Bacs à fleurs tout en senteurs

Un toit en terrasse au grand air – avec des herbes aromatiques et des arbrisseaux – est non seulement un jardin d'agrément moderne mais aussi un espace de détente. Parmi les graciles arbrisseaux et les plantes grimpantes, de fines merveilles florales s'y sentent parfaitement à l'aise. Dans de grands bacs, elles évoluent harmonieusement.

Dans un jardin sur le toit, les plantes en bacs sont exposées à de très grandes variations de température et d'humidité.
Dans un jardin sur le toit, les plantes en bacs sont exposées à de très grandes variations de température et d'humidité.

« Nous avons déménagé notre jardin sur le toit en terrasse », explique Christian Wissler, mathématicien à Jona. Celui qui, en l'occurrence, pense uniquement à quelques caissons avec des fleurs estivales, des herbettes et des arbustes se trompe. Le jardin sur le toit de Christian et Domenica Wissler est un jardin d'arômes et d'oignons. Ici, on se détend parmi des arbustes fleuris à hauteur humaine et l'on s'installe confortablement à l'ombre d'une pergola. En s'établissant dans son attique, la famille ne voulait pas se priver d'un jardin. C'est pourquoi un jardin sur la terrasse a été planifié soigneusement et en détail. Avec de gros bacs dotés de plantes foisonnantes, on a voulu éviter une forme de jardinage en petits pots. Un arrosage automatique se charge de l'entretien quotidien.

L'union fait la force

Ce jardin en terrasse est un projet collectif : la conception des bacs a été confiée au bureau d'architectes Bachmann Wassmann Planer AG à Bubikon. Les récipients en bois intemporels sont le fruit d'un travail en commun impliquant un constructeur métallique, un menuisier et le jardinier Daniel Fawer. La taille des différents bacs va de 1,50 - 2 mètres à 1 - 4,50 mètres pour une hauteur de 80 cm. L'intérieur des bacs est revêtu de plaques de fibres de ciment non soudées et l'enveloppe extérieure est en lattes de pin douglas maintenues par un cadre d'acier. La construction effectuée sur mesure permet l'intégration d'un arrosage goutte-à-goutte automatique, ce qui, sur un jardin en terrasse, s'avère judicieux, voire quasiment indispensable. Car ici, en hauteur, les plantes en bacs sont soumises à de grandes variations de température et d'humidité. Soit on passe alors tout son temps à arroser, soit on devra dans ce cas régulièrement remplacer certaines plantes. Chaque bac dispose donc d'un réservoir d'eau Lecca, c.-à-d. d'une couche de drainage et d'un paillet textile. Les bacs sont en outre remplis de terre spéciale pour jardins en terrasse. Les matériaux des bacs ainsi qu'environ 6'500 kg de terre et 250 kg de pierre ont été transportés sur la terrasse au moyen d'une grue et assemblés sur place.

Extension de l'espace habitable

Pour les Wissler, la terrasse contribue grandement à l'amélioration de la qualité de vie. Elle permet de profiter d'une vue qui s'étend jusqu'à l'horizon, ce qui constitue un facteur important pour les passionnés de randonnées et amoureux de la nature. Depuis le salon, séparé de la terrasse par une baie vitrée, le couple jouit également d'un panorama impressionnant qui, contrairement à une vue sur le jardin depuis un rez-de-chaussée, n'est pas masqué par des bâtiments avoisinants.

Grande variété de plantes

Daniel Fawer, de Fawer pépinières à Egg, s'est chargé de la planification des différentes plantations. Il a relevé avec plaisir le défi de créer un jardin d'herbages et d'arbustes le plus proche possible de la nature. Une pergola et un ensemble de tables côtoient des herbes aromatiques et des spécialités comme l'hysope, le petit calament, le genêt de Lydie et la sauge rampante (S. nevadensis). Telle une rocaille naturelle comme on en rencontre dans les régions alpines, un genre de plantation différent peut être créé. Ici fleurissent des cyclamens blancs (Cyclamen europaeum « Albus ») entre la violette odorante et l'anémone hépatique (Hepatica nobilis), bien avant que les phlox rampants (Phlox stolonifera), lavandes « Hidcote Blue », becs de cigogne et asters alpins ne recouvrent le sol entre les joubarbes et muehlenbeckias. Entre les petits arbustes (germandrées, genêts, véroniques arbustives), dans les bacs le long de la pergola, les narcisses, les tulipes botaniques et les hyacinthes en grappes stimulent au printemps, alors que deux clématites (Clematis orientalis, C. romantika) à périodes de floraison différentes entourent en été les murs latéraux recouverts de treillis. Un rosier grimpant à grandes fleurs (« New Dawn ») aurait dû recouvrir la pergola mais en raison du manque de place pour les racines, le rosier n'a donné que des pousses de deux mètres au lieu des huit mètres escomptés. Plutôt que d'herboriser le toit de la pergola, on a installé une bâche mobile et aérée qui, par temps chaud, assure une température agréable et peut se démonter sans peine. Un bac à ombrage, avec des plantes structurées (fougère, lamier tacheté, genêt nain pourpre, lin, stipe à voile de mariée) qui impressionnent surtout par leurs feuilles et leurs formes, vient compléter la diversité botanique.

En osmose avec la nature

Un jardin sur le toit est une sphère privée protégée – ici, on peut se détendre, rêvasser ou tout simplement profiter de la nature. Domenica et Christian Wissler ont plaisir à chaque nouvelle expérience que leur procure l'entretien des plantes. La famille s'instruit dans son propre environnement et l'intérêt grandit en même temps que la nature. Les petits-enfants apprécient eux aussi le jardin. Pas étonnant, puisque Christian Wissler a intentionnellement aménagé un espace protégé pour les papillons à queue d'aronde. Pour cela, il garde l'aneth et le fenouil sauvage jusqu'à ce qu'ils se fanent et veille à combler les espaces vides par des plantes nourricières pour les papillons – une petite contribution à la protection de la nature. Entre-temps, de nombreux papillons petites tortues et queues d'aronde ont adopté le jardin comme lieu de gestation et, plus tard, comme rampe d'envol riche en nectar et en fleurs.

Informations additionnelles

revue « Schweizer Garten » (Ruth Meyer) Imprimer l'article