un rameau juste au-dessus d'un bourgeon tourné vers l'extérieur (ce qu'on appelle en botanique un oeil), sans laisser de moignon au-dessus du bourgeon. L'œil bourgeonnera au printemps suivant. Par contre, un moignon représente un risque de dessèchement et de nécrose et prédispose l'arbre aux maladies.

  3. Dans la taille d'un arbre fruitier, on distingue l'axe central (prolongement du tronc), les branches principales ou charpentières (rameaux latéraux) et les branches fruitières. L'axe central est taillé en premier. Quand c'est fait, il peut légèrement dépasser des autres branches. On supprimera les rameaux verticaux qui font concurrence à l'axe central ou on les orientera vers un oeil extérieur afin qu'ils poussent dans des espaces libres et contribuent à la formation du houppier.

  4. Il convient de raccourcir aussi les branches principales au-dessus d'un œil tourné vers l'extérieur. L'idéal est que ces branches forment un angle d'environ 45 degrés par rapport à l'axe central. Si ce n'est pas le cas, on peut les amener dans la position souhaitée, dans le cas de jeunes arbres et de basses tiges, en les écartant avec une latte de bois adéquate.

  5. Par ailleurs, on enlèvera les rejetons faibles et les rameaux secs et morts orientés vers l'intérieur de l'arbre. On éclaircira le houppier en le débarrassant des branches trop serrées, ce qui redonnera de la lumière à l'intérieur de l'arbre. Les rejets de souche qui se sont développés à la base du tronc sont coupés directement à cet endroit. En revanche, on ne touchera pas beaucoup aux branches fruitières très ramifiées.
Dans le cas de jeunes arbres, la formation du houppier revêt une importance primordiale.
Dans le cas de jeunes arbres, la formation du houppier revêt une importance primordiale.

Taille en espalier

Pour tailler les fruitiers en espalier, il s'agit surtout de guider les rameaux latéraux et de raccourcir l'axe central en fonction de la situation. Ce dernier est taillé de telle sorte que l'oeil supérieur (bourgeon) soit orienté vers l'avant, loin du mur. On procède de la même manière pour les rameaux latéraux. Ensuite, ceux-ci sont attachés le plus possible à l'horizontale au support d'espalier.

Comment tailler des arbres fruitiers

Nos conseils d'experts :

  • Ne tailler qu'au printemps des arbres fruitiers tout juste plantés.
  • Il est préférable de tailler les arbres risquant de perdre leur sève comme le noyer, le bouleau ou l'érable à la fin de l'été.
  • La taille d'arbres est épineuse et nécessite des connaissances spécifiques conséquentes. Dans l'incertitude, il conviendrait de confier ce travail à des spécialistes.

Cours de taille d'arbres fruitiers :

Des cours de taille pour divers besoins sont proposés dans la plupart des cantons. Les services compétents ou les écoles d'agriculture fournissent des informations à ce propos. Vous trouverez des cours dans le canton de Berne sous www.inforama.ch

Partie 2 de 4

Partie 1 : Tailler correctement des plantes

Partie 2 : 5 conseils concernant le thème de la taille des arbres fruitiers

Partie 3 : Tailler correctement les arbustes à baies (avec vidéo)

Partie 5 : Rosiers : quand et comment les couper ?

Informations additionnelles

istockphoto, revue « Schweizer Garten » Imprimer l'article