Protection biologique des plantes au moyen de purins

Les purins favorisent la croissance et ont un effet vitalisant. Voici quelques recettes de purins et leurs propriétés !

Avant l'emploi, le purin doit en principe être dilué avec de l'eau.
Avant l'emploi, le purin doit en principe être dilué avec de l'eau.

(sku) Les purins et brouets d'aspersion élaborés selon une recette sont des moyens biologiques de traitement des plantes. Ils ont des effets multiples et peuvent aussi servir lors d'infections aiguës. Ces purins élaborés avec des parties de plantes hachées et de l'eau sont bon marché et absolument biodégradables.

Diverses plantes sont utilisées pour faire des purins et des brouets d'aspersion. Selon la situation, les différents purins dilués peuvent être mélangés et appliqués ensemble. De ce fait, leur action est renforcée et des effets divers peuvent être obtenus. Il est important que les parties de plantes utilisées pour les purins soient cueillies avant leur floraison car elles contiennent alors le maximum de leur substance.

Plusieurs plantes poussant à profusion conviennent pour l'élaboration de purins et de brouets. On leur attribue des propriétés diverses :

  • Aide à la croissance : orties, consoude, fenouil, langue de bœuf, pousses de tomates, choux.
  • Contre les maladies : prêle des champs, feuilles de bouleau, fougère mâle, fougère aigle, oignon, poireau, ail.
  • Contre les parasite : feuilles de chêne, rhubarbe, tanaisie, sureau, livèche, vermouth.

Elaborer soi-même des purins

Le purin peut être élaboré dans des récipients en plastique, en bois ou en argile. Pour un petit jardin familial, un récipient d'une contenance de 10 l suffit. Les récipients métalliques ne conviennent pas  en raison de la rouille qui altèrerait le purin.

Les récipients de purin doivent être exposés au soleil, la chaleur accélérant la fermentation. Quant à l'emplacement du récipient de purin, il convient de veiller à ce que les voisins ne soient pas incommodés par l'odeur. La pierre pulvérisée ou la valériane peuvent atténuer les odeurs désagréables. Les fûts sont à recouvrir d'une grille. En récipient fermé, le manque d'air provoque l'arrêt de la fermentation.

L'eau de pluie est meilleure que l'eau de conduites 

Les parties de plantes sont hachées et placées dans un récipient. En hachant les plantes, on broie leurs cellules et leur jus peut donc mieux s'écouler. Le mélange peut ainsi se brasser plus facilement. La quantité de plantes dépend de leur genre. On verse alors de l'eau jusqu'à ce que les plantes soient entièrement couvertes. L'eau de pluie stagnante convient mieux que l'eau de conduites. Le récipient ne doit pas être complètement rempli car la fermentation engendre la formation d'une mousse.

Le processus de fermentation commence après 2 à 3 jours déjà. Le contenu doit alors être brassé chaque jour afin de laisser pénétrer suffisamment d'oxygène dans le purin. Selon la situation climatique, le purin est prêt à l'emploi après 3 semaines. Le purin est utilisable dès que la mousse a disparu et que les particules de plantes sont retombées au fond du récipient.

Asperger ou arroser les plantes

Avant l'emploi, le purin doit en principe être dilué avec de l'eau. Selon la recette, on mélange une part de brouet avec de nouvelles parts d'eau (proportion 1:10).

Les purins contre les maladies et les parasites sont à asperger sur les feuilles des plantes. Pour l'accélération de la croissance et l'engraissement, les purins sont à verser en terre, de préférence par temps nuageux, tôt le matin ou dans la soirée. Il convient d'éviter de verser le purin sur les feuilles car celles-ci pourraient en subir des brûlures. Le sol doit être humide et si nécessaire, arroser préalablement, car les racines des plantes pourraient également subir des brûlures. Si le purin n'est pas entièrement utilisé, le reste peut être conservé dans un récipient adéquat.

Recettes pour purins et brouets d'aspersion :

Plante                       

Recette

Emploi

Effet

Prêle des champs

1 kg de plante fraîche ou

150 g de plante séchée, 10 l d'eau

Diluer 1:10, et asperger sur les plantes et sur le sol

Riche en silice, contre les mycoses, avant tout à titre préventif

Consoude

1 kg de plante fraîche ou

150 g de plante séchée, 10 l d'eau

Diluer 1:10, et verser sur le sol

Favorise la croissance des plantes

Orties
(grandes et petites)

2 kg de plante fraîche ou

200 - 500 g de plante séchée, 10 l d'eau

Diluer 1:10, et verser sur le sol
Diluer 1:50 à asperger les plantes

Comme engrais et pour activer les microorganismes du sol,
éloigner les insectes et fortifier

Ail

500 g de boules hachées
10 l d’eau

Asperger, non dilué, sur les plantes

Contre l'acarien de la fraise et les mycoses

Chou

3 kg de feuilles fraîches
10 l d'eau

Verser, non dilué, sur le sol

Engrais, fortifiant

Tanaisie

300 g de plante fraîche ou

30 g de plante séchée
10 l d'eau

En hiver, non dilué, en été, diluer jusqu'à 1:3 et asperger les plantes

Contre les acariens, le mildiou, la rouille

 

Rhubarbe

1 kg de feuilles fraîches
10 l d'eau

Asperger, non dilué, sur les plantes

Contre les pucerons

Sureau noir

1 kg de feuilles fraîches
10 l d'eau

Verser, non dilué, sur le sol

Contre les campagnols

Vermouth

300 g de plante fraîche ou

30 g de plante séchée
10 l d'eau

Non dilués ou dilués jusqu'à 1:3 pour asperger les plantes

Contre les poux, les fourmis, les chenilles, carpocapse de pommes, acarien des mûres

Fougère mâle, fougère aigle

1 kg de plante fraîche ou 100 g de plante séchée
10 l d'eau

Diluer 1:10 asperger les légumes et les arbres    

Contre les poux

Oignons

75 - 100 g de pelures
10 l d'eau

Asperger non dilué

Contre la mouche de la carotte

Informations additionnelles

ImagePoint (Theo Kust) Imprimer l'article