Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Aménagement d'un jardin d'eau

Aménager un jardin d'eau est possible même si l'on ne dispose pas d'une très grande surface et demande relativement peu d'efforts. Vous y gagnerez toujours un surplus de vie ou de sérénité, voire les deux à la fois.

Un jardin ou une terrasse, même petits, profitent toujours agréablement d'un coin d'eau joliment mise en scène.
Un jardin ou une terrasse, même petits, profitent toujours agréablement d'un coin d'eau joliment mise en scène.

(msc) L'eau fascine, vivifie et calme l'esprit. Il y a les eaux bouillonnantes du torrent, l'eau qui murmure à la source, celle qui coule dans un long fleuve tranquille ou qui jaillit d'une fontaine ou d'une gargouille. L'eau peut être une invitation à se baigner dans un lac ou, tout simplement, à se reposer au bord d'un bassin orné de plantes aquatiques. Un jardin ou une terrasse, même petits, profitent toujours agréablement d'un coin d'eau joliment mise en scène.

De tels petits biotopes devraient recevoir du soleil environ six heures par jour et être mis en hivernage dans un endroit à l'abri du gel.
De tels petits biotopes devraient recevoir du soleil environ six heures par jour et être mis en hivernage dans un endroit à l'abri du gel.

Plans d'eau

Une eau inerte dans une petite mare, c'est déjà un espace de vie. Gros pots de terre, bassins de grès ou cuves en bois, agrémentés ou non de pierres : tous ces récipients peuvent abriter de jolis biotopes constitués de nénuphars nains, de jacinthes d'eau, ou encore de plantes de marécage telles la salicaire, la massette naine et l'aloès d'eau. De tels petits biotopes devraient recevoir du soleil environ six heures par jour et être mis en hivernage dans un endroit à l'abri du gel.

Les étangs miniatures ne conviennent pas aux poissons.
Les étangs miniatures ne conviennent pas aux poissons.

Il n'est pas nécessaire de changer l'eau. Il suffit donc de remplir le biotope à fur à mesure que l'eau s'évapore. L'eau du robinet ne devrait pas être chlorée ni trop calcaire. Ne pas utiliser de l'eau de pluie après une période de sécheresse importante. Afin d'éviter la formation d'algues, vous pouvez introduire des escargots d'eau ou installer un jeu d'eau avec pompe.

Si vous disposez d'un peu plus d'espace, vous pouvez envisager des solutions plus ou moins proches d'un étang naturel – même si ce n'est que pour la forme. Aménager, par exemple, un long canal étroit ou, pourquoi pas, un plan d'eau avec au fond une petite surface circulaire mystérieuse et chatoyante entre des plantes aquatiques où les eaux tranquilles créent en espace de détente qui invite à la méditation et au recueillement. Les matériaux, tels que pierre naturelle, pierre artificielle, métal, bois et matières synthétiques vous offrent une grande marge d'action.

L'eau qui coule

Mais au fond, l'eau appelle le mouvement. Jouir dans un jardin de la fascination particulière qu'exercent les cascades et les fontaines, c'est possible sans disposer d'un grand plan d'eau – même dans un jardin d'hiver. Avec une petite fontaine suspendue dans un coin, on peut jouir du clapotis de l'eau comme sur les pierres de tuf fréquemment utilisées pour obtenir cet effet.

Fontaines de artenGarten
Fontaines de artenGarten

De toute façon, les fontaines existent dans toutes les formes imaginables ; vous pouvez aussi envisager d'en réaliser une vous-même, l'eau étant mise en mouvement par une pompe et circulant en circuit fermé, avec ou sans réservoir. Dans des cours d'eau avec circuit à pompe, il suffit simplement de remplacer l'eau évaporée – voir ci-contre un exemple installé par l'entreprise artenGarten, à Ittigen.

Circuit à pompe de artenGarten
Circuit à pompe de artenGarten

L'eau en circuit fermé permet aussi de réaliser des cours d'eau, des cascades ou des parois ruisselantes. Tout est possible : un paysagiste peut réaliser un ruisseau qui coule dans un lit de pierre naturelle ou dans des canalisations synthétiques imitant la pierre. A l'image de ce jardin, également réalisé par artenGarten, les cours d'eau à pompe ne nécessitent qu'un remplacement occasionnel de l'eau évaporée.

Alternative : le pré humide

Enfin l'eau peut aussi être mise en scène lorsqu'elle est présente naturellement. Si vous avez un gazon toujours détrempé, au lieu de le drainer, vous pouvez envisager d'y acclimater des plantes autochtones qui croissent dans les prés humides. Vous profiterez ainsi d'un petit coin de nature sauvage qui n'aura pas son pareil dans le voisinage.

Coûts

L'étendue des prix est aussi grande que la diversité des formes proposées dans les commerces. Vous trouvez des petits biotopes ou des bains d'oiseaux à partir de 100 fr., s'y ajoute encore une fois 100 fr. pour une plantation variée avec des nénuphars. Les cours d'eau en matière plastique sont disponibles dès 400 francs. Mais si vous en faites installer un, vous débourserez rapidement plusieurs milliers de francs.

infomaison et artenGarten Imprimer l'article