Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Construire soi-même un petit étang

Il est possible de réaliser soi-même un petit étang à moindres frais, soit sur la terrasse, sur le balcon ou dans le petit jardin. Découvrez ce à quoi vous devez faire attention lorsque vous aménagez un petit étang.

Il est possible de réaliser soi-même un petit étang à moindres frais.
Il est possible de réaliser soi-même un petit étang à moindres frais.

(Sku) Ce n'est un secret pour personne: un plan d'eau dans son propre jardin a un effet apaisant. Si vous n'avez pas de place pour un gigantesque plan d'eau, vous pouvez créer une petite oasis au moyen d'un petit étang. Celui-ci a sa place même sur une petite terrasse ou sur un balcon et est facile à aménager.  

Il vaut la peine d’étanchéifier au moyen d’une bâche en P.V.C. ou pour étang même si le réservoir est étanche.
Il vaut la peine d'étanchéifier au moyen d'une bâche en P.V.C. ou pour étang même si le réservoir est étanche.

Le réservoir approprié

La condition préalable est d'avoir un réservoir approprié et étanche. Il existe de nombreux réservoirs qui conviennent. Cela va de bacs en plastique à d'anciens lavoirs ou à des baquets en tôle en passant par des tonneaux en bois. Afin qu'il y ait par la suite assez de place pour les plantes, le réservoir doit avoir une profondeur minimale de 40 centimètres. Il vaut la peine de l'étanchéifier au moyen d'une bâche en P.V.C. ou pour étang même si le réservoir est étanche car elle protège de l'usure.

Choisir le bon emplacement

Le meilleur emplacement pour un petit étang est un endroit à mi-ombre. Un soleil puissant n'est pas vraiment bon pour lui étant donné que la température de l'eau s'élève trop rapidement. Si vous placez le réservoir dans le jardin, il peut sans autre être enfoui dans la terre. Si vous voulez mettre le petit étang sur le balcon, vous devez d'abord vous informer sur la résistance de ce dernier.

On plante dans le substrat pour étang, disponible dans le commerce.
On plante dans le substrat pour étang, disponible dans le commerce.

Plantation dans le petit étang

Les nénufars sont particulièrement beaux dans un petit étang. Il ne faut toutefois choisir que des formes naines. Pour les planter, il faut utiliser un pot. On plante dans un substrat pour étang, disponible dans le commerce. Après la plantation, le substrat doit finalement être complètement recouvert par une couche de gravier qui a été auparavant lavé.

Pour les plantes sur les bords de l'étang, des joncs nains, des mimulus ou du véritable cresson conviennent bien. Comme pour les nénufars, il est préférable de les planter en pots.

Les plantes flottantes comme la lentille d'eau ou la morène sont une autre possibilité. Elles sont plantées dans l'eau sans pot. Les racines flottent dans l'eau et se nourrissent directement de ce qu'elles trouvent dans l'eau.

Afin que le gravier et la terre ne fassent pas de tourbillons de poussière, remplissez le réservoir lentement et avec une pression de l’eau peu élevée.
Afin que le gravier et la terre ne fassent pas de tourbillons de poussière, remplissez le réservoir lentement et avec une pression de l'eau peu élevée.

Verser l'eau

Dès le moment où l'on a planté, on procède au remplissage du réservoir. Cela peut se faire au moyen d'une conduite d'eau tout à fait ordinaire. Afin que le gravier et la terre ne fassent pas de tourbillons, remplissez le réservoir lentement et avec une pression de l'eau peu élevée.

Le petit étang doit toujours contenir assez d'eau, c'est pourquoi il faut procéder régulièrement à des contrôles et ajouter de l'eau si nécessaire. L'évaporation de l’eau peut rapidement avoir des conséquences négatives, en particulier dans de petits réservoirs.

Animaux dans un petit étang

En raison de la taille réduite d'un petit étang et étant donné qu'il n'existe pas d'alimentation en eau constante et pas non plus d'écoulement, on peut rapidement être confronté à un manque d'oxygène dans l'eau. C'est pourquoi des animaux tels que les poissons sont déconseillés dans un petit étang. Toutefois, il se peut que des algues fassent rapidement leur apparition. Il ne faut pas les traiter chimiquement mais les enlever à la main ou les sortir à l'aide d'une grande brosse à W.-C.

Hivernage

Étant donné que la taille d'un petit étang est en règle générale réduite, le risque qu'il gèle complètement en hiver est élevé. De plus, toutes les plantes ne résistent pas vraiment au froid. Certaines sont plus sensibles au froid, d'autres moins. Il est donc recommandé d'aménager le petit étang avant la saison froide et de tailler les plantes pluriannuelles telles que les roseaux ou les nénufars et de les mettre dans un pot avec de la terre humide dans une pièce froide, sombre et à l'abri du gel. 

Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article