Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Tailler correctement des plantes

Tailler, c'est soigner. La taille d'un végétal stimule sa croissance et forme sa silhouette.

En taillant proprement au bon endroit, on s'épargne bien du travail.
En taillant proprement au bon endroit, on s'épargne bien du travail.

(mb) Avis aux amateurs de jardinage ! Avant de prendre un sécateur et de se mettre à tailler des plantes, il vaut mieux posséder des rudiments de botanique. Une taille non professionnelle, exécutée au mauvais moment, peut avoir des conséquences néfastes pour la plante. Elle s'étiolera au lieu de fleurir et de s'épanouir.

Quelques règles fondamentales pour tailler

  • En taillant une plante, on contrôle sa croissance tout en la stimulant. La plante bourgeonne d'autant plus, l'année suivante.

  • La taille permet d'augmenter la production de fruits et de fleurs. (Remarque : la recommandation générale de tailler la pousse principale n'est ainsi pas toujours applicable).

  • Il est conseillé de pincer les fleurs fanées pour empêcher la formation de graines et stimuler la formation de fleurs sur les rameaux latéraux.

  • En supprimant les rameaux malades ou abîmés, on protège la plante des maladies.

  • La taille améliore le passage de l'air entre les rameaux, prévenant les infections fongiques.

  • Vérifier l'emplacement : lorsqu'une plante de grande taille est trop à l'étroit, il est préférable de changer d'emplacement plutôt que de la tailler constamment.

  • En général, on taille les plantes une fois par an.

Comment tailler proprement

  • Suivant la plante, la taille est effectuée avec un sécateur bien aiguisé, une scie à main (scie égoïne proprement dite) ou un taille-haie électrique.

  • En taillant proprement au bon endroit, on s'épargne bien du travail.

  • La taille doit être nette et en biseau, avec un angle de 45° vers le bas afin que l'eau de pluie puisse s'écouler.

  • On coupe le rameau le plus près possible du tronc.

  • Les plantes qui bourgeonnent doivent être taillées directement au-dessus d’un bourgeon.

  • Pour enlever les grandes branches lourdes, on fait d'abord une encoche à la base de la branche. Ensuite, on peut scier la branche de haut en bas. Cette méthode évite d'abîmer l'écorce.

Une forme déséquilibrée de plantes peut être rectifiée en pratiquant une taille ciblée. Le principe suivant est en l'occurrence valable : tailler plus fortement le côté déficient pour activer le développement de nouvelles pousses.

Informations additionnelles

ImagePoint (Anja Abel, Ariane Ballaman, ABAdesign.ch) Imprimer l'article