Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Entretien du compost au fil des mois

Un bon compost est le fruit de soins ciblés. L'idéal est de le brasser deux fois durant l'année. On peut constituer un compost tout au long de l'année.

Pendant la phase de maturation, la matière excrétée par les vers de compostage se présente sous la forme de granulés structurés à l'apparence de grumeaux. Ces granulés forment la base d'un terreau vivant et sain.
Pendant la phase de maturation, la matière excrétée par les vers de compostage se présente sous la forme de granulés structurés à l'apparence de grumeaux. Ces granulés forment la base d'un terreau vivant et sain.

(sku) Un compost peut être constitué à n'importe quelle saison. Que le compostage se fasse en andain ou que l'on remplisse un bac à compost, l'opération doit au départ toujours se faire à même le sol. Une couche de fond constituée de branchages ou de broyat assure une bonne aération, empêche une humidité stagnante et soutient le processus de dégradation. Ce processus est constitué de plusieurs phases : décomposition, dégradation, formation et maturation.

Phases de dégradation

Lors des premiers jours de la phase de dégradation se forme, dans les déchets verts, une multitude de champignons et de bactéries aérobies. L'activité de ces microorganismes a pour effet de faire très vite monter la température du compost. Dès que ces hôtes du compost ne trouvent plus rien à recycler, ils dépérissent et leur activité ralentit. La température baisse et d'autres hôtes prennent la relève pour poursuivre le travail.

Durant la phase de dégradation, ce sont les champignons qui colonisent le compost et qui se chargent de décomposer les matières plus difficilement dégradables. Durant la phase de formation, ce sont les nématodes, cloportes, collemboles et mille-pattes qui prennent le relais. En ingérant et en excrétant la matière, ils procèdent à son déchiquetage et à son mélange. C'est à ce stade que se forme le compost frais.

Pendant la phase de maturation, la matière excrétée par les vers de compostage se présente sous la forme de granulés structurés à l'apparence de grumeaux. Ces granulés forment la base d'un terreau vivant et sain. Après les vers de compostage, les lombrics sont les derniers à coloniser la matière et ils poursuivent le décompactage.

Brassage du compost

Après trois ou quatre mois, on vérifie l'état de dégradation. Si le mélange de compost est suffisamment terreux et humide, on peut le laisser mûrir deux à trois mois de plus. Si le compost est trop mouillé ou sec, il faut procéder à son brassage et le retasser. Le fait de le retourner à la pelle ou de le brasser deux ou trois fois par année favorise dans tous les cas la transformation. Le moment idéal pour retourner le compost, c'est quand la matière s'est bien tassée.

Tamiser le compost

Après un an environ, ou plus tôt selon l'état de dégradation, on tamise la terre de compost en la projetant à la pelle contre un grillage. Il est important d'enlever les débris de plante non dégradés car la poursuite de leur dégradation priverait la terre de l'azote dont les plantes ont besoin pour leur croissance. Les matières ne passant pas au travers du grillage peuvent servir de matière d'aération pour de nouveaux déchets verts frais à composter.

Test de maturation du compost 

En fonction de son état de dégradation, le compost a atteint sa maturation après 12 mois et est prêt à être utilisé. Un bon compost est prêt à l'utilisation dès qu'il est suffisamment dégradé et qu'il présente une structure grumeleuse. Le degré de maturité peut être établi par le « test du cresson ». Cette technique consiste à prélever de la matière issue du milieu du tas de compost et d'y semer des graines de cresson. Si le cresson germe dans les trois à quatre jours, le compost est prêt pour son utilisation dans le jardin.

Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article