Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Hot pot : relaxation dans la barrique de bain

Disposer d'un espace wellness dans son propre jardin, en plus par un froid de canard : c'est ce genre d'expérience que promet le hot pot, une barrique remplie d'eau chaude. Lisez ce qu'il convient de savoir.

Les cuves de bain ou hot pots existent dans diverses essences de bois, le mélèze suisse par exemple.
Les cuves de bain ou hot pots existent dans diverses essences de bois, le mélèze suisse par exemple.

(mei) Cuve de bain, barrique de bain, barrique wellness ou encore hot pot : les dénominations sont certes variées mais font toujours référence à une barrique remplie d'eau chaude, qui se trouve dans le jardin ou sur la terrasse et dans laquelle on peut prendre un bain en plein air, même au plus profond de l'hiver. Cette mode qui nous vient du grand nord a depuis fort longtemps conquis la Suisse aussi. « Le hot pot est apprécié par un public de plus en plus large, la part des familles étant importante », note Juri Steen von Tünni. 

C’est auprès des familles surtout que les hot pots font de plus en plus d‘adeptes.
C'est auprès des familles surtout que les hot pots font de plus en plus d'adeptes.

Large gamme d'exécutions

Si les dénominations pour le hot pot sont nombreuses, il en est de même des modèles. Ils sont circulaires ou ovales, en bois ou à deux parois en matière synthétique revêtue de boiseries. L'eau est chauffée en général par des poêles en acier inox ou en aluminium installés à l'intérieur ou à l'extérieur et alimentés par des bûches. Les barriques de bain chauffées par des poêles électriques sont par contre plus rares. Certaines barriques ont même leur eau qui bouillonne, comme dans un bain à remous

L'essence classique utilisée pour les barriques de bain est le cèdre rouge du Canada.
L'essence classique utilisée pour les barriques de bain est le cèdre rouge du Canada.

Les principaux avantages

  • D'un encombrement faible et permettant d'économiser l’eau, la barrique ovale est idéale pour deux personnes prenant leur bain sur une terrasse.

  • Lorsqu'elle est réalisée en matière de synthèse, la barrique est économique à l'achat et facile à nettoyer, et elle peut recevoir une peinture de couleur. 

  • Il est plus agréable d'être assis dans une barrique en bois car cette matière procure une meilleure sensation au contact avec la peau. 
  • Le bois du cèdre rouge canadien dégage une odeur subtile. Par ailleurs, il est beau et d'une durée de vie élevée. 

  • Pour ceux qui préfèrent du bois de pays, le mélèze est tout indiqué. 

  • Le bois d'épicéa est bon marché, mais d'une longévité beaucoup plus courte. 

  • L'essence de bois n'est pas seule à influer sur la qualité. Il y a aussi la finition qui, elle, détermine l'étanchéité et le confort d'assise. 

  • Une cours intérieure est à l'abri du gel, l'eau est chauffée plus rapidement et le chauffage peut être contrôlé directement depuis la barrique.

  • Un fourneau à l'extérieur permet de se passer d'un dispositif de chauffage qui occuperait de la place à l'intérieur de la barrique. Plus de personnes peuvent ainsi y prendre place. Petite ombre au tableau : l'utilisation en toute sécurité du chauffage nécessite plus de manipulations, et sa consommation de bois est plus élevée.

L'eau nécessite d'être désinfectée

Taille : En fonction du type de poêle et des exigences propres, une barrique circulaire d'un diamètre de 160 cm offre de la place pour 2 à 4 personnes. Pour 4 à 6 personnes, il faut compter un diamètre de 190 cm environ. 

Eau : La barrique est remplie avec un tuyau d'arrosage. Pour la désinfection, on utilisera un produit biologique. L'eau pourra par la suite servir d'eau d'arrosage. Autrement, il convient de l'évacuer par les canalisations. L'équipement comprend aussi une installation de filtrage qui permet de conserver l'eau plus longtemps. Ainsi, au lieu de la changer après 2 à 14 jours, il est possible de la conserver trois mois avant de la remplacer. La durée d'utilisation de cette eau dépend toutefois largement de l'usage qu'il en est fait : «Il est recommandé de prendre une douche et d'avoir les pieds propres avant de monter dans la barrique », précise Jan Kuschinske, de i-POT.ch. La barrique doit être recouverte lorsqu'elle n'est pas utilisée. 

Chauffage : Pour le chauffage, on utilisera de préférence des bûches, en combinant si possible sapin et épicéa. Sibylle Maglia, de WellnessFASS, donne les indications suivantes : « Il faut compter une heure pour faire monter de 14°C la température de 1000 litres d'eau. Le temps de chauffage est donc de 2 à 3 heures environ ».

Nettoyage : Avant le remplissage de la barrique, il convient d'utiliser une eau fraîche pour brosser fermement l'intérieur à l'eau de javel. Il est recommandé en outre d'appliquer chaque année une peinture protectrice sur le bois.

Les barriques de bain existent aussi avec des systèmes à remous.
Les barriques de bain existent aussi avec des systèmes à remous.

La qualité se paie

Il existe toutes sortes de barriques de bain. On ne s'étonnera donc pas que les prix puissent varier du simple au double. Des petites barriques en bois d'épicéa ou en matière synthétique sont vendues à moins de 2000 francs tandis qu'une barrique en mélèze coûte environ 3300 francs. Un produit haut de gamme en cèdre avec fonction remous va chercher dans les 8000 francs au moins. Aux prix des barriques bon marché, il est difficile de réaliser des économies en en fabriquant une soi-même. Seuls les amateurs de bricolage fiers de leur ouvrage y trouveront plaisir. Une autre solution envisageable réside dans la location pour quelques jours. Il faut débourser environ 250 francs chez Jan Kuschinske, avec enlèvement départ entrepôt, et 350 francs chez Juri Steen. 

Informations additionnelles

ldd Imprimer l'article