Hivernage : comment protéger les plantes contre le froid

Pour beaucoup de plantes, l’hiver est trop froid. Il faut les protéger des premières gelées.

Avant d'acheter une plante, il est préférable de s'informer sur les soins dont elle a besoin en hiver.
Avant d'acheter une plante, il est préférable de s'informer sur les soins dont elle a besoin en hiver.

(mb) Avant d’acheter une plante, il est préférable de s’informer sur les soins dont elle a besoin en hiver. S’il s’agit d’une plante méridionale, elle aura du mal à résister au froid et au gel. L’acheteur doit s’assurer qu’il dispose d’un emplacement estival mais aussi hivernal. Ce local doit offrir suffisamment de place, car toute plante saine grandit d’année en année.

L'hivernage des plantes en bacs

  • Les plantes en bacs et les jardinières doivent retrouver leurs quartiers d'hiver avant les premières gelées.

  • La température du local devrait être comprise entre 3 et 7 °C (au maximum 11 °C). Les locaux d’hivernage les plus appropriés sont des locaux clairs, mais frais. Des garages sombres et des caves sont moins appropriés. Il est important que les locaux soient non gélifs.

  • La lumière et l’eau sont d’importance vitale pour les plantes en bacs, même pendant les mois d’hiver.

  • Le principe d’arrosage en hiver : avec parcimonie et seulement lorsque la motte est sèche.

  • En hiver, les plantes nécessitent aussi des soins. Il est indispensable de contrôler régulièrement qu'elles ne soient pas la proie de maladies et de ravageurs.

  • Vers la mi-mai, on peut installer les plantes dans leur emplacement d’été. Toutefois, il faut prendre quelques précautions pour qu'elles aient le temps de s’acclimater dehors. Au début, on protège les plantes du soleil en les couvrant d'un tissu ou on choisit un emplacement exposé aux doux rayons du soleil matinal.

L'hivernage des plantes en bacs résistantes à l'hiver

  • Placer les plantes en pots qui restent dehors en hiver sur des petites planches. Ces dernières protègent le pot des tensions occasionnées par la neige gelée.
  • Choisir un pot dont le matériau résiste au gel. Autrement, le pot risque d’éclater.
  • En hiver, les plantes doivent être suffisamment à l’abri de la bise. Les placer, si possible, près d’une façade.
  • Les plantes aussi aiment s’habiller : un manteau de voile d'hivernage les protège du froid, du gel et du soleil hivernal. Selon le type de plantes, le voile en non-tissé peut envelopper le pot ou la plante entière. Le mieux est de se renseigner dans un magasin spécialisé sur les besoins propres à chaque espèce.
  • Les rosiers sur tiges ont besoin d’un voile d'hivernage qui protège la couronne, la tige et le pot du froid.
  • Lorsque la plante n’est pas directement exposée à la pluie, il faut régulièrement l’arroser un peu, mais seulement les jours pas trop froids pour que l’eau ne gèle pas.

L’hivernage de plantes qui sont plantées en pleine terre dans le jardin, ne pose en général pas de problème. Elles ont moins besoin d’être protégées que les plantes en bacs. Pendant la saison froide, on protège les plantations particulièrement fragiles ou moins résistantes au gel comme les rosiers en les recouvrant de branches de sapin. À la mi-mars, on libère les plantes de ce fardeau de protection.

Un bon conseil : l'hivernage chez le jardinier

Vos plantes en pots peuvent également passer l’hiver chez le jardinier. De nombreuses entreprises proposent ce service. Les plantes profitent de conditions optimales dans ces quartiers d’hiver. Les prix varient en fonction de la grandeur du pot ou du bac.

Informations additionnelles

Brigitta Knecht et infomaison Imprimer l'article