Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Combattre naturellement les mauvaises herbes : 5 conseils

Personne ne désire de mauvaises herbes dans son jardin. Celui qui les tient en échec suffisamment tôt dispose d'un réel avantage. Dans ce cas, pas besoin de recourir aux substances chimiques. Avec nos 5 conseils, vous lutterez plus rapidement et plus facilement contre les mauvaises herbes.

Sarcler régulièrement les mauvaises herbes lorsqu’elles sont encore au stade juvénile. Elles ne doivent en aucun cas se développer suffisamment pour être en mesure de fleurir et de former des graines.
Sarcler régulièrement les mauvaises herbes lorsqu'elles sont encore au stade juvénile. Elles ne doivent en aucun cas se développer suffisamment pour être en mesure de fleurir et de former des graines.

(sku) Les mauvaises herbes ne reculent devant presque aucun potager ni aucune plate-bande. Le mouron des oiseaux, avec ses petites fleurs blanches, est par exemple particulièrement répandu. Il croît si rapidement que plusieurs générations se suivent en l'espace d'une seule année. Il se propage même en hiver, lorsque les températures avoisinent les zéro degré.

Le galinsoge originaire d'Amérique du Sud est lui aussi très fréquent. Egalement nommé piquant blanc, il forme des fleurons jaunes avec une bordure blanche. Prenant racine de manière très lâche, il se laisse facilement arracher du sol. Le galinsoge peut aussi produire plusieurs générations en l'espace d'une année.

La dent-de-lion est difficile à extraire de son substrat en raison de ses fortes racines pivotantes. Elle forme rapidement des graines, transportées au loin par le vent. La plupart des mauvaises herbes sont de ferventes productrices de graines. Un simple mouron des oiseaux par exemple peut produire jusqu'à 15 000 graines. Bien que seule une modeste fraction de celles-ci germe en terre, un gros travail nous attend néanmoins. Il est en effet important de combattre les mauvaises herbes le plus tôt possible.

5 conseils pour lutter plus facilement contre les mauvaises herbes:

  1. Sarcler régulièrement les mauvaises herbes lorsqu’elles sont encore au stade juvénile. Elles ne doivent en aucun cas se développer suffisamment pour être en mesure de fleurir et de former des graines.

  2. Sillonner superficiellement le sol à l’aide d’un ratissoire. Les racines des mauvaises herbes sont ainsi sectionnées.

  3. Effectuer le travail lors d’une journée ensoleillée ; les mauvaises herbes s’assèchent sur place en peu de temps.

  4.  Ne pas éliminer les mauvaises herbes à racines pivotantes telles que la dent-de-lion, l’ortie ou le chardon des champs uniquement superficiellement, mais les déterrer avec l’ensemble des racines.

  5. Une couche de paillis avec du gazon séché, des feuilles mortes ou de la paille limite significativement la croissance des mauvaises herbes dans le jardin.

Informations additionnelles

iStockphoto Imprimer l'article