Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Planter une haie : mode d'emploi

La manière de planter des haies diffère selon les plantes choisies. Découvrez quand et comment planter correctement une haie.

Tendre une ficelle afin que la haie pousse bien droit dans son rang.
Tendre une ficelle afin que la haie pousse bien droit dans son rang.

(sku) Le printemps et l'automne sont les moments les plus propices pour planter des haies. Avant de commencer, il faut prévoir suffisamment d'espace par rapport au terrain du voisin et parler éventuellement de son projet avec lui ou avec les autorités compétentes. Il faut aussi veiller à ce que les haies ne gênent pas trop la vue à la sortie de votre propriété par exemple.

Planter une haie correctement 

  • Dans un premier temps, il est important de préparer le sol. Celui-ci doit être ameubli sur une profondeur de deux fois la taille de la tête de la bêche et environ 50 cm de largeur. Tendre une ficelle afin que la haie pousse bien droit dans son rang. 

  • Creuser un trou dans la couche de terre arable et décompacter le sous-sol, à savoir la couche qui se trouve juste en dessous. Le diamètre du trou doit mesurer environ le double de celui de la motte. Déposer la terre extraite à l'autre bout de la haie prévue.

  • La première plante ne doit pas être plantée trop profondément. Creuser le trou pour la plante suivante et, avec la terre ainsi extraite, remplir le trou tout autour de la motte de la première plante.

  • Planter les arbustes à la même profondeur que celle à laquelle ils se trouvaient avant d'être repiqués. Bien étaler les racines au moment de remplir le trou.

  • Arroser abondamment et ajouter éventuellement du compost mûr ou un peu d'engrais longue durée.

  • Si nécessaire, tuteurer les plantes à l'aide de piquets en bois reliés par un fil.

Quel espacement ?

Il n'est pas facile de répondre à cette question, car cela dépend de plusieurs facteurs, tels que la taille des plantes et les attentes des propriétaires du jardin. Par exemple, au bout de combien de temps souhaitent-ils que la haie constitue une protection visuelle ? Selon la variété des arbustes, dans le cas d'une haie basse (hauteur maximale de 45 centimètres), un espacement de 15 à 30 centimètres doit être respecté. Les plantes constituant une haie de taille moyenne (hauteur maximale de 60 centimètres) doivent quant à elles être plantées à une distance de 30 à 45 centimètres les unes des autres. Enfin, les plantes formant une haie haute doivent être espacées de 45 à 60 centimètres.

Planter une haie en pot

Les haies peuvent également être plantées dans des pots, des bacs ou d'autres contenants. Ce qui importe ici, c'est le volume de terre: moins il y en a, moins les plantes poussent. Comme il est essentiel de bien arroser les plantes et de leur apporter suffisamment de nutriments, les pots et bacs de grande contenance sont les mieux adaptés.

Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article