Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Aménager un biotope

Une grande diversité de faune et de flore et une autorégulation biologique caractérisent les biotopes. Les étangs de baignade, un compromis entre le biotope et la piscine, gagnent en popularité.

La méthode la plus répandue pour réaliser des biotopes utilise des bâches plastiques.
La méthode la plus répandue pour réaliser des biotopes utilise des bâches plastiques.

(mas) Un biotope est un espace vital où habitent certaines populations végétales et animales. Il peut s’agir d’un étang peuplé de grenouilles, de libellules et de plantes aquatiques, mais aussi d’un mur de pierres qui attire les insectes et les oiseaux.

L'étang à bâche plastique

La méthode la plus répandue pour réaliser des biotopes consiste à utiliser des bâches plastiques. Les étangs à bâche plastique présentent l'avantage de pouvoir avoir la forme que l'on veut. Le film en PVC d'une épaisseur de 0,5 à 1,5 millimètre a fait ses preuves comme matériau. Une autre solution alternative écologique consiste à utiliser des films en PE ou en FPO (polyéthylène ou polyoléfine souple) qui sont un peu plus chers mais dont l'élimination est propre. Plus l'étang est grand, plus la bâche doit être épaisse. Il est certes facile de colmater un trou dans la bâche mais le plus dur est de le repérer. Une autre possibilité consiste en l'utilisation de feuilles en caoutchouc. De telles feuilles ne contiennent en général aucune colle et solvant.

Matériaux naturels

La terre glaise et l'argile sont des matériaux naturels pour la réalisation d'un étang. Mais leur pose est onéreuse. C'est pourquoi, ce travail devrait être confié à des spécialistes.

Le bassin préfabriqué

Les bassins préfabriqués en plastique solide sont faciles à installer et très résistants. Cependant, ils ont généralement une surface inférieure à 10 mètres carrés et une profondeur de 80 cm seulement, ce qui ne se prête pas à l'hivernage des poissons. Par ailleurs, la plupart des bassins préfabriqués ont des parois fort verticales qui peuvent se transformer en pièges pour les petits animaux.

Fotolia Imprimer l'article