Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Moyens naturels pour lutter contre les limaces : 10 conseils efficaces

Au jardin, les limaces sont des hôtes indésirables. Nous vous donnons les dix meilleurs conseils pour juguler ce fléau de manière naturelle.

Lorsqu’on renonce à recourir à des produits toxiques dans son jardin, on peut combattre les limaces avec des moyens naturels.
Lorsqu’on renonce à recourir à des produits toxiques dans son jardin, on peut combattre les limaces avec des moyens naturels.

(sku) C'est surtout par périodes de pluies que les limaces peuvent causer des dommages considérables dans le jardin. On y rencontre avant tout la très répandue limace espagnole (arion vulgaris) qui fait partie des mollusques sans coquille. En l'occurrence, il faut tenir compte du fait que tous les gastéropodes ne sont pas nuisibles. L'escargot de Bourgogne, espèce protégée, et la rare limace léopard, par exemple, se nourrissent essentiellement de parties de plantes mortes. Si l'on veut renoncer à recourir à des produits toxiques dans son jardin, on peut suivre les conseils suivants pour combattre les limaces :

  1. Plantes aromatiques : des plantes aromatiques comme la sarriette,  la sauge et le thym se sont avérées efficaces pour lutter contre les limaces. A cet effet, on sème ces plantes autour des plates-bandes sur une largeur d'environ dix centimètres. Les limaces sont alors dissuadées par l'odeur de ces plantes aromatiques. L'efficacité est encore accrue lorsque ces plantes sont semées en polyculture entre les rangées de légumes. La lavande est également très dissuasive.

  2. Aérer la terre : en automne, lorsque les plates-bandes du jardin et les parterres de fleurs ont été débarrassés, il est recommandé de n'aérer le sol que superficiellement plutôt que de labourer en profondeur. Ceci limitera la prolifération de limaces. Lorsque les plates-bandes ne sont pas bêchées trop profondément, les limaces ne peuvent pas s’enfouir dans le sol. Par basses températures en surface elles gèleront, de même que leurs œufs.

  3. Détruire les pontes des limaces : la grosse limace qui peut être de couleur rouge, brun-rouge, brune jusqu'à noire, pond ses œufs de septembre à mi-mai dans le sol ou dans le compost. Lors du bêchage des plates-bandes de légumes ou de l'empilage du compost, il est important de prendre bien garde aux pontes des limaces. En prévenant, on empêche l'arrivée massive de ces hôtes indésirables.

  4. Graines biologiques pour limaces : une autre possibilité consiste en la mise en place de graines biologiques pour limaces. Des barrages à limaces ou des clôtures en plastic protègent également. On trouve les articles y relatifs dans le commerce spécialisé.

  5. Bandes protectrices : l'aménagement de « bandes protectrices » en gravillons, sciure, calcaire d'algues, balle d'orge ou laine de bois. Ce genre de bandes fait barrage aux limaces.

  6. Planches de bois : lorsque de vieilles planches de bois sont disposées dans le jardin, les limaces s'y abritent durant la journée où elles peuvent facilement être rassemblées et éliminées.

  7. Tagettes : les limaces affectionnent particulièrement les tagettes qui peuvent servir d'appâts pour les maintenir à l'écart des autres cultures.

  8. Recueillir : à la tombée de la nuit, les limaces sortent de leurs cachettes et peuvent alors être recueillies.

  9. Arrosage : verser la ration d'eau pour le jardin durant la matinée. L'arrosage du soir attire les limaces.

  10. Combiner les mesures défensives : Lorsqu'il y a beaucoup d'escargots, il est souvent judicieux d'appliquer diverses mesures combinées.

Attention : certaines personnes découpent les limaces avec des ciseaux. Ceci est à déconseiller car les limaces sont des cannibales et sont alors attirées par leurs congénères morts.

10 astuces pour lutter contre les limaces

Favoriser les animaux utiles

Une autre mesure pour combattre les limaces consiste à favoriser les animaux utiles. L'orvet, par exemple, aide à endiguer les limaces. En l'occurrence, il ne s'agit pas d'un serpent mais d'un lézard dont les pattes ne se sont pas développées. Dans le jardin, il dévore les détestables limaces. Des murs en pierre naturelle avec des intersections ouvertes ainsi que des pierres entassées sont un refuge idéal pour les orvets et les lézards.

Le hérisson se nourrit, entre autres, aussi de limaces. Des tas de branchages et de feuilles lui serviront d'abri pour hiberner. Il se sent aussi à l'aise sous une haie ou des arbustes indigènes.

Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article