Protéger les plantes méditerranéennes en hiver

Les végétaux méditerranéens tels que les oliviers et les arbres à agrumes ou citrus aiment la lumière et la chaleur à profusion, de préférence durant toute l'année. Comment s'y prendre alors pour que ces plantes des contrées du sud puissent passer l'hiver sous nos latitudes ?

Les végétaux méditerranéens tels que les oliviers et les arbres à agrumes ou citrus aiment la lumière et la chaleur à profusion, de préférence durant toute l‘année.
Les végétaux méditerranéens tels que les oliviers et les arbres à agrumes ou citrus aiment la lumière et la chaleur à profusion, de préférence durant toute l'année.

Les citrus aux branches chargées d'agrumes, cultivés dans des bacs ou à des emplacements exposés au soleil à proximité de nos demeures, cela fait bien longtemps déjà qu'ils font partie de notre paysage. Ils passent l'été sur le balcon ou la terrasse. Durant la saison froide toutefois, ils sont mis à l'abri dans des serres ou vérandas spécialement aménagées à cet effet. C'est du moins ce qui se faisait dans les grands jardins de palais européens – ces arbres fruitiers étaient supposés évoquer l'été et répandre ainsi la bonne humeur auprès de leurs propriétaires de la noblesse. Les orangeries étaient en plus chauffées lorsque les températures chutaient trop et les plantes grimpantes des pergolas étaient protégées du froid par des bâches en plastique isolantes.

Chez nous, les citrus ont besoin de douze mois pour arriver à maturité.
Chez nous, les citrus ont besoin de douze mois pour arriver à maturité.

Une croissance qui dépend de la température

Lorsqu'elles croissent dans leur aire d'origine, à savoir à l'abri du vent, sous des températures clémentes en hiver et exposées à de l'air marin humide, la plupart des plantes méditerranéennes connaissent plusieurs cycles de croissance au fil de l'année. Chez nous par contre, les citrus ont besoin de douze mois pour arriver à maturité. Comme ces plantes s'autofécondent, il arrive qu'elles fleurissent tout en portant des fruits, des plus minuscules aux fruits mûrs. Mais lorsque les températures tombent sous la barre de 13 °C, les arbres à agrumes se mettent au repos. Ils ne fleurissent plus et les fruits en gestation peuvent dépérir et tomber pourris à terre. Cette mise au repos peut entraîner jusqu'à la perte des feuilles pour protéger l'arbre de l'évaporation inutile de son eau. La plupart des arbres à agrumes nécessitent de ce fait d'être à l'abri du gel durant toute l'année, dans un emplacement chaud et bénéficiant d'un maximum de clarté. Un endroit mi-ombragé sur un balcon orienté sud peut certes faire l'affaire durant les six mois de la belle saison, mais où donc exposer l'arbre en hiver ?

Le jardin d’hiver orienté sud, baigné de lumière et chauffé à 15 °C durant l’hiver réunit les conditions pour en faire une orangerie parfaite.
Le jardin d'hiver orienté sud, baigné de lumière et chauffé à 15 °C durant l'hiver réunit les conditions pour en faire une orangerie parfaite.

Clair et chaud

Le jardin d'hiver orienté sud, baigné de lumière et chauffé à 15 °C durant l'hiver réunit les conditions pour en faire une orangerie parfaite. À défaut d'un aménagement de ce type, il faut improviser. C'est ainsi qu'une cave exposée à la lumière du jour, légèrement chauffée et équipée d'une lampe fluorescente (12 h / 36 W) fait également l'affaire pour autant que l'on sache réduire les arrosages en conséquence. Il suffit en l'occurrence d'arroser une à deux fois par mois avec une eau à faible teneur en calcaire. Rien n'empêche d'ailleurs de laisser les arbres à agrumes passer l'hiver dans l'appartement. Les mêmes principes s'appliquent alors : de la lumière du jour en profusion et une température maximale entre 18 et 20 °C. Les oliviers sont bien moins exigeants quant à la constance de la température ; s'ils sont endurcis, ils arrivent même à supporter le gel.

Mettre les arbres à l'abri à temps

Les palmeraies mobiles en plastique que l'on installe directement dans le jardin sont utiles pour faire passer l'hiver aux oliviers. Elles ne conviennent toutefois pas pour les citrus, car les températures extérieures varient trop selon les caprices de la météo. Lorsque le jardin d'hiver n'est pas chauffé et que les journées et les nuits sont froides, les arbres à agrumes ont besoin d'une protection supplémentaire : il convient de les envelopper dans une couverture de fibres de noix de coco ou de paille afin de contrer les fluctuations de températures, dangereuses lorsqu'elles sont trop fortes. D'ailleurs, le moment opportun pour mettre les agrumes à l'abri peut avoir des conséquences décisives, car si par exemple ils restent trop longtemps dehors en automne, il peut arriver qu'ils perdent leurs feuilles et que la terre soit trop trempée.

Terre fraîche

Le printemps est annonciateur de beaucoup de soins. Pour les exemplaires ayant pris de l'âge, il importe de rafraîchir la terre. Cela consiste à remplacer la couche supérieure de la terre par un substrat frais et aéré. Les jeunes plants seront, au besoin, transplantés dans un plus grand bac avec, au fond, des billes d'argile expansée ou des tessons d'argile pour un bon drainage. C'est également le moment de tailler les arbres à agrumes en raccourcissant les pousses de l'année précédente. Il convient aussi d'éliminer les pousses qui se croisent où qui envahissent l'arbre au milieu de la frondaison ou à la base du tronc. Si les fruits et les feuilles de l'arbre deviennent maladifs, s'abîment ou pourrissent, il convient de les couper au fur et à mesure. Autrement, ils constituent une pâture idéale aux nuisibles et agents pathogènes.

Feuilles jaunies

Au lieu d'être vertes et brillantes, les feuilles des citrus sont souvent vert clair ou jaunes avec des veines sombres, indice typique d'une carence en magnésium ou en fer. Le commerce spécialisé propose des produits qui permettent d'y remédier. Les oliviers, par contre, ne nécessitent que peu de taille. Quant aux oliviers en boule, la taille printanière consistera à leur faire retrouver une belle géométrie. Tous les deux ou trois ans, on procèdera à un rabattage pour stimuler la ramification des exemplaires qui ont pris de l'âge.

Protection solaire

À partir de la mi-mai ou après les Saints de glace, les plantes méditerranéennes peuvent être ressorties. Il convient de prendre quelques précautions pour les habituer à nouveau à la lumière et aux températures extérieures. Après la grisaille hivernale, les arbustes ne supportent pas encore une exposition en plein soleil et il faut donc les acclimater progressivement. Au début, il suffit de les placer dans un endroit mi-ombragé et à l'abri du vent. Et comme ces plantes sensibles des contrées du sud n'ont pas l'habitude des nuits encore froides, il faut anticiper et les pousser contre le mur de la maison pour les protéger.

Conseils pour l'hivernage

Pour les arbres à agrumes, il faut prévoir une température d'hivernage d'au moins 5 °C, l'idéal étant de 15 °C. Selon le degré de sophistication et l'espèce, les racines ont besoin de 10 voire 15 °C pour être en mesure d'assimiler l'eau. Du printemps à l'été, il convient de leur apporter de l'engrais pour agrumes. Quant aux oliviers, il faut les fertiliser par plusieurs petits apports en automne. C'est ainsi que la potasse favorise la lignification des jeunes pousses, ce qui accroît d'autant la rusticité des oliviers au froid. Pour un hivernage à l'extérieur, il faut protéger les racines par du paillis en surface et envelopper le tronc avec des nattes de jute, de fibres de coco ou de paille. À l'intérieur, la température d'hivernage se situe entre 10 à 15 °C. Dans la mesure où ils en ont vraiment besoin, on peut limiter au printemps la taille des oliviers. Pour faire passer l'hiver aux arbres à agrumes et aux oliviers, on doit choisir un emplacement très clair, le jardin d'hiver par exemple, la cage d'escalier exposée à la lumière du jour, ou une cave. Plus l'endroit choisi est chaud, plus il devrait être clair et bien aéré. Éviter l'humidité stagnante et arroser peu.

Informations additionnelles

Revue «Schweizer Garten» (Livia Hofer, Ruth Schläppi) Imprimer l'article